Food

Les conséquences de l'alimentation fast food sur le taux d'infertilité

11 juin 2018 - 17 : 20
par Laura

On savait déjà que l'obésité et le tabac pouvaient avoir de lourdes conséquences sur les chances de tomber enceinte, mais une récente étude a montré que le régime alimentaire, et en particulier la quantité d'aliments fast food qu'une femme consomme, peut également faire partie de ces paramètres.

Une étude américaine a en effet cherché à mesurer l'impact du régime alimentaire chez les femmes qui essayaient de tomber enceintes.

Dans le cadre de cette étude, les scientifiques ont ainsi analysé le régime alimentaire de 5 598 femmes enceintes de 14 à 16 semaines de grossesse et vivant en Australie, en Nouvelle-Zélande, en Irlande et au Royaume-Uni.

Une sage-femme a demandé à chaque participante de décrire ce qu'elles avaient mangé pendant le mois précédent la conception en prenant en compte les traitements de l'infertilité pour favoriser la conception.

Les chercheurs ont ensuite demandé à chaque participante combien de portions de fruits, de légumes verts, de poisson et de fast food (hamburgers, frites, pizza, poulet frit) elles avaient mangé pendant cette période d'un mois et ont noté une corrélation flagrante entre la quantité d'aliments de fast food consommés et le taux d'infertilité.

Les résultats de l'étude ont en effet révélé que les femmes qui avaient mangé des repas fast food quatre fois par semaine ou plus avaient mis en moyenne un mois de plus à tomber enceinte que les femmes qui mangeaient fast food moins souvent.

Par ailleurs, les participantes qui avaient mangé trois portions de fruits par semaine ou plus avaient plus de chance de concevoir rapidement, tandis que les femmes qui n'avaient pas mangé au moins une portion de fruits par semaine en moyenne mettaient en moyenne un mois et demi de plus à tomber enceinte.

De manière générale, les femmes qui avaient mangé la plus petite quantité de fruits avaient un taux d'infertilité supérieur à la moyenne de 8 à 12% et celles qui avaient mangé fast food plus de quatre fois par semaine avaient un taux d'infertilité supérieur de 8 à 16%.

Puisque ces données montrent qu'une consommation régulière de repas fast food rallonge le temps nécessaire pour tomber enceinte, l'une des auteurs de cette étude recommande ainsi aux femmes qui souhaitent tomber enceinte de suivre les recommandations alimentaires dédiées aux femmes enceintes.

Et croyez-le ou non, la quantité de légumes verts consommée semble n'avoir aucune conséquence sur la fertilité.

Bien sûr, ces données sont assez approximatives puisqu'elles reposent sur des données déclaratives et qu'il y a donc une chance pour que les femmes aient un peu sous-estimé le nombre de repas fast food qu'elles ont pu manger pendant les 30 derniers jours précédent le début de leur grossesse, mais cela donne tout de même une idée de l'impact que peut avoir notre alimentation sur notre fertilité.

C'est donc une information à bien garder en tête si vous souhaitez tomber enceinte prochainement (et rapidement) !

Lire aussi :
12 choses étonnantes que vous ne saviez sûrement pas sur la grossesse
Cette femme enceinte de 8 mois danse avec le futur papa, et c'est trop chou !

20 photos de mamans avant et après leur grossesse

Ajouter les points
15
Points
Laura
Je suis gourmande, susceptible et râleuse (surtout quand on veut goûter mon dessert). Mais à part ça, je ne mords pas, je vous jure !