Beauté

8 choses que vous ne saviez pas sur les fesses

05 juillet 2018 - 16 : 31
par Mylène

Les fesses rondes sont apparemment le signe qu'on est intelligent ! C'est plutôt une bonne nouvelle pour toutes celles qui ont un popotin généreux.

Mais qu'on ait des fesses plates, larges ou des grosses fesses, peu importe : dans tous les cas, il y a de grandes chances pour qu'elles suscitent l'intérêt de la plupart des hommes que vous croisez !

Les fesses ont en effet de quoi en intriguer plus d'un, et pourtant, on les critique bien trop souvent.

Voici 8 choses que vous ignoriez sûrement sur les fesses et qui devraient vous aider à mieux accepter votre popotin !

1. Avoir de la graisse sur les fesses, c'est bon pour la santé

Beaucoup de femmes sont complexées parce qu'elles trouvent qu'elles ont des fesses trop grosses, trop plates, ou trop rebondies.

Pourtant, les grosses fesses peuvent être un signe d'intelligence voire de bonne santé !

Les graisses stockées sur les fesses retiennent en effet les acides gras mauvais pour la santé, et ce n'est pas tout : elles réduisent aussi les risques de maladies cardiovasculaires et permettent une meilleure équilibre du taux de glycémie.

2. C'est le muscle le plus puissant du corps

C'est grâce au grand fessier que nous sommes capables de nous tenir debout et de marcher.

Et quand on pense à ça, on se dit qu'on devrait arrêter de critiquer nos fesses sans arrêt car mine de rien, elles nous sont bien utiles au quotidien !

3. Une jupe protège mieux les fesses du froid qu'un pantalon

Première nouvelle ! Je sais, ça semble très bizarre dit comme ça, mais c'est pourtant vrai : la jupe préserve mieux les fesses du froid que le pantalon.

D'après une étude japonaise menée dans une pièce à une température de 10°C sur deux groupes de femmes vêtues soit de jupes au genou soit de pantalons, les femmes qui portent une jupe voient leur température rectale baisser moins vite que les femmes qui portent un pantalon.

On est d'accord, cette étude a dû être passionnante, surtout pour toutes les femmes qui ont dû prendre leur température avec joie et bonheur...

Mais ce qu'il faut en retenir, c'est bien que si on a envie de mettre une jupe plutôt qu'un pantalon alors qu'il fait frais dehors, ce n'est pas forcément une mauvaise idée !

4. Les hommes ne s'intéressent pas tant que ça à la taille des fesses

Vous complexez beaucoup sur la taille de vos fesses ? Eh bien arrêtez car apparemment, ce n'est pas leur taille ou leur volume qui attire les hommes, mais plutôt le ratio entre votre tour de taille et votre tour de hanches.

Une psychologue américaine a en effet demandé à 1 000 hommes âgés de 18 à 86 ans de contempler des centaines de photos de femmes.

Ce qui ressort de cette étude, c'est que les hommes craquent totalement devant un ratio de 0,7 ou moins, et peu importe la taille des fesses !

Et si tout ça vous laisse perplexe, sachez que le rapport taille-hanches de Marilyn Monroe était de 0,61 et celui de la Vénus de Milo de 0,65, alors que leurs fesses ont fait rêver de nombreux hommes...

5. On appelle l'amour des fesses la pygophilie

Si vous adorez les fesses, vous êtes pygophile. Et il y aurait a priori plus d'hommes pygophiles que de femmes (même si ça ne nous empêche pas de mater les fesses musclées du voisin à chaque fois qu'on le croise...!).

6. Les Japonais vouent un culte historique aux fesses

C'est bien connu : au Japon, il y a un vrai culte historique des fesses, et on le voit notamment avec le sumo.

7. Pour attirer les hommes, les femmes se cambrent

D'après le Petit Larousse de la sexualité, « Le fait de creuser les reins est chez tous les jeunes mammifères puis chez les femelles adultes un signal de disponibilité sexuelle ».

Donc si vous voyez votre meilleure amie s'étirer et se cambrer discrètement à chaque fois que votre frère ou l'un de vos potes rentre dans la pièce, c'est qu'a priori, elle a des vues sur lui !

8. D'après l'éthymologie, on n'a qu'une seule fesse

Si on fait un peu d'éthymologie, il est en réalité incorrect de parler de deux fesses, car le mot fesse vient du latin populaire  « fissa » qui ne veut pas dire  « vite » comme en italien mais « fente ».

Parler de fesses au pluriel est donc incorrect et si on était des fans absolus de latin (quelle magnifique langue morte !), on devrait plutôt parler de notre postérieur ou de notre derrière.

Lire aussi :
Bonne nouvelle ! Les femmes qui ont les fesses rondes seraient plus intelligentes

5 astuces efficaces pour avoir des fesses musclées

5 exercices faciles pour des fesses fermes

Ajouter les points
15
Points
Mylène
Je suis Mylène, blogueuse, beauty addict, Rédactrice en Chef du webzine So Busy Girls et maman de 2 petits bouts. Et fana de chocolat. Et de bons polars. On avait dit "courte description" ?! Ah oui, j'ai oublié de dire que j'étais très (très très) bavarde...!