Food

Un nouveau magazine de cuisine : Vitalfood, la cuisine saine des filles malignes

08 janvier 2015 - 12 : 00
Soyons honnêtes, les magazines de cuisine il y en a une tonne : Marmiton, Weight Watchers, Cuisine et vin et puis tous ceux qu’on trouve à la caisse des supermarchés dont Cyril Lignac fait très souvent la couverture. Comme pour beaucoup de choses, dans chaque magazine il y a du bon et du mauvais mais pour la plupart, les recettes sont souvent peu nombreuses et il y a beaucoup de blabla ou de pub. Je ne parle pas, bien sûr, des magazines ciblés grands chefs où la photographie vous donnent des complexes et les ingrédients nécessaires à la recette trouent votre porte-monnaie.

Aujourd’hui, j’ai découvert une petite pépite nommée Vitalfood. Il s’agit d’un magazine de 146 pages au prix de 3€95. Le thème principal de ce numéro 1 spécial hiver sont les soupes : de la simplette au potiron, à la gourmande à la crème de marron. Un thème un peu bateau je vous l’accorde mais avec de jolies découvertes ; les photos sont simples, sans chichi mais font envie.

vitalfood

L’hiver, ce sont aussi toutes les fêtes. Le magazine ne manque pas de nous le rappeler avec un article sur un repas de réveillon sans volaille et marron ou encore des recettes liées aux thèmes de l’épiphanie et de mardi gras comme la galette, les crêpes ou encore une petite recette de bugnes bien gourmande.

On y trouve aussi beaucoup de recette sans gluten ou sans produit laitier, un plus pour moi.

Niveau reportage, on a un article explicatif de l’étiquetage des œufs, un dossier sur le curcuma, le muesli et un petit article illustré sur le café qui m’a appris plein de choses..

Enfin comme beaucoup quand les potes débarquent à la maison, l’apéritif dînatoire est souvent de rigueur et un gros dossier à la fin nous donne plein d’idées originales comme un chutney de betterave qui change du traditionnel bout de carotte à tremper dans l’houmous.

Je n’en dirai pas plus pour vous laisser aussi le plaisir de découvrir les autres recettes et surprises que présente ce magazine ; mais comme vous avez pu vous en rendre compte, pour une première je suis emballée. Je vais m’y abonner pour un an, j’aurai alors quatre numéros et un avis plus global. Rendez-vous au mois de mars pour avoir mon avis sur le numéro 2.