Beauté

La chirurgie esthétique en Corée

30 mars 2016 - 23 : 25

Vous savez que la chirurgie esthétique est de plus en plus fréquente de nos jours, et qu’on en parle souvent dans les médias. Mais savez-vous que ce phénomène est devenu un acte ancré dans la vie quotidienne des Coréens et surtout des Coréennes ? Petit décryptage…

chirurgie-esthetique

Les Coréens étant les premiers consommateurs de cosmétiques au monde, sans cesse en quête de perfection extérieure (je vous en parlais ici), il est donc logique que la chirurgie esthétique soit devenue un acte banal, voire à la mode en Corée !

Même si les jeunes souhaitent ressembler aux stars coréennes (représentatives de la beauté améliorée), ils ne font pas cela dans le seul but d’être célèbres à leur tour.

Non, non ! En réalité, être beau est presque une obligation sociale, plus précisément un investissement pour l’avenir : mettre toutes les chances de son côté pour trouver un bon parti et faire un beau mariage constitue l’une de leurs priorités. Les mères n’hésitent pas à offrir à leurs filles une petite chirurgie esthétique pour leur cadeau d’anniversaire de 16 ou 18 ans ! Essayez de demander ça à votre entourage, vous, pour vos 18 ans, et regardez la tête de vos parents . 

Cette « image parfaite » s’est occidentalisée depuis quelques décennies, notamment avec la mondialisation, et plus précisément l’américanisation de la culture coréenne. Avoir de grands yeux, une peau blanche, une belle poitrine et de longues jambes est donc devenu un critère de beauté en Corée. L’opération esthétique la plus courante est sans doute celle des yeux : on consulte pour se les faire agrandir et leur donner un aspect en amande plus prononcé, ou pour avoir un pli sur la paupière (très populaire). Pour les plus jeunes, ces petites chirurgies sont souvent effectuées pendant les vacances scolaires : une retouche des paupières, on prend le temps de cicatriser, et hop ! on reprend ses études comme si de rien n’était.

Cet engouement s’explique aussi par les prix attractifs que pratiquent les chirurgiens : on note en général une différence de 1000$ par rapport aux prix exercés aux Etats-Unis. Les cliniques de chirurgie poussent comme des champignons et proposent des promotions ou des forfaits de type « yeux + nez + bouche » à prix réduit. Normal que l’attraction du beau soit si important en Corée : on vous encourage pleinement à pratiquer une "petite" chirurgie pour améliorer votre vie !

Et cela est tel que l’on peut voir des publicités pour la chirurgie esthétique un peu partout. Même dans les wagons du métro !! Franchement, c’est très déroutant pour un Occidental de voir ces pubs mettant en avant le culte de la beauté poussé à l’extrême ! On vend la chirurgie comme on pourrait vendre n’importe quel autre produit, et cela sans problème moral. Chez nous, les féministes se seraient fait entendre depuis longtemps !

Voici un exemple de pub que l’on peut trouver dans les stations de métro à Séoul, et dans les wagons mêmes :

chirurgie-esthetique-coree-avant-apres_1

On vous présente un avant et un après chirurgie spectaculaire : une fille banale se transforme par un « simple coup de baguette bistouri » en canon de beauté standardisé ! Vous avez déjà vu ça chez nous ? Euh… nan ! Chez nous, le sujet est encore assez tabou pour qu’on s’en cache et qu’on n’ose révéler toute manipulation sur notre visage.

Tout cela montre à quel point l’apparence de la femme est importante en Corée. La majorité d’entre elles estime d’ailleurs que leur apparence est plus importante que leur personnalité !! On pourrait croire que le mythe de la « blonde écervelée » est plus que présent en Corée…

Toujours est-il que cet engouement est tel que l’on voit apparaître des phénomènes comme les Ulzzang, ces beautés stéréotypées aux très grands yeux, dont je vous parlerai dans un prochain article.

Cette quête de la perfection extrême est à double sens : on prône d’un côté le « naturel » (pas de maquillage trop appuyé, un aspect "nude" est préféré), mais on pousse d’un autre côté les gens à se standardiser…

On pourrait s’interroger pour nos générations futures : seront-elles qualifiées de « laides » alors qu’elles seront tout simplement naturelles ? Feront-elles le même choix que leurs parents ?

Beauté Coréenne
Petit blog sans prétention sur la beauté et la culture coréenne, sur un pays que j'affectionne particulièrement :)