Humeurs

4 signes que vous avez une mauvaise posture quand vous êtes à votre bureau et comment corriger ça

02 juin 2018 - 01 : 18
par Laura

Même si vous avez conscience que vous avez une activité physique très réduite pendant les sept ou huit heures de travail que vous passez au travail, rester assis à votre bureau a plus de conséquences sur votre corps que vous ne le pensez.

Car au bout d'un moment, en plus d'avoir éventuellement mal à la tête, les yeux qui tirent ou de commencer à vous sentir fatigué, vous pouvez avoir mal au dos, la nuque raide et les épaules tendues. Et c'est encore plus vrai quand on a pris l'habitude de mal se tenir devant son ordinateur.

Vous sentir tendu et avoir l'impression que certains de vos muscles sont raides sont les premiers signes qui doit vous alerter, car c'est presque toujours la preuve que les muscles sont sur sollicités.

Quand les gens disent « J'ai la nuque, les épaules et les bras tendus », ça veut souvent dire qu'ils n'ont pas une bonne posture quand ils sont assis à leur bureau.

Pour éviter que ça vous arrive et ne plus avoir mal au dos, à la nuque ou aux épaules en fin de journée, lisez vite les erreurs les plus courantes que les gens font lorsqu'ils sont assis à leur bureau et découvrez comment les corriger.

1. Être assis toute la journée et ne pas se lever régulièrement

Entre les heures passées devant son ordinateur, au bureau ou à la maison, les heures passées devant la télé et les repas pris à table, certaines personnes s'asseoient pendant sept, huit, neuf ou dix heures, quasiment sans aucune pause.

C'est entre autres ce qui les fait prendre une mauvaise posture, en particulier s'ils ne se tiennent pas bien droits lorsqu'ils sont à leur bureau, et ils ne s'en rendent même pas compte.

Au fil des jours, des semaines, des mois, cette mauvaise posture leur donne mal un peu partout, au dos, aux épaules, à la nuque ou aux avant-bras.

On peut comparer une journée passée assis à son bureau à un voyage de deux heures en voiture ou à une soirée au cinéma. Généralement, après ça, on fait quelques étirements et ça suffit pour détendre nos muscles et faire partir la douleur.

Mais si deux heures assis sans bouger dans une voiture ou dans une salle de cinéma nous rend ankylosé, imaginez un peu ce que notre corps subit quand nous restons assis des heures à notre bureau sans nous lever ?

La solution : Toutes les demi heures, levez-vous pour vous étirer rapidement, ou faites quelques pas. La clé est de faire en sorte de changer très régulièrement de positions tout au long de la journée et de bouger.

Certains utilisent des bureaux en hauteur pour travailler debout. Le but de ces bureaux n'est pas de travailler debout toute la journée (car là, ce serait également fatiguant pour le corps) mais plutôt de changer souvent de positions.

Changer de positions le plus souvent possible est la meilleure manière de soulager ses articulations, ses muscles, ses ligaments et de stimuler ses muscles régulièrement.

2. Ne pas avoir ses pieds posés à plat sur le sol

Gardez toujours cette règle en tête lorsque vous êtes assis à votre bureau : vos pieds doivent toujours être bien à plat, posés sur le sol.

Dans l'idéal, mettez vos pieds à au moins 90 degrés ou plus de vos hanches pour que vos genoux soient dans le prolongement de vos hanches, ou légèrement plus rapprochés l'un de l'autre.

Dans le cas contraire, si vous vous tenez toute la journée avec les genoux écartés au point d'aller au-delà du prolongement de vos hanches, cela exerce une forte pression sur vos hanches et peut à la longue les fragiliser.

La solution : Investissez dans un repose pied pour vous aider à positionner vos pieds correctement et veiller à ce que vos genoux soient bien placés.

3. Ne pas s'appuyer sur le dossier de sa chaise

Vous devez pouvoir appuyer votre dos sur le dossier de la chaise. Si votre fauteuil de bureau est trop profond pour votre corps, c'est-à-dire si le coussin est trop long pour vous, vous allez être obligé de laisser pendre vos jambes si vous voulez vous laisser aller contre le dossier de la chaise.

Dans l'idéal, vous devriez toujours avoir 5 à 7 cm entre le bord de votre chaise de bureau et l'arrière de votre genou quand vous êtes assis.

La solution : choisissez la chaise de bureau qui convient le mieux à votre corps. Si ce n'est pas possible et que votre fauteuil de bureau vous a été imposé, optez pour un repose pied... mais n'hésitez pas à demander une autre chaise plus appropriée. Car parfois, même si vous posez vos pieds sur le repose pieds, vos genoux peuvent être légèrement plus élevés que vos hanches, ce qui n'est définitivement pas ce qu'il y a de mieux.

4. Se tenir trop loin de son bureau

Pour avoir une bonne posture quand on est assis à son bureau et qu'on tape à l'ordinateur, les avant-bras doivent totalement reposer sur le bureau.

Or beaucoup de gens posent leur clavier totalement au bord de la table et sont assis un peu trop loin, ce qui les poussent à se pencher un peu plus lorsqu'ils lisent un texte ou un email à l'écran.

Et dès la minute où on penche la tête en avant, la gravité fait que notre tête est attirée vers le bas et c'est ce qui tire sur notre nuque, sursollicitée pour relever la tête et regarder l'écran.

La solution : les grands coupables d'une nuque raide, ce sont les avant-bras qui reposent sur les accoudoirs du fauteuil, donc essayez de choisir un siège de bureau sans accoudoirs. Si vous ne pouvez pas faire sans, veillez à ce qu'ils ne vous gênent pas et à ce que votre chaise de bureau vous permette de vous tenir assez prêt de votre bureau.

En prenant conscience de votre posture, vous verrez que vous arriverez rapidement à la corriger et qu'automatiquement, vos maux de dos, vos problèmes de nuque raide et de genoux ankylosés seront vite réglés !

Lire aussi :
Pourquoi rester assis plusieurs heures d'affilée est un vrai danger pour votre santé ?
Je suis débordée au travail : 10 conseils efficaces pour être productive
Je suis trop stressée tout le temps : 6 astuces pour se détendre

Ajouter les points
15
Points
Laura
Je suis gourmande, susceptible et râleuse (surtout quand on veut goûter mon dessert). Mais à part ça, je ne mords pas, je vous jure !