Beauté

Régime alimentaire : comment s'y tenir ?

30 mars 2022 - 13 : 54
par Mylène

On a beau constater qu'il est impératif de perdre du poids pour être en bonne santé ou en meilleure forme, il est souvent bien difficile de s'y mettre. La raison est très simple : le tout n'est pas de commencer un régime, mais bien de garder ces nouvelles habitudes alimentaires sur le long terme. Faire un régime quelques semaines pour reprendre exactement les mêmes habitudes qu'avant n'a en effet pas grand intérêt, car on finit très vite par reprendre tous les kilos perdus (et parfois hélas bien plus). Cette situation génère quasiment toujours frustration et découragement.

La clé de la réussite d'un régime alimentaire est donc bien d'adopter les bons réflexes pour s'y tenir sur le long terme. Cela nécessite de bien gérer son démarrage, de connaître et d'appliquer les conseils qui permettent d'atteindre ses objectifs de perte de poids sur le long terme. Enfin, il faudra dire définitivement adieu à ses mauvaises habitudes alimentaires pour les remplacer par des réflexes beaucoup plus sains.

Comment bien démarrer un régime minceur ?

Que l'objectif soit de perdre du poids, de lutter contre une carence ou de manger plus sainement au quotidien, mettre en place un régime alimentaire ne s'improvise pas. Il sera en effet bien compliqué de se réveiller un matin en décidant de ne manger que des plats maison non transformés si l'on n'a pas fait les courses au préalable par exemple. Il faudra avoir réfléchi en amont à des idées de repas qu'on est capable de réaliser soi-même facilement, avec le temps dont on dispose le soir en semaine ou pour sa pause-déjeuner entre deux sessions de travail. La première chose à faire pour un bon démarrage est donc d'anticiper !

Pour cela, il faudra considérer plusieurs aspects :

  • son objectif à long terme de la façon la plus précise possible : on indique donc le poids ou la taille que l'on souhaite atteindre, les habitudes alimentaires que l'on souhaite perdre ou adopter (par exemple manger des plats végétariens 80 % du temps, manger plus de produits laitiers si l'on est en carence, intégrer plus de légumineuses à ses repas, etc.),
  • ce que l'on doit faire chaque jour pour y parvenir : son déficit calorique quotidien, le nombre de portions de produits laitiers qu'on souhaite manger, quels repas devraient être végétariens et lesquels peuvent être libres, etc.
  • des idées de repas équilibrés qui permettent de respecter ces critères pour les jours à venir,
  • la liste de courses à faire pour pouvoir réaliser les repas en question.

On prend ensuite l'habitude, dès le premier repas, de noter tout ce qu'on mange en indiquant si possible les quantités et si on le souhaite, la valeur calorique de chaque plat ou repas. Ce carnet sera très précieux pour suivre son évolution au bout de quelques semaines et bien démarrer son régime minceur. On aura ainsi une idée très précise de l'objectif final à atteindre, une vision claire de ce qu'il faut faire chaque jour pour s'en rapprocher et une béquille solide pour reprendre les bonnes habitudes si l'on fait quelques excès ou qu'on est tentée d'abandonner.

commencer-regime-alimentaire

Si vous avez besoin d'être accompagné tout au long de ce rééquilibrage alimentaire, notez qu'il existe des programmes minceur qui vous permettront d'aborder ces démarches plus facilement. Vous pouvez notamment réaliser un diagnostic en ligne, et choisir ensuite un programme personnalisé qui correspond à vos objectifs de poids. Vous pourrez ensuite recevoir chez vous des plats minceur qui s'intègrent parfaitement à votre rééquilibrage alimentaire.

Rééquilibrage alimentaire : comment atteindre ses objectifs sur le long terme ?

Une fois qu'on a bien démarré son régime minceur et que quelques semaines se sont écoulées, il est tout à fait possible que la motivation des débuts laisse vite place à du découragement, surtout si les résultats attendus ne sont pas là. Il est essentiel de toujours bien garder en tête qu'un rééquilibrage alimentaire prend du temps et demande surtout de nombreux ajustements. L'idée n'est pas de suivre un régime drastique impossible à tenir plus d'à peine une semaine, qui vous laissera affamée, frustrée et qui vous poussera surtout à vous jeter sur tous les plats les plus sucrés, gras et caloriques, en réduisant à néant tous vos efforts.

Un rééquilibrage alimentaire mis en place de façon saine et intelligente consiste à remplacer ses mauvaises habitudes alimentaires par des alternatives plus saines, sans pour autant se priver, se punir ou culpabiliser à chaque fois qu'on mange quelque chose qu'on aime ou dont on a envie. Cela ne peut donc pas se faire du jour au lendemain et c'est un travail de longue haleine à mettre en place jour après jour, sur le long terme.

Pour vous permettre de garder votre motivation sur le long terme, il va vous falloir trouver d'autres sources de satisfaction dans vos journées que le seul fait de manger. Nous avons tous tendance à nous réfugier dans la nourriture, et de préférence auprès des aliments gras, sucrés et réconfortants, lorsque nous vivons des émotions négatives intenses. Manger apporte dans ces cas-là un apaisement immédiat, qui est en revanche de très courte durée puisqu'il ne résout absolument pas les problèmes. Cela peut avoir des conséquences lourdes sur notre moral, surtout si l'on culpabilise de ne pas avoir respecté notre régime alimentaire ou nos objectifs.

