Famille

Voici le nombre de fois où on tombe amoureux au cours de sa vie (et ça va sûrement vous surprendre)

14 avril 2019 - 12 : 19
par Mylène

Tomber amoureux rend complètement euphorique et ce sentiment est tellement délicieux qu'on aimerait le connaître chaque jour de sa vie (ou presque). Mais combien de fois peut-on tomber amoureux au cours de sa vie ? Une étude scientifique a permis de répondre à cette question, et le chiffre va sûrement vous surprendre.

On sait tous qu'on ne tombe pas amoureux chaque semaine d'une nouvelle personne, ni trente fois au cours de sa vie. Mais quel est le chiffre mystérieux qui désigne notre nombre d'amoureux ?

D'après une étude scientifique, on ne tomberait réellement amoureux que trois fois au cours de sa vie.

Mais ça ne veut pas forcément dire qu'on ne peut aimer que trois personnes, ça veut surtout dire qu'il existe trois façons différentes de tomber amoureux.

1. L'amour idéalisé

La première façon de tomber amoureux, c'est en effet en idéalisant tout ce que l'autre est ou fait.

On tombe amoureux non pas de l'autre tel qu'il est mais de l'idée de tomber amoureux ou du couple amoureux.

Quand on tombe amoureux pour la première fois, on est généralement dans cet amour idéalisé où tout nous semble parfait et merveilleux, mais où nous ne sommes pas vraiment dans la réalité.

Voilà pourquoi le risque de "tomber de haut" est particulièrement élevé, et pourquoi une relation qui ne repose que sur cette attirance superficielle a peu de chance de durer.

2. L'amour « utile »

Ça semble très triste dit comme ça, mais c'est totalement humain : la peur d'être seul, le besoin de se sentir aimé, la recherche de valorisation, l'idée que le couple pourra combler un manque affectif, toutes ces raisons peuvent nous pousser à retrouver l'amour à tout prix et à tomber amoureux non pas parce qu'on ressent vraiment des sentiments profonds pour l'autre mais plutôt par nécessité.

Ça ne veut pas du tout dire qu'on n'est pas sincère quand on est dans l'amour « par nécessité » car tous ces mécanismes sont totalement inconscients et sur le moment, on pense vraiment être amoureux... jusqu'au jour où on reprend confiance en soi, où on comprend comment combler son manque affectif soi-même, où on intègre que ce n'est pas à notre partenaire de nous rendre heureux mais que notre bonheur doit venir de l'intérieur, etc.

Prendre conscience qu'on était dans l'amour utile, c'est comprendre qu'on est tombé amoureux sincèrement, mais pour de mauvaises raisons.

Et même si cette prise de conscience s'accompagne d'une triste désillusion, c'est pourtant une excellente nouvelle qui permet de faire le point sur soi et de se construire enfin pour vivre une vie épanouie seul.

C'est la condition indispensable pour pouvoir tomber amoureux pour les bonnes raisons et espérer pouvoir vivre ensuite une relation de couple saine.

3. l'amour inattendu

C'est quand on est sorti de ces schémas néfastes et destructeurs et qu'on ne ressent plus le besoin viscéral de se mettre en couple à tout prix quitte à tout sacrifier pour son couple qu'on peut espérer rencontrer l'amour.

Cet amour sincère nous tombe généralement dessus au moment où on s'y attend le moins, car pour une fois, on ne cherche pas à tomber amoureux ou à se précipiter dans une relation de couple sans même réfléchir.

L'amour inattendu n'est pas le résultat ni d'une idéalisation de notre part, ni d'un choix nécessaire (pour de mauvaises raisons), il est là, tout simplement, sans même qu'on sache pourquoi.

C'est le signe de sentiments sincères et profonds et d'une réelle connexion qui forment une base saine pour un couple durable.

Découvrez maintenant les 5 choses qui expliquent pourquoi on est complètement euphorique quand on est amoureux.

Lire aussi :
LE plus grand fantasme partagé aussi bien par les femmes que par les hommes va beaucoup vous surprendre

4 raisons pour lesquelles on a si peur de tomber amoureux

Au bout de combien de temps devrait-on dire « je t’aime » ?

Ajouter les points
5
Points
Mylène
Je suis Mylène, blogueuse, beauty addict, Rédactrice en Chef du webzine So Busy Girls et maman de 2 petits bouts. Et fana de chocolat. Et de bons polars. On avait dit "courte description" ?! Ah oui, j'ai oublié de dire que j'étais très (très très) bavarde...!