Lifestyle

Matelas mémoire de forme : comment observer la différence avec un matelas classique ?

21 mai 2019 - 14 : 19
par Laura Pensez au matelas à mémoire de forme pour améliorer le confort de votre lit. Il est d'autant plus important pour les personnes souffrant de maux de dos.

Le domaine de la literie a considérablement évolué afin d'offrir toujours plus de confort aux dormeurs. Actuellement, on trouve sur le marché des matelas bas de gamme, d'autres milieu de gamme et d'autres encore haut de gamme selon leur composition. En effet, à côté des matelas classiques qui tendent à se raréfier, il en existe avec mousse à mémoire de forme. En apparence similaires, il s'agit cependant de deux types de matelas distincts. Voici comment faire pour les différencier.

La résilience du matelas

Le premier critère qui permet de distinguer un matelas à mémoire de forme d'un matelas classique est la résilience de la mousse qui les compose. Une mousse résiliente a cette capacité de rebondir rapidement, ce qui n'est pas le cas d'une mousse à mémoire de forme. Fabriquée à partir d'une mousse spéciale appelée mousse viscoélastique, elle permet au matelas de s'assouplir de manière progressive jusqu'à épouser parfaitement le corps du dormeur. Le confort procuré est de ce fait exceptionnel.

Comme c'est le cas pour la plupart des produits, il est possible de trouver ce type de matelas en ligne par exemple sur hypnia.fr. Une fois que vous aurez été livré, le test de la main vous permettra d'être rassuré sur le type de mousse qui compose votre matelas. Il vous suffira pour ce faire de la poser sur votre matelas en appuyant dessus. Lorsque vous la retirerez, vous constaterez qu'elle a laissé une empreinte parfaite de celle-ci, empreinte qui disparaîtra tout aussi progressivement qu'elle s'est formée.

matelas-memoire-de-forme

La thermosensibilité du matelas à mémoire de forme

Le matelas à mémoire de forme est thermosensible, ce qui n'est pas le cas d'un matelas classique. Ceci signifie qu'il réagit à la chaleur du corps, s'assouplissant quand il est en contact avec vous et revenant à sa position initiale lorsque vous sortez du lit. C'est cette thermosensibilité qui lui confère ses nombreux avantages.

Cependant, aussi avantageuse qu'elle puisse être, la thermosensibilité du matelas à mémoire de forme peut être problématique. En hiver, votre matelas pourra devenir moins adhérent et prendre plus de temps pour réagir. Ceci s'explique par le fait que la mousse viscoélastique durcit avec le froid, ce qui n'est pas le cas d'une mousse classique. Maintenir la température de la pièce aux alentours de 20° C peut toutefois permettre que le confort du matelas ne soit pas altéré.

femme-endormie-lit

Matelas à mémoire de forme ou matelas classique, lequel choisir ?

Le confort exceptionnel procuré par le matelas à mémoire de forme en fait le type de matelas conseillé par les spécialistes. Il convient à tous les profils de dormeur, bien qu'il soit particulièrement indiqué pour les personnes souffrant de douleurs articulaires, de maux de dos ou de problème de circulation sanguine. La mousse viscoélastique étant anti-moisissure, hypoallergénique et antiacarien, ce type de matelas est également idéal pour les personnes sujettes aux allergies.

Ayant pour principal avantage d'être moins coûteux, un matelas classique est néanmoins  déconseillé pour un usage quotidien. Sa mousse étant du polyester, sa fermeté est faible et sa durée de vie est limitée. En règle générale, ce type de matelas est adapté pour une résidence secondaire ou pour un enfant. Dans ce cas, il faut opter pour un modèle d'une densité supérieure à 25kg/m3. Il offrira un meilleur confort, plus de résistance et une plus longue durée de vie.

Différencier un matelas à mémoire de forme d'un matelas classique est assez aisé. L'offre étant vaste sur le marché, cliquez ici pour trouver les principaux critères à prendre en considération afin de ne pas vous tromper dans le choix d'un matelas avec mousse à mémoire de forme.

Ajouter les points
5
Points
Laura
Je suis gourmande, susceptible et râleuse (surtout quand on veut goûter mon dessert). Mais à part ça, je ne mords pas, je vous jure !