Beauté

Quand la chirurgie esthétique contribue à une meilleure estime de soi

24 juillet 2020 - 16 : 52
par Laura

La chirurgie esthétique est souvent un sujet qui divise : certains ne jurent que par elle tandis que d’autres la considèrent comme une intervention superficielle qui n’est pas réellement nécessaire. À moins de tomber dans les extrêmes et d’enchaîner des dizaines d’opération de chirurgie esthétique dans le but de ressembler à quelqu’un d’autre, la chirurgie esthétique peut avoir de nombreux bienfaits sur l’estime de soi.

L’impact grandissant du mouvement body positive

Depuis quelques années, le mouvement body positive nous encourage à accepter nos imperfections pour aimer notre corps tel qu’il est, et ses fervents défenseurs n’auraient ainsi pas l’idée de chercher un chirurgien esthetique paris pour y parvenir, puisque l’objectif est au contraire d’apprendre à aimer ses défauts plutôt que de chercher à les cacher. Ce courant, qui prend de plus en plus d’ampleur auprès des influenceurs, des célébrités et des marques de mode, de beauté ou de luxe, favorise l’inclusivité et l’acceptation de soi au détriment de la quête de la perfection. Accepter son corps tel qu’il est semble être la meilleure chose à faire pour se sentir bien avec soi-même. Au lieu de prendre l’habitude de se maquiller, de s’épiler, de se colorer les cheveux, de faire des UV ou de maigrir à tout prix, quitte à y sacrifier son bien-être et tout plaisir de manger, on cherche au contraire à s’accepter exactement comme on est, avec ses points noirs, ses poils, ses cheveux blancs, son teint pâle, ses poignées d’amour, ses taches de naissance et ses rides. Plutôt que de chercher à masquer ce qu’on juge imparfait, on choisit au contraire de se montrer tel qu’on est, au naturel.

La chirurgie esthétique comme aide à l’acceptation de soi

Mais que faire lorsqu’on a un corps différent, une imperfection qui nous gêne au quotidien, une légère malformation qui génère de la honte, un repli sur soi-même ou un manque d’estime de soi ? Chez certains, chercher à accepter ces émotions négatives sous prétexte d’accepter son corps revient quelque part à perpétuer ce mal-être plutôt qu’à s’en libérer, surtout lorsque le corps porte la trace d’une maladie ou d’une blessure du passé. La chirurgie esthétique ou réparatrice peuvent alors être une grande aide quand le regard des autres devient difficile à supporter, qu’une imperfection physique génère une douleur, un mal-être, une gêne quelconque ou de la honte. Bien sûr, il est indispensable de bien réfléchir à cette opération en amont pour être sûr qu’elle est nécessaire et que cette volonté de corriger une imperfection ne cache pas un mal-être plus global. La chirurgie esthétique peut alors permettre de se libérer de certaines douleurs ou d’un ressenti négatif pour enfin accéder pleinement à l’acceptation de soi.

Lorsqu’elle est mûrement réfléchie et qu’elle permet d’atténuer ou de corriger certaines imperfections sources de douleur, d’inconfort, de gêne ou de honte, la chirurgie esthétique peut aider à se libérer d’un ressenti négatif et ainsi laisser la place à une plus grande estime de soi, un réel bien-être au quotidien et une profonde sérénité intérieure.

Laura
Je suis gourmande, susceptible et râleuse (surtout quand on veut goûter mon dessert). Mais à part ça, je ne mords pas, je vous jure !