Beauté

5 questions qu'on se pose toutes sur l'épilation

04 février 2020 - 15 : 46
par Laura

L'épilation soulève de nombreuses questions, car on est forcément amenée, à un moment ou à un autre, à se demander si on souhaite accepter ses poils et les laisser pousser tranquillement, sans leur faire la guerre, ou au contraire chercher à les éliminer dès qu'ils pointent le bout de leur nez.

Faut-il s'épiler ou laisser ses poils pousser ?

À l'ère du body positive et de l'acceptation de soi, il n'y a aucun mal à vouloir accepter ses poils et les laisser tels quels, mais il est tout aussi compréhensible de vouloir les épiler pour retrouver une peau plus douce et plus nette. Les adeptes du naturel verront dans l'épilation une perte de temps et d'énergie, tandis que les plus sensibles à leur image ne se verront pas passer plus de quelques jours sans s'épiler de nouveau.

Tout est en réalité une question d'équilibre, l'idéal étant de faire ce qui nous convient le mieux pour nous permettre de nous sentir en phase avec nous-même et à l'aise avec notre corps, sans se sentir obligée de rien et sans en faire une obsession non plus. On peut ainsi tout à fait être adepte du naturel et s'épiler de temps en temps quand on veut pouvoir mettre des robes ou des jupes sans collants et sans afficher ses poils sur les jambes. On peut inversement choisir de s'épiler très régulièrement mais faire une pause en hiver, lorsqu'on n'a plus d'occasion de se mettre en maillot de bain et qu'on a plus envie de mettre des vêtements chauds que d'afficher ses belles gambettes en portant une jupe courte.

Quelle est la meilleure méthode d'épilation ?

Une fois qu'on a déterminé sa position sur le sujet de l'épilation et qu'on sait à quelle fréquence on souhaite s'épiler se pose la question de la méthode d'épilation. Là encore, l'idéal est de choisir la méthode qui nous convient le mieux en fonction de notre fréquence d'épilation, de notre type de peau, de notre résistance à la douleur ou encore de notre budget. Tester différentes méthodes d'épilation peut être une façon efficace de déterminer laquelle est la plus appropriée à ses besoins. Il n'existe pas de réponse qui convienne à tout le monde, car tout va dépendre de vos préférences et de la fréquence à laquelle vous souhaitez vous épiler.

Comment choisir son épilateur ?

Pour bien choisir son épilateur, il est important de considérer différents critères qui vous aideront à affiner votre recherche. Une fois que vous saurez précisément de quel appareil vous avez besoin, vous pouvez vous aider d'un comparateur spécialisé comme https://epilateur.com qui référence les meilleurs épilateurs électriques ou à lumière pulsée. Cela vous permettra de connaître en un coup d'oeil les avantages et les inconvénients de chaque produit ainsi que ses caractéristiques et son prix, ce qui vous aidera à faire votre choix en fonction de vos critères de sélection.

Voici justement les points importants à considérer :

  • la ou les zones que vous souhaitez épiler et qui détermineront si vous avez besoin d'un épilateur classique, d'un épilateur bikini, visage ou polyvalent.
  • le type d'épilateur que vous recherchez (épilateur électrique, épilateur à lumière pulsée, épilateur pour épilation semi-permanente, etc.)
  • votre résistance à la douleur : il existe certains épilateurs anti douleurs qui s'utilisent sous l'eau froide ou chaude pour limiter la sensation. désagréable de l'épilation. À vous de savoir si c'est un critère important pour vous.
  • si vous souhaitez vous épiler sous la douche, dans ce cas, il vous faudra un épilateur waterproof.
  • votre budget.
  • le lieu où vous utiliserez votre épilateur : certains épilateurs doivent être branchés sur secteur, tandis que d'autres fonctionnent à pile, ce qui peut être plus pratique si vous voulez pouvoir vous épiler partout, à condition de penser à toujours avoir des piles de rechange sur vous !

comment s'épiler à la cire ?

Pour bien s'épiler à la cire, il faut que les poils ne soient ni trop courts, ni trop longs et aient dans l'idéal une longueur comprise entre 2 et 5 mm, sinon, mieux vaut utiliser une tondeuse avant de passer à l'application de la cire. Il faut que la zone à épiler soit totalement sèche pour pouvoir appliquer la cire. Si ce n'est pas le cas, il est possible de saupoudrer du talc sur la zone avant épilation.

On applique la cire sur la peau dans le sens de la pousse du poil, en une couche bien fine, puis on met une bande de tissu dessus qu'on lisse dans le sens de la pousse des poils avant de tendre la peau du bas de la zone et de retirer la bande toujours dans le sens de la pousse pour éviter les poils incarnés et les rougeurs. On peut réutiliser 3 fois la même bande sur plusieurs zones, à condition de rajouter de la cire à chaque passage.

L'épilation à la cire froide est rapide et pratique, mais n'est efficace que pendant 15 jours et ne permet pas d'arracher les poils courts et fins. L'épilation à la cire chaude arrache, elle, tous les poils mais est vivement déconseillée en cas de circulation sanguine difficile ou de jambes lourdes et son utilisation nécessite de la prudence pour éviter tout risque de brûlure.

La cire chaude sans bande est recommandée pour l'épilation des jambes et des bras, car elle refroidit très vite et limite les risques de brûlures. Pour l'épilation du maillot et du visage, mieux vaut miser sur la cire orientale car elle est facilement lavable à l'eau. La cire froide est idéale pour les petites zones comme les aisselles.

comment faire pour que les poils repoussent moins vite ?

Il faut bien garder en tête que la vitesse de repousse des poils varie en fonction de la méthode d’épilation que l’on choisit. Lorsqu'on se rase (ou qu'on utilise de la crème dépilatoire), on coupe le poil sans l'arracher, donc celui-ci repousse très vite et réapparaît au bout de seulement 3 jours. Une épilation à la cire orientale ou à l'épilateur retarde la pousse des poils, les affine sur le long terme et permet d'avoir une repousse au bout d'environ 3 à 4 semaines.

L'épilation la plus durable est l'épilation « définitive » ou « semi-permanente » au laser et à la lumière pulsée, qui détruisent le bulbe et empêchent le poil de repousser. En revanche, ce type d'épilation a deux inconvénients majeurs : il demande de la patience (cela peut prendre 18 mois pour faire disparaître totalement les poils selon les zones), et un budget élevé. Il faut aussi savoir que l'épilation à la lumière pulsée ne fonctionne pas sur tout le monde, ce qui peut être très frustrant, surtout si on a payé un certain nombre de séances avant de s'en apercevoir.

En dehors de la méthode d'épilation, on peut appliquer de l'huile essentielle de sauge ou jus de citron fraîchement pressé dilué avec de l'eau. Ces deux remèdes naturels doivent être appliqués sur la peau une demi-heure après l'épilation et sont très efficaces contre la repousse des poils.

Ajouter les points
5
Points
Laura
Je suis gourmande, susceptible et râleuse (surtout quand on veut goûter mon dessert). Mais à part ça, je ne mords pas, je vous jure !