Humeurs

Les 5 principes du honjok, la méthode coréenne pour vivre en harmonie avec la solitude

05 janvier 2021 - 14 : 31
par Mylène

À l'heure où tout va toujours plus vite, où l'on cherche avant tout à être plus productif, accélérer, optimiser, le honjok revalorise les nombreux bienfaits de la solitude.

Car contrairement à ce que beaucoup d'extravertis peuvent penser, passer du temps seul n'a rien d'étrange ou de négatif. Oui, l'isolement, surtout lorsqu'il est long et constant, peut conduire à terme à la dépression, mais la solitude est en revanche essentielle au bien-être et au bonheur, surtout dans un monde hyperconnecté où l'on est sans cesse sollicité de toutes parts.

Le livre Honjok de Crystal Tai et Francie Healey commence d'ailleurs par Et si le bonheur se trouvait dans la solitude ?. C'est justement tout le propos de cette mouvance coréenne à contre-courant de la quête perpétuelle d'une meilleure productivité pour toujours mieux gérer son temps.

Le terme "honjok" désigne les personnes qui choisissent de profiter pleinement de leur indépendance, de pratiquer des loisirs solitaires et d'embrasser la solitude. Dans une société où la tendance est plutôt de vivre constamment à cent à l'heure, cette mouvance a de quoi en déstabiliser plus d'un.

se recentrer sur soi

Le honjok a un grand avantage : il permet une nouvelle approche du concept de solitude. Lorsqu'on pense à être seul, on voit trop souvent la solitude comme un fardeau, un poids, une sensation de vide qui nous laisse triste, mélancolique ou en tout cas peu satisfait.

Le honjok encourage plutôt à voir la solitude comme un cadeau, une occasion de se recentrer sur soi, sur son propre épanouissement et accomplissement personnel et d'apprécier de ne prendre du temps que pour soi.

Plutôt que de se reposer essentiellement sur la validation et l'approbation extérieure, on mène une réelle réflexion en solitaire qui permet d'analyser la qualité des relations que nous entretenons avec les personnes qui nous entourent pour mieux ensuite faire le tri entre les interactions qui nous font du bien et celles qui ne sont là que pour combler un ennui omniprésent dans notre vie.

Grâce à cette  méthode, on ressentirait davantage d'empathie. On accorderait un peu moins de temps aux autres pour se recentrer sur soi, mais on n'en serait ensuite que plus disponible pour de réels moments de qualité avec ses proches.

Ce principe a de quoi séduire. Mais concrètement, que faut-il faire pour pratiquer le honjok ?

comment se pratique le honjok ?

Pratiquer le honjok consiste à instaurer des rituels en solo tout au long de la journée. Cela peut passer par des moments ou des activités très simples qui sont faciles à intégrer à sa routine quotidienne. Voici quelques exemples :

  • boire un café le matin
  • aller courir après le travail
  • faire un coloriage anti-stress
  • écrire quelques lignes de son journal ou dans son carnet de gratitude tous les soirs
  • se promener en forêt
  • aller au restaurant pour un moment gourmand en tête-à-tête avec soi-même
  • sortir seul
  • partir en vacances en sac à dos

Quelle que soit l'activité choisit, le honjok nous invite à profiter de toute la beauté de cette solitude et replace l'indépendance au coeur de notre quotidien. Celle-ci devient même un pilier sur lequel s'appuyer pour ensuite beaucoup mieux profiter de chaque moment passé avec les autres.

Bien sûr, en fonction de votre situation familiale, de votre profession ou de vos activités quotidiennes, il vous sera peut-être difficile de passer beaucoup de temps en solitaire. La méthode du honjok nous invite à intégrer de courts moments solo, aussi souvent que possible, dans notre routine quotidienne.

N'hésitez pas à essayer à l'occasion : ces moments en solitaire sont très efficaces pour booster son bien-être, diminuer efficacement le stress et renforcer le système immunitaire durablement.

honjok-livre

Pour plus d'infos sur ce sujet, vous pouvez également lire le livre Honjok, le secret des Coréens pour vivre heureux dans la solitude de Crystal Tai et Francie Healey dispo ici.

Découvrez maintenant « Le bonheur est caché dans un coin de votre cerveau », le livre feel good de Fabien Olicard.

Lire aussi :
Pourquoi lire un livre est la meilleure méthode naturelle pour diminuer le stress et apaiser l'anxiété
Comment vaincre peur et culpabilité grâce à l'autohypnose et aux neurosciences pour mieux lâcher prise
Natoo sort son deuxième livre parodique Icônne 2

Mylène
Je suis Mylène, blogueuse, beauty addict, Rédactrice en Chef du webzine So Busy Girls et maman de 2 petits bouts. Et fana de chocolat. Et de bons polars. On avait dit "courte description" ?! Ah oui, j'ai oublié de dire que j'étais très (très très) bavarde...!