Food

5 signes que vous mangez sous l'emprise de vos émotions

12 septembre 2021 - 11 : 02
par Clémence

Nous l'avons tous déjà fait, cela n'a donc rien d'anormal ni de pathologique : après un évènement stressant, un choc émotionnel, une contrariété ou un épisode d'angoisse, notre façon de manger se trouve altérée. Appétit coupé ou envies de nourriture réconfortante pour se faire du bien et apaiser ses émotions, cela peut s'exprimer de manière différente selon les personnes, mais le principe est toujours le même : ce sont nos émotions et notre besoin de les apaiser qui guident notre manière de manger.

Les signes qu'on mange sous l'emprise de ses émotions

Découvrez tout de suite 5 signes que vous mangez sous l'emprise de vos émotions qui vous aideront à mieux comprendre la source de votre mal-être et les solutions pour en sortir.

1. Vous mangez beaucoup plus depuis un choc émotionnel ou un évènement stressant.

2. Lorsque vous vous sentez en colère, triste ou tout simplement mal, vous avez l'habitude de vous tourner vers la nourriture pour un moment de réconfort.

3. Vous mangez pour faire une pause et retrouver plus de sérénité quand vous vous sentez stressé.

4. Vous avez parfois incroyablement envie d'un aliment particulier (une barre de chocolat, un dessert, une pâtisserie, un paquet de chips) et vous n'arrivez pas à vous retenir de le manger même si vous vous sentez rassasié ou que vous n'avez pas vraiment faim.

5. Quand vous n'avez pas trop le moral, vous vous consolez en vous faisant plaisir avec un gâteau, un plat que vous aimez ou un dessert que vous ne mangez pas souvent.

comment sortir de la nourriture émotionnelle

Tant que ces épisodes de nourriture émotionnelle sont ponctuels, manger sous l'emprise de ses émotions n'a rien de pathologique et nous sommes tous susceptibles de le vivre (qui n'a jamais mangé plus ou plus gras, plus sucré ou plus riche parce qu'il était stressé, angoissé ou contrarié ?).

La seule chose à vérifier est de veiller à ce que cela ne devienne pas une habitude : cela ne doit pas devenir un mécanisme utilisé en permanence et qui ne règle finalement rien puisque dès qu'on a fini de manger son gâteau, son paquet de chips ou son plat réconfortant, l'émotion dérangeante n'a pas disparu, elle est toujours là !

Pour sortir de la nourriture émotionnelle, il va donc vous falloir traiter la cause plutôt que le symptôme, à savoir l'émotion elle-même, et apprendre à faire la distinction entre la faim réelle et l'envie de manger pour apaiser une émotion ou se sentir plus réconforté grâce à la nourriture.

Pour y arriver, découvrez comment arrêter de trop manger et ces 3 choses simples à faire pour mieux gérer ses émotions négatives.

Lire aussi :
♥ Cette femme a perdu 30 kilos grâce à l'EFT
8 choses à savoir sur l'alimentation intuitive

♥ LA chose à faire avant chaque repas pour éviter de trop manger

Clémence
Je fais partie de la rédac' SBG, et j'aime écrire, sortir, m'amuser, manger (très important, ça aussi !) et partager. Je vous propose donc régulièrement de découvrir mes derniers coups de <3.