Beauté

Test : es-tu orthorexique ?

18 février 2014 - 07 : 55

Avoue, c'est une question qui te taraude. Vraiment. Même, tu n'en dors plus la nuit. Es-tu, oui ou non, orthorexique ? Rien à voir avec la religion, je te rassure, loin de moi l'idée de partir sur ce genre de débat.

Nan, l'orthorexie, c'est une maladie. Peu connue, car nouvellement inventée. Une pathologie moderne, dans l'air du temps en quelque sorte. Je te laisse faire le test, et je te dis quoi / qu'est-ce / pourquoi ensuite.

*Passez-vous plus de 3 heures par jour à penser à votre régime alimentaire ?
*Planifiez-vous vos repas plusieurs jours à l’avance ?
*Etes-vous récemment devenu plus exigeant(e) avec vous-mêmes ?
*La valeur nutritionnelle de votre repas est-elle, à vos yeux, plus importante que le plaisir de le déguster ?
*La qualité de votre vie s’est-elle dégradée, alors que la qualité de votre nourriture s’est améliorée ?
*Votre amour-propre est-il renforcé par votre volonté de manger sainement ?
*Avez-vous renoncé à des aliments que vous aimiez au profit d’aliments « sains » ?
*Votre régime alimentaire gêne-t-il vos sorties, vous éloignant de votre famille et de vos amis ?
*Eprouvez-vous un sentiment de culpabilité dès que vous vous écartez de votre régime ?
*Vous sentez-vous en paix avec vous-mêmes et pensez-vous bien vous contrôler lorsque vous mangez sainement ?

« Si une personne répond « oui » à 4 ou 5 des 10 questions ci-dessus,  cela signifie qu'elle peut avoir des troubles alimentaires.  Si une personne répond « oui » à plus de la moitié, c’est qu’elle est peut-être devenue  orthorexique et il est alors conseillé de se tourner vers un professionnel de la santé afin d’en discuter. »

Aloooooors ? Tu es pas du tout, un peu, légèrement, ou carrément orthorexique ?

L'orthorexique, c'est donc le trouble alimentaire qui consiste à manger trop sainement. On relit, oui, oui, parce que c'est un truc un peu fou-fou quand même : Manger TROP sainement. C'est dingue, non ? Vraiment, ça me débecte (c'est le cas de le dire...), ils ne savent pas quoi inventer...

Le but étant évidemment de stigmatiser les personnes responsables, conscientes de leur alimentation, ces personnes qui osent réfléchir et décortiquer les ingrédients sur les étiquettes des plats préparés. Parce que qu'il ne faudrait pas que la tendance se propage. Tu comprends bien que ce serait néfaste pour l'industrie agro-alimentaire…

Mon score ? 6. Houlalaaaaaa !!! Il est où, le professionnel de la santé, qu'on puisse… discuter (il aurait peut-être des choses à redire sur mon trio Jeûne / diète / chrono-nutrition qui rythme mes semaine… peut-être, mais il n'empêche que je n'ai jamais mangé autant de fruits et légumes que depuis que j'ai commencé ce petit programme) ?

PS : Je nuance un chouilla..Je suis bien consciente que sur la masse de personne qui font "trop" attention à ce qu'ils ingurgitent, une faible proportion le font à l’excès, se font une montagne du moindre écart, et peuvent attenter à leur santé en tentant tout un tas d’expériences farfelues. Mais il est très dommage que tout le monde soit mis dans le même sac.