Humeurs

Voilà pourquoi les gens nés entre 1982 et 1992 constituent la génération la plus unique de tous les temps

03 mai 2021 - 16 : 33
par Mylène

Le choc des générations et les différences entre les classes d'âge ont toujours fait parler d'eux : chaque nouvelle génération tente par tous les moyens de se démarquer de la précédente en essayant de faire mieux, d'aller plus loin, de voler plus haut ou en tout cas de prendre un chemin différent pour sortir de ce qui les retient à un mode de vie selon eux trop daté.

Le choc des générations depuis l'avènement d'internet

Et jusque-là, c'est clairement positif. Là où les choses deviennent plus compliquées, c'est lorsque les choses vont trop vite, ce qui est le cas depuis quelques décennies, et tout particulièrement depuis l'avènement d'internet et des réseaux sociaux qui ont créé des fossés générationnels poussant les gens à ne plus vraiment se comprendre ni s'écouter tant les différences et l'hétérogénéité des habitudes quotidiennes et des modes de vie semblent immenses voire insurmontables.

Rappelez-vous, on parlait beaucoup de la génération Y – tous ceux nés entre 1980 et 2000, qui ont donc vécu la transition d'un monde sans téléphone portable ni internet vers l'avènement des smartphones, des réseaux sociaux et de la communication digitale de manière générale – qui étaient déjà à l'époque de notre adolescence totalement incompris de nos parents, la génération des Baby-boomers (nés entre 1946 et 1965) et jugés "amusants" mais trop superficiels par la génération X (nés entre 1965 et 1980).

Depuis, la génération Z (née à partir de l'an 2000 et qui n'a donc connu que les smartphones, internet, les réseaux sociaux, sans même plus réussir à imaginer à quoi pouvait ressembler un monde sans digital) commence à arriver sur le marché du travail et crée autant la surprise que l'incompréhension, car elle casse tous les codes existants et semble avoir beaucoup de mal à s'adapter à la culture d'entreprise, aux règles, aux normes. Il en découle beaucoup de créativité, d'idées innovantes et de déconstruction de beaucoup de schémas dépassés ou inefficaces, mais cela se fait au prix d'une lassitude profonde et très rapide, d'une difficulté à s'adapter à un groupe existant, d'un (trop) grand individualisme et de beaucoup d'exigences.

points forts et points faibles de chaque génération : les tendances

Chaque génération a ses atouts et ses travers, ses points forts et ses points faibles, mais ont un point commun très ancré : chacune pense détenir le bon mode de pensée et considère les autres générations comme complètement décalées et déconnectées de la réalité.

Les Baby-boomers (nés entre 1946 et 1965) sont jugés par les autres générations comme des personnes qui ne se posaient pas de questions, avancaient en mode automatique, parlaient peu de leurs émotions ou de leurs ressentis et vivaient pour travailler.

La génération X (nés entre 1965 et 1980) font, selon les générations suivantes, partie de la vieille école et ne considère qu'une seule chose : travailler dur pour se construire une vie correcte.

La génération Z (nés à partir de 2000) ne pense qu'à travailler intelligemment, de la façon la plus productive possible, en laissant une place énorme aux réseaux sociaux, au point qu'une grande majorité considère qu'un évènement n'est pas réel (ou en tout cas n'a pas réellement de valeur) tant qu'il n'est pas partagé avec ses amis sur les réseaux sociaux. C'est une génération qui rêve dès le plus jeune âge de devenir influenceur ou YouTubeur et qui voit souvent dans le travail une contrainte à leur liberté.

la particularité de la génération y

Et la génération Y dans tout ça ? Je suis tombée par hasard sur Instagram sur le post de @dossehofficiel, que je ne connaissais pas (c'est la magie d'Instagram et des réseaux sociaux, de nous permettre de découvrir au gré de notre feed des nouveautés intéressantes) et qui est apparemment un rappeur français né en 1985, frère cadet de Pit Baccardi. Il vient de sortir un nouveau titre "La Vie d'Avant" et a posté, en lien avec ce titre justement, un post Instagram qui parle avec beaucoup de justesse de ce choc des générations et de ce qui fait, selon lui, de la génération des personnes nées entre 1982 et 1992 la plus unique de tous les temps.

Selon lui, ces personnes se situent pile entre 2 générations extrêmement différentes puisqu'on distingue celle d'avant l'avènement d'Internet et de la technologie de manière générale, et celle d'après. Notre génération est la seule à avoir connu à la fois le poids des traditions mais à savoir le remettre en question, à comprendre à la fois l'expérience de l'ère industrielle mais aussi celle de l'ère d'internet et des réseaux sociaux et à faire le lien finalement entre les générations d'avant qui ne comprennent plus rien à ce qui se passe aujourd'hui (ni aux nouveaux modes de communication, ni à l'utilisation d'internet, ni au monde qui est en train de changer à vitesse grand V) et celles d'après qui ne savent finalement pas vraiment comment on pouvait vivre auparavant, sans internet, sans les réseaux sociaux, sans communication digitale et donc en prenant du recul par rapport à tous ces moyens de communication et d'informations pour les considérer pour ce qu'ils sont, à savoir des outils et non pas une seule façon de faire.

Notre génération est, selon lui, celle qui permet de faire le lien entre ceux qui ne comprennent pas le sens du monde digital et le rejettent donc en bloc sans vouloir ni savoir l'utiliser et ceux qui ne jurent que par elle et dont le plus grand rêve est de devenir influenceur, star de téléréalité ou YouTubeur sans même penser aux inconvénients, aux sacrifices et aux efforts ou au travail que cela pourrait demander.

