Humeurs

Pourquoi j’ai cessé d’être trop gentille

06 mars 2015 - 10 : 00
par museana

On parle beaucoup en ce moment (et pourvu que ça dure) des enfants embêtés et harcelés à l’école. Ces collégiens, lycéens, parfois même étudiants, qui sont mis à l’écart, traités de tous les noms et laissés dans l’ombre.

En ce moment, on les met en lumière. On voit des témoignages, ici et là, on leur laisse la parole, on leur conseille de s’exprimer, de ne pas se laisser faire. On voit des commentaires de soutien, des personnes qui s’indignent.

Seulement voilà, en ce moment, il y a quelque part un collégien, une lycéenne qui se demande comment il va faire pour trouver la force de se lever le lendemain et de prendre le chemin des cours. Qui se demande : mais pourquoi moi ? Quand est-ce que ça s’arrêtera ? Pourquoi est-ce qu’aucun adulte ne me défend ? Pourquoi on ne m’apprécie pas tel(le) que je suis ?

En ce moment, on en parle mais il ne faut pas que ce soit juste durant un moment. Il faut que les harcelés, les boucs émissaires cessent d’être trop gentils et osent.

harcelement

Je la vois très bien cette jeune fille, trop timide, trop naïve. Elle se dit que demain ça ira peut-être mieux et elle mange une barre de chocolat pour oublier les phrases qui l’ont blessée comme des couteaux. Qui essaie de répondre à ces insultes en plaisantant, avec le sourire, ou qui se cache au CDI durant les récréations.

J’aimerais lui dire ceci : n’aie pas peur. Ça va aller. Cette vie toute simple, toute bête, « normale » comme tu aimais le penser, tu vas l’avoir. Ose, Affirme-toi, souris, n’aie pas peur de changer d’école, d’en parler à quelqu’un. Profite des bons moments car malgré ce que tu crois, eux non plus tu ne les oublieras pas. Ose changer.

Ce n’est pas mal d’être gentille, sauf qu'en ce moment, de nos jours, c’est dangereux. Mais après tout, il vaut mieux être gentille que méchante, non ?

Et vous ? Qu’en pensez-vous ? Que diriez-vous à ces personnes dans l’ombre ?

A lire aussi :
6 astuces pour réussir à lâcher prise
15 choses que les personnes heureuses font
Apprendre à s'aimer soi-même

museana
Jeune parisienne avec un grain de folie et une bonne dose de sensibilité. J'aime dessiner, imaginer, lire, écrire et surtout partager tout cela.