Il est très difficile, voire contre-productif de chercher à améliorer son rapport à la nourriture et de manger plus équilibré sans chercher à lutter contre toutes les sources de stress, d'anxiété et de frustration. De manière générale, avoir des émotions positives nous aidera à rester serein, ce qui boostera naturellement notre motivation, notre niveau de satisfaction dans tous les domaines de notre vie, mais aussi notre capacité à garder le moral même quand nous rencontrons des difficultés ou des échecs.

Autrement dit, si vous faites en sorte de garder un état d'esprit positif au quotidien, vous aurez beaucoup moins souvent tendance à vous réfugier dans la nourriture pour trouver du réconfort. Vous ne risquerez pas non plus de vous décourager ou d'abandonner si vous vous apercevez que vous n'avez pas atteint vos objectifs.

Le meilleur conseil que l'on peut appliquer pour réussir un régime alimentaire est donc de trouver d'autres sources de satisfaction que la nourriture elle-même :

  • faire du sport et bouger plus tous les jours,
  • diminuer son stress,
  • faire de la méditation,
  • écouter de la musique qui nous donne envie de danser,
  • s'entourer de personnes positives et inspirantes,
  • se répéter des affirmations positives,
  • faire preuve de bienveillance et de compassion envers soi-même,
  • prendre du temps pour faire des activités qu'on aime et qui nous apaisent,
  • passer plus de temps à l'extérieur, en pleine nature ou tout simplement pour prendre un petit bain de soleil.

Toutes ces choses vous permettront de rendre vos journées bien plus satisfaisantes, ce qui boostera votre motivation tout en diminuant la place que la nourriture émotionnelle prend dans votre vie.

Comment se débarrasser définitivement de ses mauvaises habitudes alimentaires ?

Le dernier frein qui peut se mettre entre nous et nos objectifs vient de nos mauvaises habitudes alimentaires. Une fois qu'elles sont bien ancrées, il est en effet très difficile de s'en défaire, puisqu'on en a à la fois envie, besoin et que ces habitudes nous sont familières. On les associe à quelque chose de rassurant et de réconfortant, même si l'on sait très bien qu'elles ne sont pas bonnes pour nous. Pour s'en débarrasser définitivement, il va donc falloir ruser et procéder de manière méthodique.

Ce fameux carnet de bord du rééquilibrage alimentaire sera un allié précieux, puisqu'il permettra de calculer à l'avance la valeur calorique de chaque plat, et donc de se rendre tout de suite compte si le menu est équilibré ou s'il dépasse au contraire largement nos apports journaliers recommandés. C'est là que le rééquilibrage alimentaire prend tout son sens : ce n'est qu'en observant les menus d'une journée type que l'on peut prendre conscience de ses mauvaises habitudes et progresser en trouvant tout simplement des alternatives plus saines.

abandonner-mauvaises-habitudes-alimentaires

Si vous voyez que vos menus du jour dépassent vos apports recommandés et qu'il va vous falloir économiser quelques calories, vous pouvez tout simplement remplacer votre éclair au chocolat par une banane et un carré de chocolat noir 70 % de cacao. Vous aurez ainsi beaucoup de satisfaction, mais vous respecterez vos objectifs. Vous pourrez aussi manger plus léger en troquant des lasagnes bolognaises à la béchamel et au comté par une version végétarienne au parmesan beaucoup moins calorique. Vous pourrez aussi vous régaler avec des tomates farcies veggies riches en légumes plutôt que la recette traditionnelle à base de chair à saucisse. Profitez également d'un tajine de poisson blanc aux agrumes plutôt que d'un tajine d'agneau ou testez des gnocchis à la betterave et au tofu plutôt que les gnocchis aux 4 fromages.

À chaque fois que vous miserez sur des plats non transformés, moins gras et moins caloriques, vous profiterez d'un repas tout aussi gourmand, mais beaucoup moins lourd qui s'intègrera donc parfaitement à votre nouveau régime alimentaire. Prévoir vos menus à l'avance, vider les placards pour ne plus garder de sucreries, de chips ou de tentations de manière générale, vous tourner vers des activités qui vous éviteront de grignoter et bien sûr manger suffisamment à chaque repas vous aidera à vous débarrasser définitivement de vos mauvaises habitudes alimentaires. Petit à petit, vous aurez automatiquement le réflexe de vous tourner vers une alternative plus saine et vous réussirez bien plus facilement à respecter votre plan alimentaire, car votre motivation restera constante.

Se tenir à son régime alimentaire sur le long terme n'a rien de facile. Heureusement, en adoptant de bons réflexes au quotidien, il est tout à fait possible de booster sa motivation et d'anticiper les difficultés. La première chose à faire est donc de bien s'organiser en amont pour un démarrage optimal, puis de prendre soin de soi et de veiller à garder un état d'esprit positif pour atteindre ses objectifs sur le long terme. Petit à petit, en ayant le réflexe de réfléchir à des alternatives saines et mieux adaptées à ses besoins, on peut se débarrasser définitivement de ses mauvaises habitudes alimentaires pour une vie beaucoup plus saine sans aucun découragement ni frustration.

Mylène
Je suis Mylène, blogueuse, beauty addict, Rédactrice en Chef du webzine So Busy Girls et maman de 2 petits bouts. Et fana de chocolat. Et de bons polars. On avait dit "courte description" ?! Ah oui, j'ai oublié de dire que j'étais très (très très) bavarde...!