Beauté

3 activités physiques qui permettent de pratiquer la méditation

12 septembre 2017 - 01 : 13
par Laura

Il faut l’avouer, faire du sport, c’est dur. Nous adorons le sentiment de fierté que nous avons après une bonne séance de sport, mais nous devons malgré tout lutter pour tenir bon tout le long. Et ce n’est pas très agréable. Notre cerveau semble toujours attendre que ce soit enfin la fin, et c’est sûrement ce qui nous rend aussi sensible à l’effort.

Ce sentiment m’a poussée à avoir une relation très étrange avec le sport : pendant des années, je détestais autant que j’adorais ça. Faire de l’activité physique me faisait du bien après coup, et c’était indéniable.

Mais pendant tout le long de ma course, de mon match de basket ou de mon tour de vélo, je râlais car je n’attendais qu’une chose : que ce soit enfin fini. Ça, c’était avant qu’une de mes très bonne amie ne change ma façon de voir le sport : elle m’a tout simplement aidée à incorporer des exercices de méditation pendant mes séances de sport.

Je sais, ça semble très bizarre, mais aussi étonnant que ça puisse paraître, ça m’a permis de prendre plus conscience de mon corps pendant l’activité physique et de mieux profiter de mes séances. Faire du sport n’était plus une corvée et était devenu agréable, du début à la fin (ou presque).

La méditation peut d’ailleurs se pratiquer pendant la plupart des activités physiques, mais je ne vais vous parler ici que des sports que j’ai pratiqués en même temps que la méditation.

LA COURSE À PIED

Je m’y suis mise il y a quelques années, surtout parce que c’était la mode (je l’avoue !) et que toutes mes copines s’étaient elles aussi mises au running. Seulement, j’ai toujours vu la course comme une punition : quand je faisais du basket, à chaque fois que l’une d’entre nous arrivaient en retard à l’entraînement, ou pour chaque panier raté, nous devions courir une longueur de terrain toutes ensemble.

Autant dire que ce n’était ni agréable, ni flatteur, au contraire. Pas étonnant que je ne vois pas la course à pied comme quelque chose d’agréable. Pourtant, en changeant ma façon de voir la course à pied, j’ai pu apprendre à mieux profiter de ce sport.

Pour incorporer la méditation pendant vos séances de running, vous devez forcer votre esprit à se concentrer sur l’instant présent. Ca veut donc dire se concentrer sur ce que votre corps ressent, sans pour autant réfléchir tout de suite à la douleur ou à l’effort que vous ressentez pour pouvoir continuer tranquillement votre course.

Par ailleurs, le running est une activité qui nécessite d’avoir une respiration régulière et appropriée à son effort. Concentrez-vous donc sur votre respiration et essayez de respirer profondément avec le ventre.

Enfin, variez les trajets de vos séances de running. Cela vous aidera à profiter de cette expérience nouvelle et excitante.

La natation

La natation est sûrement le sport qui invite le plus à l’état de méditation (après peut-être le yoga). Pour commencer, tout ce qui est de couleur bleue invite au calme et à la détente. L'eau aide à atteindre un état de méditation profonde car nager reproduit de nombreuses actions propres à la méditation : la respiration profonde et régulière aide l'esprit à se détendre et lui permet d'être plus sensible à chaque mouvement du corps tandis que l'immersion dans l'eau aide le corps à se relaxer.

Le Yoga

C'est bien évidemment le choix le plus évident de cette liste. Beaucoup considèrent le yoga comme un simple cours de stretching essentiellement suivi par des femmes. Pourtant, c'est aussi une activité sportive géniale. Tout comme les deux premières activités sportives que j'ai citées, le yoga permet de prendre conscience de son corps et de ses sensations pendant que les muscles travaillent pour maintenir la position.

La respiration profonde et régulièrement permet à l'esprit de se concentrer pour maintenir la pose et de recevoir tous les bienfaits de cette activité. Si vous voulez vraiment pratiquer la méditation à un niveau supérieur, vous pouvez essayer de pratiquer le yoga dans une piscine. Le fait d'être immergé dans l'eau rend les mouvements plus confortables.

Faire du sport ne se fera jamais sans douleur ni efforts. Il y aura toujours des difficultés ou des défis à relever en fonction de l'activité que vous pratiquez, mais ça ne veut pas dire que ça doit forcément être douloureux. Pour ma part, j'ai complètement changé ma façon de faire du sport depuis que j'en ai pris conscience.

Réussir à vivre le moment présent, être conscient des mouvements de son corps et avoir une attitude positive tout en se concentrant sur sa respiration peut vous aider à atteindre un état méditatif tout en pratiquant votre activité physique. Essayez, et vous verrez que vous y prendrez vite goût vous aussi !

Ajouter les points
15
Points
Laura
Je suis gourmande, susceptible et râleuse (surtout quand on veut goûter mon dessert). Mais à part ça, je ne mords pas, je vous jure !