Lifestyle

10 bonnes raisons de partir en weekend au mois de mai

24 avril 2015 - 16 : 00
par museana
Cette année, nous avons beaucoup de chance. Tous les week-ends de mai sont prolongés (ou du moins peuvent l’être) grâce à des jours fériés qui tombent bien. J’ai cependant la tristesse de vous annoncer qu’en 2016 nous serons moins chanceux (1 seul week-end prolongé en mai contre 4 cette année). En effet, beaucoup de jours fériés tomberont le week-end… Voici donc 10 bonnes raisons de partir en week-end en ce prochain mois de mai !

1. Les ponts


Dernière année pour en profiter vraiment donc, foncez !

2. Le beau temps


Le soleil, le grand ciel bleu, la brise fraîche et agréable, les petits oiseaux qui gazouillent, le retour des apéritifs en terrasse, des lunettes de soleil et de la crème solaire… et vous derrière votre bureau à soupirer. Il y a quelque chose qui cloche on dirait, non ?

3. Paris quand il fait beau c’est déprimant


Paris, Lyon, Toulouse… Votre ville quand il fait beau, ce n’est pas ce qu’il y a de mieux… à moins que vous n’habitiez au bord de la mer (et dans ce cas je vous propose de m’accueillir pour cet été, promis je me ferais discrète). Votre ville chérie mais qui vous étouffe avec ces hauts immeubles, ces rues que vous connaissez par cœur et ces touristes partout qui vous rappellent que non, vous n’êtes pas en vacances.

4. Pour visiter des endroits pas loin


Les grandes vacances, d’une semaine et plus, c’est parfait pour partir loin, visiter d’autres pays et partir à l’aventure. Par contre, payer un aller-retour en avion pour deux jours, ça fait souffrir notre pauvre portefeuille et on n’a même pas le temps de profiter. Mais un week-end prolongé de 2, 3 jours c’est l’idéal pour visiter des villes voisines qui ne demandent pas plus : Bruxelles ou Strasbourg pour le Nord, Aix-en-Provence ou Nîmes pour le Sud. De plus, de nombreuses lignes d’autobus proposent désormais des trajets pour des prix dérisoires.

J’ai testé :

  • Mégabus : le confort est moyen mais on s’endort à Paris et on se réveille à Amsterdam pour seulement 15€. A ce prix-là, on ne peut rien dire…

  • IDBUS (ligne de la SNCF) : un peu plus cher, mais les bus sont bien plus confortables et agréables pour aller à Bruxelles en 3h30.


vacances-weekend

5. Se faire un week-end en amoureux


Laisser les enfants (pour ceux qui en ont) et se retrouver juste tous les deux quelques jours. Pas besoin d’excuse !

6. Bientôt les vacances mais pas encore (1) : s’entraîner


Réserver l’hôtel, penser au trajet, à ce qu’on visitera, prévoir le budget, préparer les visites… Tout cela demande un entraînement. Et puis il faut bien qu’on la teste cette nouvelle tenue !

7. Bientôt les vacances mais pas encore (2) : tenir le coup


Avec l’arrivée de l’été, fleurissent partout comme par magie des pubs pour des voyages de rêves à l’autre bout du monde ou juste à côté… et il arrive parfois qu’on se réveille devant une affiche vantant la beauté de la Guadeloupe sans savoir depuis combien de temps on est planté là à baver.

8. Bientôt les vacances mais pas encore (3) : Profiter des prix encore bas


Ce n’est pas vrai partout et pour tout mais cela reste incomparable par rapport aux prix de l’été.

9. Bientôt les vacances mais pas encore (4) : Pas encore trop de monde


Pareil. Ce n’est pas vrai partout et pour tout mais cela reste incomparable par rapport à l’été.

10. Pour avoir quelque chose à raconter au boulot


Le petit plaisir mesquin de montrer ses photos de vacances et son joli teint à son retour…
museana
Jeune parisienne avec un grain de folie et une bonne dose de sensibilité. J'aime dessiner, imaginer, lire, écrire et surtout partager tout cela.