Famille

La véritable raison qui conduit un couple au divorce et toutes les conséquences de cette séparation

20 juin 2019 - 10 : 31
par Laura

Malgré les efforts des théoriciens pour organiser et préciser nos connaissances sur le divorce, il n’existe toujours pas de simple remède standardisé pour l’expliquer ou prévoir son avènement au sein des couples. Le divorce est en effet bien souvent une bombe à retardement dont la racine compte de nombreuses ramifications. Impossible de prévoir le jour de son explosion ou même si elle explosera un jour. De nombreuses causes à plusieurs niveaux : sociales, culturelles, démographiques ou individuelles interagissent et peuvent provoquer la fin d'une union. Malheureusement, tous les couples sont susceptibles d’en arriver là…

Mais pourquoi ça ? Pourquoi des personnes qui se sont promises l’une à l’autre jusqu’à la mort en arrivent à rompre cette promesse ?

La fin d’un couple, la fin d’un mariage

La séparation d’un couple n'est pas un événement isolé qui se produit le jour où le jugement de divorce est rendu. C'est un processus long et fastidieux. Le processus décisionnel initial peut prendre des mois, voire des années. Et même lorsque la décision de divorce est finalement prise, les choses peuvent progresser très lentement vers cette fin, et pas forcément de façon rectiligne. Les couples se séparent souvent, puis se réconcilient, puis se séparent à nouveau, etc. Un litige anodin peut naître entre les partenaires, et des années plus tard déboucher sur une joute judiciaire sans merci.

Le début de la fin

L'infidélité, le manque de communication, les problèmes financiers, l’intimité, la vie quotidienne et l’activité sexuelle sont autant de raisons qui poussent les gens à divorcer. Et la liste n’est pas exhaustive. Vous seriez étonné d’apprendre les raisons pour lesquelles des couples en arrivent à se briser. Mais indépendamment des motivations, c'est un fait avéré : le divorce amène le couple, le mariage et la famille à souffrir d’une cassure irrémédiable.

Il est certes normal pour un couple d’être de temps en temps en désaccord sur certains sujets, voire même de se disputer. Mais ce ne sont pas ces seules disputes qui conduisent au divorce. Chez beaucoup de couples, on se prend la tête la veille, puis on agit comme si de rien n’était le lendemain et on laisse la vie suivre son cours : que du bonheur... enfin, en apparence. Car c’est justement dans cette attitude que réside le danger. L’accumulation de petites ou grandes frustrations, la sensation de ne pas être respecté par son partenaire ou apprécié à sa juste valeur et les désaccords permanents ou résiduels finissent quasiment toujours par conduire à une situation où l’on tolère de moins en moins la présence de l’autre. La communication est l’un des principaux fondements de tout mariage. C’est un facteur crucial dont dépendent la paix et l’harmonie au sein du foyer. L’incapacité de communiquer de façon ouverte et constructive au sujet de différents problèmes conduit bien plus vite qu’on pourrait le croire à une situation où la cohabitation n’est plus souhaitée. Lorsque la relation bat de l’aile, il n’est pas rare de se demander comment reconquérir son ex et retrouver la complicité des débuts, mais si le couple ne réussit pas à rétablir une communication saine et apaisée, les divorces sont très fréquents.

Une addition (vraiment) salée

Aussi regrettable que cette situation puisse être, le divorce est l’un des nombreux dénouements possibles d’une vie de couple et d’un mariage. Et en termes de conséquences, les difficultés pour admettre que c’est vraiment fini ne constituent que la partie visible de l’iceberg et du chagrin d’amour. En effet, les blessures provoquées par cette séparation sont bien plus profondes et ne se limitent malheureusement pas qu’aux deux membres du couple. D’entrée de jeu, les enfants sont souvent très affectés par la séparation de leurs parents.

De nombreuses études ont montré que la séparation des parents est souvent associée à un ensemble de conséquences négatives pour les enfants et les adolescents. Il est notamment question de difficultés et d’échecs scolaires. Il a également été constaté chez ces jeunes des comportements perturbateurs plus importants et plus fréquents (non tolérance de figures d'autorité, problèmes de discipline ou consommation d'alcool et de drogues illégales). Les enfants et les adolescents qui subissent le divorce de leurs parents ont également des taux plus élevés d'humeur dépressive, de manque d'estime de soi et de détresse émotionnelle.

De tout l’entourage des ex-mariés, les enfants sont certainement les plus touchés par la séparation de leurs parents. Ces amers constats sont certes des réalités, mais il ne faut y voir aucune fatalité. Ce sont les divorces difficiles ou mal conduits qui aboutissent souvent à de telles débâcles.

Le portefeuille en souffre aussi

Tout au long de ce processus, d'importantes décisions pratiques doivent être prises et des actions doivent être entreprises pour mener à la reconstruction de vies distinctes et fonctionnelles.

Mais les conséquences du divorce ne sont pas qu’émotionnelles et psychologiques, elles sont aussi financières. Nombreux sont les couples qui ont opté pour une communauté de biens au moment du mariage. Et il n’est pas rare de voir l’un des ex-partenaires complètement ruiné et à la rue à l’issue de la séparation. Il faut dire que beaucoup voient dans le divorce, l’occasion d’extérioriser la frustration et de se venger.

Quoi qu’il en soit, le divorce n’a jamais été un choix aisé, ni une épreuve facile. On préfèrerait bien sûr sauvegarder sa famille. Mais dès lors que ce cadre ne peut plus assurer l’épanouissement et le bonheur de ses membres, c’est forcément le signe qu’il est obsolète...

Ajouter les points
5
Points
Laura
Je suis gourmande, susceptible et râleuse (surtout quand on veut goûter mon dessert). Mais à part ça, je ne mords pas, je vous jure !