Food

L'astuce toute simple qui permet de faire mûrir un avocat en moins de 10 minutes

11 juin 2019 - 18 : 24
par Mylène

Vous avez acheté un avocat en pensant qu'il était bien mûr et que vous pourriez le manger tout de suite, seulement mauvaise nouvelle : vous venez de vous rendre compte qu'il est tout dur !

Grâce à cette astuce toute simple, vous allez pouvoir le faire mûrir plus vite en moins de dix minutes et le manger comme prévu sans avoir besoin d'attendre plusieurs jours pour qu'il soit consommable.

Comment faire mûrir un avocat au four ?

Préchauffez votre four à 90 degrés puis enroulez tout simplement votre avocat trop dur dans un morceau de papier d'aluminium.

Enfournez l'avocat pendant 10 minutes à four chaud, puis laissez-le refroidir et le tour est joué : vous pouvez déguster votre avocat bien mûr qui sera ainsi délicieux alors qu'il était immangeable quelques minutes plus tôt.

Pourquoi ça marche ?

Cette astuce vous semble étrange ? Pourtant, ça fonctionne vraiment. C'est grâce à l'éthylène, l'hormone végétale essentielle à la maturation des fruits et des légumes. Celle-ci augmente lorsqu'elle est soumise à la chaleur et accélère ainsi le processus de maturation.

Il suffit donc de moins de 10 minutes au four pour qu'un avocat tout dur devienne bien mûr !

Attention à bien surveiller la texture de votre avocat, car le but n'est bien sûr surtout pas de le cuire et la durée de cette astuce peut varier un peu selon le type de four.

Découvrez maintenant la meilleure façon de conserver un avocat longtemps et de l'empêcher de noircir et comment faire pousser un avocatier chez soi à partir d'un noyau d'avocat.

Lire aussi :
♥ 10 bonnes raisons de manger de l'avocat plus souvent
 10 façons originales et gourmandes de manger de l'avocat
 La recette du smoothie avocat, banane et carotte pour faire le plein d'énergie et avoir une peau lumineuse

Ajouter les points
5
Points
Mylène
Je suis Mylène, blogueuse, beauty addict, Rédactrice en Chef du webzine So Busy Girls et maman de 2 petits bouts. Et fana de chocolat. Et de bons polars. On avait dit "courte description" ?! Ah oui, j'ai oublié de dire que j'étais très (très très) bavarde...!