Culture

Oui, déprimer à chaque fois qu'on termine une série qu'on adore, c'est normal

05 octobre 2021 - 16 : 13
par Mylène

Ça nous fait le coup à chaque fois : on commence une série, on accroche avec les personnages, on se plonge dans l'histoire, on s'attache à cet univers qu'on prend plaisir à retrouver au fil des épisodes ou des saisons. Et puis, un jour, on termine le dernier épisode disponible, et là, les émotions positives laissent place à des sentiments bien plus négatifs : on peut même se sentir déprimé, isolé, vide.

Si cela vous êtes déjà arrivé, vous pouvez vous rassurer : non, vous n'êtes définitivement pas le seul à vivre les choses de cette manière et oui, c'est totalement normal.

Terminer une série équivaut à vivre un deuil

Cela peut paraître surprenant voire totalement exagéré, mais c'est pourtant vrai : terminer une série peut générer un profond sentiment de vide, de solitude, comme un début de dépression, avec l'impression d'être en deuil. C'est le fait de terminer une oeuvre de manière générale (cela peut donc s'appliquer aussi bien à une série qu'à un livre ou à un jeu vidéo) qui peut donner ce sentiment de tristesse intense, comme si l'on était en manque.

La personne concernée ressent alors le besoin de prolonger de toutes les façons possibles l'histoire, pour continuer à la vivre d'une certaine manière. Certains n'hésitent donc pas à parler des meilleurs moments de la série avec leur entourage, de regarder des interviews des acteurs ou de guetter les moindres infos inédites et croustillantes sur les épisodes qu'ils ont déjà vus pour se plonger encore un peu dans cet univers qu'ils apprécient tant.

Le ressenti dépend de l'implication émotionnelle au départ

Si vous vous retrouvez dans cette description ou au contraire que vous n'avez jamais vécu ces sentiments, sachez que tout est en réalité une question d'implication émotionnelle. En s'impliquant pleinement dans l'histoire, en s'attachant aux personnages un peu comme si on les connaissait personnellement, en se sentant aussi plongé dans cet univers, on finit par s'impliquer jusqu'à faire partie de l'oeuvre (la série, le jeu vidéo, le livre).

En vivant cette expérience, on s'ouvre ainsi à la richesse des émotions, positives comme négatives. Et terminer l'oeuvre revient en quelque sorte à laisser aussi partir cette partie de nous qui a ri, pleuré, s'est enthousiasmée ou émerveillée devant tous ces épisodes, chapitres ou niveaux.

Cette réaction est simplement la preuve qu'on a fait preuve d'empathie, qu'on est capable de se mettre à la place des autres et de ressentir leurs émotions.

Atténuer ce sentiment désagréable mais temporaire est possible et même assez facile : il suffit de se concentrer sur les aspects positifs et toutes les émotions agréables qu'on a pu ressentir grâce à cette oeuvre, ce qu'elle nous a apporté, ce sur quoi elle nous a fait réfléchir, ce qu'elle a changé en nous. Si vous ressentez ce sentiment de vide et de solitude à la fin d'une série, vous pouvez enfin vous rassurer : cet état ne devrait durer que quelques jours. Si cela dure plus longtemps, n'hésitez pas à en parler à vos proches ou à un professionnel qui saura vous aider.

Découvrez maintenant les 47 films et séries qui arrivent sur Netflix en octobre 2021.

Lire aussi :
Netflix lance une offre inédite 100% gratuite
31 films et séries à regarder sur Netflix pour frissonner en attendant Halloween

 Si vous vous retrouvez dans ces 13 signes, c'est que vous êtes accro à Netflix

Mylène
Je suis Mylène, blogueuse, beauty addict, Rédactrice en Chef du webzine So Busy Girls et maman de 2 petits bouts. Et fana de chocolat. Et de bons polars. On avait dit "courte description" ?! Ah oui, j'ai oublié de dire que j'étais très (très très) bavarde...!