Geek

Les blogs et les commentaires, une histoire de survie ?

25 février 2015 - 12 : 00
De plus en plus de blogs affichent le message : « mon blog se nourrit de vos commentaires ». Je suis d’accord avec ça puisque moi-même quand je vois qu’un article n’a pas de commentaire, ça m’attriste. Oui soyons honnête ! Dans le fait de bloguer, c’est aussi les commentaires qui nous font plaisir.

blog et commentaires

Mais voilà, faut-il toujours, et surtout tout commenter ? C’est la question que je me suis posée quand en surfant sur un blog de cosmétique, je me suis retrouvée face à un article somme toute travaillé mais plein d’inepties, notamment sur des mises en garde de produits chimiques entrant dans la composition d’un shampoing mais qui n’ont absolument rien de dangereux et sont nécessaires à la saponification (pour créer du savon). Passée la colère de voir des gens pouvant écrire des énormités que la majorité (faute d’aller se renseigner) croit, je me suis vraiment demandée que faire : fermer la fenêtre et passer mon chemin ou laisser un commentaire expliquant mon point de vue ? J’ai opté pour le deuxième choix (mais je n’ai pas forcément été tendre).

J’avoue que cela m’a fait beaucoup réfléchir. Dois-je tout commenter ? Je sais que plus je laisse de coms’ plus j’en aurais en retour sur mon blog. Oui mais à quel prix ? Laisser un commentaire alors que vous n’êtes pas d’accord ? Que l’article a été copié (les recettes de cuisine sont souvent plagiées sans donner aucune source et ce geste m’horripile). A ce niveau, je dis non !

Ainsi, si je laisse un commentaire, c’est que j’ai regardé l’article, que quelque chose m’a plu ou que j’ai envie de donner mon avis. J’essaie de bannir les commentaires type « miam » (blogueuse de cuisine oblige) que j’avais tendance à laisser pour des commentaires plus chaleureux et personnalisés.

Alors certes, cela prend du temps, mais si en retour j’ai quelques jolis commentaires sur mon article publié la veille, eh bien je trouve que ça vaut vraiment le coup !
Ajouter les points
15
Points