Food

Test : découvrez quel mangeur vous êtes — ça changera complètement votre façon de manger

14 novembre 2017 - 19 : 30
par Clémence

D'après le concept présenté par Gretchen Rubin, une auteure à succès publiée de nombreuses fois dans le New York Times, il y a 2 types de personnes : ceux qui se modèrent et ceux qui s'abstiennent.

Et d'après Brooke Barnett, une femme qui a perdu plus de 50 kilos et partage depuis ses conseils pour retrouver une bonne hygiène de vie, déterminer à quel groupe elle appartient grâce à ce concept simple l'a considérablement aidée dans sa perte de poids.

Elle explique en effet faire partie de ceux qui s'abstiennent. "J'adorerais être dans la mesure et savoir modérer mes repas, mais ce n'est pas comme ça que je suis faite". Elle dit avoir mis du temps à comprendre comment son cerveau et son corps fonctionnent, mais une fois qu'elle a intégré cette info, sa vie a vraiment changé. "J'ai fini par comprendre et par accepter petit à petit qui j'étais et comment je fonctionnais, après avoir enchaîné des années de régimes sans succès et des erreurs basiques. Une fois que j'ai accepté à quelle catégorie de mangeur j'appartenais, tout a vraiment changé".

Gretchen Rubin décrit sur son site ce qui caractérisent les deux types de mangeurs en question, et en particulier la façon dont nous mangeons :

Vous faites partie de ceux qui se modèrent si :

  • vous vous permettez d'être occasionnellement indulgent avec vous même et cela vous fait plaisir et renforce votre motivation
  • vous paniquez à l'idée de ne "jamais" plus faire ou manger quelque chose

Vous faites partie de ceux qui s'abstiennent si :

  • vous avez du mal à vous arrêter à faire quelque chose une fois que vous avez commencé
  • vous n'êtes pas tenté par les choses que vous jugez hors limite, hors budget ou au-delà de ce que vous pouvez faire

Alors, à quelle catégorie appartenez-vous ? Arrivez-vous plus facilement à limiter vos pauses plaisir et à vous servir des petites portions pour vous faire plaisir avec modération tout en vous continuant à perdre du poids rapidement ou devez-vous cacher la boîte de chocolats tout au fond du placard pour espérer ne pas trop être tenté ?

Ce concept montre une chose : c'est facile de dire que "tout est dans la modération" et " tout n'est qu'une question d'équilibre". Mais en réaité, ce n'est pas aussi simple que ça si vous faites partie de ceux qui s'asbtiennent.

Car qu'arrive t-il lorsque vous ne savez pas vous modérer, et qu'une seule bouchée ou une journée "plaisir" à manger un peu ce que vous voulez peut vous entraîner dans une spirale infernale à manger beaucoup et dont vous n'arrivez plus à sortir ?

Brooke Barnett explique qu'après avoir intégré qu'elle faisait partie de ceux qui s'abstiennent, elle a réalisé qu'il était en fait souvent bien plus facile pour elle de ne pas manger du tout certains aliments plutôt que de n'en manger qu'une seule bouchée. Pourquoi ? Parce qu'elle ne gâchait ainsi plus son énergie mentale à se demander sans arrêt "je devrais en prendre ? ou je devrais ne rien prendre ?"

Cette situation vous semble familière ? Dans ce cas, vous gagneriez à ajuster votre façon de manger vous aussi. Car, comme le dit Brooke Barnett, l'avantage, c'est qu'ensuite, on ne se jette plus sur les sucreries, on arrête totalement de grignoter et on prend encore plus de plaisir à manger pendant les repas, ce qui permet forcément de garder la ligne, de perdre du ventre et d'affiner sa silhouette sur le long terme.

Bien évidemment, tout le monde est fait différemment, et chaque corps est différent — c'est d'ailleurs bien pour cette raison qu'il n'y a pas de régime universel qui fonctionne avec chaque personne, et c'est aussi pour ça que les nutritionnistes et les diététiciens ont autant de mal à se mettre d'accord sur certains principes de nutrition.

Si vous faites partie de ceux qui se modèrent, peut-être qu'il est temps pour vous d'arrêter de vous abstenir purement et simplement de manger certains aliments. Et si vous faites partie de ceux qui s'abstiennent, c'est sûrement la meilleure des solutions pour vous. La meilleure chose à faire pour votre santé et votre régime est en fait d'apprendre à vous connaître vous, vos habitudes et votre relation à la nourriture.

Si vous pensez tomber dans la catégorie de ceux qui s'abstiennent, pas d'inquiétude : la restriction complète semble extrême parce qu'elle s'éloigne de la modération, cette idée difficile à mesurer selon laquelle on ne peut avoir une vie saine et équilibrée que dans cette modération.

Pourtant, vous devriez essayer, parce que vous pourriez être étonné du résultat et vous rendre compte que finalement, vous abstenir de manger certaines choses vous permet de ne pas craquer et d'en manger 3 parts, vous aide à garder le cap dans votre équilibre nutritionnel et vous fait aussi économiser votre énergie mentale pour d'autres challenges (ou pour céder à la tentation quand ça vous fait vraiment plaisir).

Brooke Barnett explique qu'après s'être totalement abstenue de manger des sucreries et des glucides raffinés pendant un moment, ils n'avaient plus le même attrait pour elle, et ne pas en manger n'était donc plus du tout un problème, alors qu'elle avait auparavant la sensation de devoir sans arrêt lutter pour se retenir de manger tout le paquet et ne manger que deux ou trois bonbons ou quelques chips.

Maintenant, son corps a dépassé cette envie irrépressible de se jeter sur un paquet de sucreries en mode "addict" et elle prend vraiment plaisir à manger pendant les repas.

Un exemple qui donne envie d'être suivi, en tout cas, ça vaut la peine d'essayer !

Ajouter les points
15
Points
Clémence
Je fais partie de la rédac' SBG, et j'aime écrire, sortir, m'amuser, manger (très important, ça aussi !) et partager. Je vous propose donc régulièrement de découvrir mes derniers coups de <3.