Mode

Avec le confinement, les ventes des claquettes Adidas explosent

30 avril 2020 - 15 : 16
par Laura

Qui l'aurait cru ? Après les ventes de sextoys, c'est maintenant au tour des ventes des célèbres claquettes Adidas d'exploser à leur tour.

Même si les sorties sont devenues très limitées, les claquettes de piscine ont le vent en poupe depuis le début du confinement. Les ventes des paires de claquettes Adidas Adilette connaissent en effet une augmentation à trois chiffres de pourcentage en avril, tout comme les tapis de yoga qui battent eux aussi des records de vente.

Et en même temps, on peut tout à fait le comprendre. Quitte à être confiné, autant adopter un look confortable qui permet de se sentir bien et d'avoir les doigts de pieds en éventail.

D'après Kasper Rorsted, le PDG du groupe Adidas, cette augmentation a vraisemblablement lieu « parce que les gens trouvent que c’est un super produit à porter à la maison ».

claquettes-adidas-adilette

Pendant la Fashion Week printemps / été 2019, les claquettes étaient apparues sur les podiums de plusieurs grands créateurs comme Dior ou Givenchy, ce qui les avait démocratisées et avait donné à l'Adilette une touche nettement plus tendance.

Ces claquettes Adidas apportent en effet un côté streetwear à toutes les tenues, et sont tellement confortables qu'on ne voudrait porter qu'elles jusqu'à la fin du confinement, et même bien après.

Si vous aviez très envie de craquer, sachez que vous n'êtes définitivement pas la seule : vous pouvez y aller, apparemment, les claquettes Adidas Adilette sont en passe de devenir LA pièce tendance du confinement.

Découvrez maintenant les Club C Revenge de Reebok, les baskets pastel parfaites pour les beaux jours.

Lire aussi :
♥ Voici ce que votre manière de faire du shopping révèle sur votre façon de réfléchir
 Pandora vient de dévoiler sa nouvelle collection Disney, et elle est adorable

 Je n'ai RIEN acheté pendant 1 an : voilà ce que ça m'a appris

Laura
Je suis gourmande, susceptible et râleuse (surtout quand on veut goûter mon dessert). Mais à part ça, je ne mords pas, je vous jure !