Beauté

Opération d’augmentation mammaire : tout sur l’intervention qui corrige les petites poitrines

07 août 2020 - 11 : 52
par Laura Votre petite poitrine est source de complexe pour vous ? Une opération d’augmentation mammaire est la solution pour vous offrir les seins de vos rêves.

En France, comme dans le reste du monde d’ailleurs, l’opération d’augmentation mammaire est l’intervention de chirurgie esthétique la plus demandée. Chaque année, des milliers de femmes y ont recours pour corriger ce qu’elles considèrent comme un défaut, ou tout simplement pour s’offrir la poitrine de leurs rêves.

Avant de sauter le pas, voici ce qu’il y a à savoir sur la chirurgie d’augmentation des seins.

Opération d’augmentation mammaire, Qu’est-ce que c’est ?

L’augmentation mammaire est une intervention de chirurgie plastique, dont l’objectif est d’augmenter le volume de la poitrine ou de corriger un léger affaissement des seins.

Principalement à but esthétique, elle peut également être considérée comme une opération de chirurgie plastique à but réparateur dans quelques cas bien précis :

  • Lorsque la taille initiale du bonnet de la patiente est inférieure à A ;
  • Pour corriger la forme et la taille de seins tubulaires (en formes de tubes) ;
  • Dans les cas où il existe un écart marqué (différence d’au moins un bonnet) entre la taille des deux seins.

Les différentes techniques utilisées

Plusieurs techniques peuvent être envisagées dans le cadre d’une intervention d’augmentation mammaire :

L’augmentation par implant mammaire

C’est la technique la plus fréquemment utilisée. Elle consiste à insérer une prothèse mammaire dans le sein afin de galber la poitrine. Bien réalisée, l’opération d’augmentation mammaire peut offrir de très bons résultats, avec des cicatrices quasiment invisibles. Ces dernières sont en effet placées dans l’aisselle, au niveau du sillon sous le sein ou encore de l’aréole.

Selon le cas, l’implant mammaire peut être posé :

  • Devant le muscle pectoral ;
  • Derrière le muscle pectoral ;
  • En dual plan : ici, la prothèse est installée à la fois derrière et devant le muscle pectoral. Cette option est de plus en plus courante, car elle offre un résultat plus naturel.

L’augmentation par transfert de graisse ou lipofilling

  • Cette intervention d’augmentation mammaire s’effectue en deux temps :
  • Le chirurgien procède à une lipoaspiration (aspiration de la graisse) depuis une autre partie du corps ;
  • Après purification, la graisse ainsi aspirée est réinjectée au niveau des seins. Cette méthode naturelle offre des résultats durables.

L’augmentation composite

Comme son nom l’indique, cette technique combine les deux précédentes. De façon concrète, le chirurgien esthétique met en place une prothèse mammaire, puis injecte de la graisse afin de cacher les contours de la prothèse et d’obtenir un résultat plus naturel des seins et du décolleté.

La mastopexie

Destinée à corriger une ptose mammaire (affaissement des seins) ou un sein vidé, cette intervention consiste à associer une opération d’augmentation mammaire par prothèse et un lifting du sein. L’objectif est de relever le sein tout en lui ajoutant du volume.

Médecin Hôpital À Tes Souhaits - Images vectorielles gratuites sur Pixabay - Google Chrome

Déroulement de l’intervention

L’opération d’augmentation mammaire s’effectue sous anesthésie générale. Elle dure généralement quelques heures et est suivie d’une hospitalisation de deux jours en moyenne.

Avant l’intervention, une consultation préalable avec le chirurgien est imposée. Au cours de celle-ci, ce dernier doit :

  • Prendre connaissance des antécédents médicaux et chirurgicaux de la patiente ;
  • Analyser et évaluer l’opportunité, ainsi que la faisabilité de la demande ;
  • Accompagner et conseiller la patiente dans le choix de la solution la plus adaptée ;
  • Expliquer et décrire l’intervention dans le détail.

Un rendez-vous avec l’anesthésiste doit par ailleurs être programmé dans les 48 heures précédant l’opération. Vous pouvez cliquer ici pour lire un article qui présente mieux l’intervention d’augmentation mammaire.

L’après-intervention

Après l’intervention, la poitrine de la patiente reste gonflée pendant 15 à 20 jours. La sensibilité reste, pour sa part, présente pendant plusieurs semaines. Le chirurgien doit assurer le suivi et les soins post-opératoires.

En règle générale, le résultat d’une opération d’augmentation mammaire pour corriger une petite poitrine peut être évalué dans un délai de 3 à 6 mois après l’opération.

Laura
Je suis gourmande, susceptible et râleuse (surtout quand on veut goûter mon dessert). Mais à part ça, je ne mords pas, je vous jure !