Beauté

3 choses que vous devez savoir sur la nymphoplastie

16 juillet 2020 - 17 : 40
par Mylène

Ces dernières années, le mouvement body positive encourage de plus en plus les femmes (et les hommes) à accepter leur corps tel qu'il est et à apprendre à s'aimer plutôt que de chercher à sans cesse dissimuler leurs défauts ou camoufler leurs imperfections. L'objectif est vraiment d'accepter qu'aucun corps n'est parfait, que chacun est différent mais que nous sommes tous beaux à notre manière. Cette acceptation de soi peut passer par de nombreux outils différents : certains apprennent à être fiers de leur corps grâce au sport ou font un rééquilibrage alimentaire pour mieux respecter les besoins de leur organisme, d'autres ont besoin d'un coaching pour les aider à prendre confiance en eux. Certaines activités comme la pratique de la méditation de pleine conscience peuvent également aider à se recentrer sur l'instant présent et sur ses sensations plutôt que sur les pensées négatives. Des ateliers peuvent également être organisés pour apprendre à utiliser les affirmations positives ou à mieux gérer ses émotions et ainsi développer un jugement positif sur soi-même et sur les autres. Si aucun de ces outils ne fonctionne et qu'on se sent bloqué dans son acceptation de soi par une imperfection ou un détail physique, il est enfin possible d'avoir recours à la chirurgie esthétique, qui peut dans ce cas soulager une gêne et permettre de reprendre confiance en soi. C'est notamment le cas de la nymphoplastie, qui est une chirurgie intime très fréquente depuis le début des années 2000.

La nymphoplastie : qu'est-ce que c'est ?

Cette chirurgie esthétique intime consiste à réduire l'hypertrophie des petites lèvres de la vulve chez la femme. Autrement dit, la nymphoplastie est la réduction des petites lèvres lorsque celles-ci sont excessivement développées. Il n'existe pas de mesure précise pour définir médicalement une hypertrophie des petites lèvres, mais on commence à parler de petites lèvres excessivement développées lorsque celles-ci mesurent 4 centimètres ou plus. Cette hypertrophie peut être difficile à vivre pour les femmes qui en sont atteintes car elle peut créer une réelle gêne dans les gestes et les mouvements du quotidien, ce qui peut générer des douleurs, une gêne esthétique voire la honte d'être vue nue par son partenaire.

Dans ces cas-là et pour éviter que cette hypertrophie ne constitue une gêne au bien-être quotidien, la nymphoplastie s'avère être une solution efficace. Avec la bonne technique, cette chirurgie esthétique intime donne en effet d'excellents résultats à la fois harmonieux et naturels. Cela peut être un pas important vers l'acceptation de soi, surtout s'il permet à une femme touchée par une hypertrophie des petites lèvres de passer de la gêne au bien-être physique en supprimant totalement les douleurs. Cela peut également représenter un déclic pour enfin accepter son corps en se libérant de la honte et de la peur du regard des autres. Cette chirurgie intime, qu'on appelle également labiaplastie, est plus fréquente depuis les années 2000, ce qui est une bonne nouvelle pour les femmes qui souffrent d'hypertrophie des petites lèvres, surtout si la nymphoplastie est synonyme d'acceptation de soi.

Qui est concerné par la nymphoplastie ?

La nymphoplastie concerne les femmes qui ont des petites lèvres excessivement développées et gonflées. Avoir des petites lèvres particulièrement développées n'est pas forcément un problème, mais la chirurgie plastique peut être une solution lorsque la femme ressent une gêne, une douleur ou de la honte qui l'empêche de se sentir bien au quotidien. Plus concrètement, les petites lèvres trop développées peuvent engendrer des frottements ou même se coincer lors de différentes activités physiques. Une chirurgie de réduction des petites lèvres est dans ce cas vivement conseillée, mais ce n'est pas le seul cas concerné. La douleur engendrée par des petites lèvres trop développées est également un indicateur important montrant qu'une nymphoplastie pourra être bénéfique. Une femme qui ressent de la douleur au niveau des petites lèvres en faisant du sport comme du vélo, de l'équitation ou de la gymnastique ou à cause du port de pantalons serrés ou de strings devrait ainsi profiter d'une réelle amélioration de son bien-être quotidien suite à une labiaplastie.

C'est également le cas des femmes qui ressentent de la douleur lors des rapports sexuels et plus particulièrement pendant la pénétration à cause du blocage exercé par les petites lèvres. Le dernier cas dans lequel la nymphoplastie peut être conseillée concerne la gêne psychologique : les femmes qui ont honte de leur corps à cause de la taille de leurs petites lèvres, qui sont gênées par cette hypertrophie ou qui ont peur d'être vues nues devant leur partenaire pourront supprimer la gêne esthétique grâce à l'opération. Cela peut être un premier pas vers une meilleure acceptation de soi. Ce qu'il faut retenir, c'est que les femmes qui souhaitent une nymphoplastie présentent généralement au moins une gêne physique, un type de douleur ou une gêne psychologique.

nymphoplastie-savoir

En quoi consiste la nymphoplastie ?

Il existe différents procédés techniques permettant de retirer la portion excédentaire de petites lèvres. Pour obtenir un résultat harmonieux et naturel, le chirurgien esthétique choisit la technique la plus adaptée à la morphologie des lèvres et aux besoins de la patiente. La nymphoplastie peut ainsi se faire de façon triangulaire, ce qui permet d'éviter les frottements, les irritations ou la rétraction cicatricielle tout en dissimulant au maximum la cicatrice, ou de façon longitudinale tout au long de la lèvre ce qui permet de retirer plus de muqueuses excédentaires. Cette deuxième technique est plus souvent utilisée pour les femmes qui ont une hypertrophie des petites lèvres particulièrement marquée. Dans ce dernier cas, le chirurgien esthétique peut utiliser des techniques de suture invisible, rendant la cicatrice indécelable. Ces techniques d'intervention chirurgicale triangulaires ou longitudinales sont des opérations standards depuis de nombreuses années, et ces procédés seront choisis en fonction de la patiente, de son souhait, de ses besoins. Au-delà du choix de la technique utilisée, l'objectif final du chirurgien esthétique est en effet de procéder à une opération sur-mesure permettant d'obtenir un résultat naturel qui favorisera le bien-être physique et psychologique de la patiente.

La nymphoplastie est une chirurgie esthétique intime qui peut être très utile aux femmes qui souffrent de gêne, physique ou psychologique, à cause d'une hypertrophie de leurs petites lèvres. Cette opération esthétique permet en effet de retrouver plus de confort au quotidien en supprimant toute douleur, toute gêne pendant l'habillement ou le sport, et toute honte liée au regard de l'autre. La nymphoplastie est ainsi une façon très concrète d'améliorer son bien-être au quotidien et d'apprendre à mieux accepter son corps jusque dans sa plus grande intimité.

Mylène
Je suis Mylène, blogueuse, beauty addict, Rédactrice en Chef du webzine So Busy Girls et maman de 2 petits bouts. Et fana de chocolat. Et de bons polars. On avait dit "courte description" ?! Ah oui, j'ai oublié de dire que j'étais très (très très) bavarde...!