Culture

Les vacances pas chères du radin malin

05 juillet 2013 - 11 : 55

Lecteur, il y a un défaut que j'exècre par dessus tout, c'est la radinerie ! Je ne supporte pas ça. Attention, je ne parle pas de ceux qui n'ont pas les moyens et qui sont forcés et contraints de compter leur sous. Non, bien sûr. Je parle bien de cette potasse qui oublie sa CB quand on va au resto et oups qui n'a que 14,25€ dans sa poche. Alors bon, tu comprends, elle ne prendra qu'un plat et ne boira qu'un verre de vin, hein, tu comprends, mais si tu veux lui offrir l'apéro et le dessert, libre à toi !


 

Toutefois, en ces temps de crise, on est un peu obligé de se comporter en radin-malin, cet animal mi-pingre mi-futé, le prédateur des bons plans qui te fait passer une promo sur le PQ pour waouw l'affaire du siècle qui te comblera de bonheur.


 

Certains d'entre nous n'ont malheureusement pas la chance de pouvoir partir en vacances. Ne l'oublions pas, c'est un luxe. Toutefois, il est possible avec un petit budget de s'offrir quelques moments de détente, de distraction et de culture pas loin de chez soi pour se vider la tête et la remplir de funitude.


 

Voici les 5 bons plans du radin-malin en vacances :


 

- La piscine municipale entre 2,5 et 5€ l'entrée (pense à présenter un justificatif de domicile pour bénéficier du tarif résident) : voici un loisir peu onéreux qui permet de se détendre tout en entretenant sa forme. Afin d'éviter la foule, il est préférable de s'y rendre le matin. Ainsi, tu pourras nager en paix et même te payer le toboggan sans que les gosses te regardent avec des yeux de merlans frits !


 

- La séance de ciné de 11h entre 5 et 8€ : pour profiter de la climatisation et d'un fauteuil bien moelleux, rien de mieux que le ciné. C'est vrai l'offre estivale n'est pas forcément la meilleure. Toutefois, si tu as des gnomes, c'est l'occasion d'aller voir un dessin animé en 3D à moindre coût.


 

- Tu habites à Paris ou dans la région, sache qu’il existe des visites gratuites autour de 0€ (hors frais de transport et victuailles) : Paris est une ville qui offre un véritable spectacle architectural et nul besoin de te payer la visite des monuments pour en prendre plein les yeux. Le seul fait de se balader dans les rues, les jardins, traverser les ponts, flâner dans les grands magasins représentent un réel ravissement. Guette les places de TGV sur les sites de revente de billets, pense au covoiturage et offre-toi une journée parigode des plus sympatoches ! Et si tu n'as pas froid aux yeux, tu peux même y passer quelques jours en couchsurfing. J'ai moi-même fait cette folle expérience lors d'un séjour à Berlin. Ce fût l'occasion de rencontrer un amoureux des avions et des sacs à vomi ! Enfin, pour une virée encore moins chère, n'oublie pas de mettre dans ton sac-à-dos ton ptit sandwich-triangle et une bouteille d'eau ;)


 

- Si tu veux entretenir tes esgourdes et découvrir de fraîches nouveautés, il y a les concerts gratuits : l'industrie du disque se porte mal car nous n'achetons plus de CD depuis une petite dizaine d'années. Pour autant, nous aimons la musique plus que jamais. La chanson "Et quand il pète il troue son slip" a remporté un large succès : 2 347 661 vues sur Youtube ! La preuve que les Français aiment la musique ! Compte tenu du prix d'une place de concert, je ne m'offre qu'une grosse tête d'affiche par an (pour 2013, Depeche Mode. À 54€ la place et pas la meilleure, ça douille, mais ça vaut le coup). Alors l'été, c'est l'occasion de découvrir de petits groupes, souvent talentueux, qui ne seront jamais diffusés sur nos ondes pour cause d'embouteillage musical et de plan marketing très sévère.


 

- Les vacances avec Papa Maman qui ne te coûteront que ta dignité : alors là, c'est ZE bon plan du radin-malin qui n'a aucun scrupule à profiter de ses parents pour passer du bon temps ! Eh oui, ça leur fait tellement plaisir qu'on passe des vacances ensemble, en famille, comme avant, c'était si bien. Et comme tu seras pour toujours un enfant à leurs yeux et que même leur payer la menthe à l'eau à la buvette leur est INSUPPORTABLE, et bien, tu passeras un séjour sans rien débourser. C'est ignoble, franchement dégueulasse mais si tu es prêt à vivre au même rythme que des sexagénaires, c'est le meilleur bon plan du radin-malin.


 

Voilà lecteur, tu n'as pas beaucoup de sous ou tu es simplement une vraie pince, mais je viens de te prouver que tu peux quand même profiter un peu de tes vacances. Avec Chabichou et le Bonobo, nous avons opté pour la cinquième formule... Ben quoi, ça coûte cher un gosse et puis ça fait tellement plaisir à mes parents de profiter de la Paupiette. Même pas honte !


 

Source illustration : www.paperblog.fr/users/clotildecal/


 
Ajouter les points
15
Points