Je m'étais dit que je rédigerai un article sur le sujet car cela fait un moment que c'est ce que je pense, ce que je me dis et que je sais que beaucoup d'autres personnes de la génération Y et tout particulièrement des personnes nées entre 1982 et 1992 pensent aussi. Après avoir été tellement pointés du doigt comme des personnes différentes, déconnectées, qui ne savaient pas de quoi elles parlaient en s'intéressant à ces outils innovants du digital et aux nouvelles technologies, nous commençons aujourd'hui finalement à être considérés comme ceux qui sont capables de faire le lien entre les générations, d'harmoniser les relations entre des personnes qui ne se comprennent plus et de favoriser une meilleure compréhension du monde et notre environnement tel qu'il est aujourd'hui, et il faut avouer que c'est particulièrement apaisant et valorisant.

J'avais donc cet article en tête, et je cherchais une façon de l'illustrer. Je suis tombée par hasard pile au même moment sur la dernière Cover de Julien Doré, qui vient de reprendre le titre "Je t'aime de ouf" de Wejdene avec Waxx, un musicien et producteur français que je découvre aussi à l'occasion, qui poste apparemment beaucoup de covers avec de nombreux artistes différents (comme Pomme, Hoshi, Louane) sur son compte Instagram ainsi que des posts très justes prônant l'égalité hommes-femmes (aucun rapport mais ça fait toujours très chaud au coeur et beaucoup de bien de lire ce genre de messages).

Je ne connaissais pas le titre "Je t'aime de ouf" de Wejdene, mais j'avais déjà entendu plusieurs titres de cette chanteuse de RnB française, et je n'avais vraiment pas accroché : pas mon style, trop "poupée parfaite faussement agressive" à mon goût, bref je m'étais dit "ça y est, je suis trop vieille pour écouter ça, c'est trop "jeune" pour moi – et se dire ça à tout juste 30 ans, ça fait bizarre, mais puisqu'on parle justement des travers de chaque génération, autant être honnête avec vous).

Et justement, ce titre et cette cover illustrent parfaitement cette idée que la génération des 1982-1992 parvient à faire le lien entre la génération d'avant et celle d'après. Wejdene s'est faite connaître en 2020 avec Anissa, qui a été massivement partagé sur le réseau social TikTok et lui a valu d'enregistrer 80 millions de vues sur YouTube et d'être certifié single de platine. Sans TikTok et ses utilisateurs (à savoir la génération Z), Wejdene ne se serait peut-être (sûrement) jamais faite connaître, n'aurait pas sorti d'autres albums et n'aurait pas eu cette influence sur les tendances mode des jeunes filles de cette génération (observez bien, on voit beaucoup de jeunes filles de 13 à 20 ans avec ce style vestimentaire, cette coiffure, ce teint de poupée parfaite et ce décalage entre les chemises XXL grandes ouvertes et les tops ultra moulants qui laissent voir ou deviner les formes un maximum).

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Waxx (@waxx)

En reprenant ce titre de Wejdene (née en 2004), Julien Doré (né en 1982) et Waxx (je n'ai pas réussi à trouver son âge, mais il est a priori de la même génération) en ont fait une cover totalement différente. Les paroles et la mélodie principales sont les mêmes, mais le style, le rythme, l'ambiance n'ont absolument rien à voir. On se laisse porter par une chanson pleine de douceur sur fond de guitare et de piano avec deux hommes aux cheveux longs qui nous parlent de masques capillaires pointes sèches au jojoba, bref vraiment aucun rapport avec l'esprit et l'ambiance qu'on peut trouver dans le clip de Wejdene.

Et c'est justement ça qui est très beau, je trouve : cette cover pourrait être très appréciée (et le sera certainement) de toutes les personnes qui apprécient Julien Doré, et surtout à la portée des générations suivantes, que ce soit la génération Y, X ou celle des Baby-boomers. Avec ses notes si douces, on aurait même du mal à penser qu'il s'agit d'un titre de Wejdene (sauf peut-être l'expression "de ouf"), et c'est là toute la beauté de la chose : cette capacité à savoir réinventer à l'infini des réalisations, des créations ou des idées qui divisent pour en faire des nouveautés surprenantes, épatantes, pétillantes qui réunissent et mettent au contraire tout le monde d'accord est tellement précieuse.

D'après le rappeur Dosseh, c'est le super pouvoir de la génération Y, et plus particulièrement des personnes nées en 1982-1992. Si vous êtes concerné, félicitations : vous détenez un pouvoir incroyable. Faites-en bon usage, et essayez ou continuez de faire le lien entre les générations qui ne se comprennent pas ou plus. Nous parviendrons ainsi à créer un monde plus harmonieux, plus agréable et encore plus doux pour nous tous.

Découvrez maintenant la playlist de chansons pour lui dire je t'aime.

Lire aussi :
Julien Doré nous envahit de douceur avec son nouveau titre « Nous » en version acoustique

♥ « Mais je t’aime » : le duo Grand Corps Malade et Camille Lellouche est si émouvant que vous allez l'écouter en boucle
♥ Helmutz Fritz sort une parodie de son titre « Ça m'énerve » version Coronavirus et c'est hilarant

Mylène
Je suis Mylène, blogueuse, beauty addict, Rédactrice en Chef du webzine So Busy Girls et maman de 2 petits bouts. Et fana de chocolat. Et de bons polars. On avait dit "courte description" ?! Ah oui, j'ai oublié de dire que j'étais très (très très) bavarde...!