Famille

Les avantages et les inconvénients du congé parental

22 septembre 2017 - 07 : 39
par Laura Le congé parental permet de voir ses enfants grandir, d'être là pour eux et de faire une pause bien méritée loin du travail. Mais ce n'est pas facile tous les jours car ce n'est pas évident financièrement, on peut se sentir seule sans interactions sociales, et les enfants ne sont pas toujours aussi sages. Avant de vous décider à prendre un congé parental, lisez vite les avantages et les inconvénients de prendre un congé parental et de devenir une mère au foyer pendant quelques années !

Prendre un congé parental pour profiter pleinement de son enfant, ça vous fait envie depuis longtemps ? Vous connaissez plusieurs mamans qui ont arrêté de travailler pour se recentrer sur leur vie de famille et elles ont l'air incroyablement épanouies.

Quand on voit ça, il faut le dire, prendre un congé parental aussi est très tentant !

Mais si beaucoup de mamans auraient tout donné pour rallonger leur congé parental et profiter encore un peu de leurs petits bouts, certaines ne le vivent pas du tout de la même manière et comptent les jours avant de reprendre le travail.

Si prendre un congé parental vous trotte dans la tête, ne prenez pas votre décision à la hâte.

Pesez bien le pour et le contre avant de vous lancer, et envisagez tous les avantages et les inconvénients que vous rencontrerez si vous prenez un congé parental.

conge-parental-avantages-inconvenients-maman-petite-fille-calin-bisou

Les bonnes raisons de prendre un congé parental

UN ENFANT ÉLEVÉ PAR SES PARENTS EST PLUS ÉPANOUI

Pendant la première année de sa vie, un enfant a besoin d’une attention de tous les instants. Qui mieux que ses parents connaît ses habitudes, peut anticiper ses besoins ou soulager ses angoisses ?

Cette relation parent / enfant est très importante pour offrir à un bébé la sécurité affective dont il a besoin pour bien se développer.

Certains pensent qu'un bébé, « ça ne fait que manger, dormir et remplir ses couches », mais c'est bien évidemment complètement faux.

Un bébé apprend un nombre incroyable de choses pendant ses premiers mois puis les premières années de sa vie, et notre rôle en tant que parents est de l'accompagner dans son développement, de le soutenir, de le stimuler, d'apaiser ses angoisses et de l'apprendre à gérer ses émotions.

Se libérer du temps grâce au congé parental pour s'occuper de son enfant en bas âge sera donc forcément bénéfique pour le bébé, mais aussi pour ses aînés qui seront également ravis de passer plus de temps avec leur maman ou leur papa.

Lire aussi : Les psychologues révèlent ce qui permet au cerveau des enfants de se développer

Possibilité d’indemnisation par la CAF

Comme le contrat de travail est suspendu pendant le congé parental, il n’y a pas de rémunération (sauf si vous bénéficiez d'une convention collective avantageuse sur ce point-là).

Toutefois, vous pouvez percevoir, sous conditions de ressources, une aide versée par la Caisse d’Allocations Familiales : il s'agit de la Prestation Partagée d’Education de l’Enfant (PreParE).

Dans certains cas, notamment si vous avez plusieurs enfants, cette indemnisation peut être plus importante que votre salaire mensuel.

Il serait vraiment dommage de ne pas prendre de congé parental et de vous priver de passer plus de temps avec vos enfants si vous y gagneriez plus financièrement, non ?

Congé parental : interruption anticipée

Prendre un congé parental n'est pas un choix irrémédiable et vous pourrez toujours changer d'avis si besoin.

En effet, si jamais votre foyer fait face à une diminution importante de ressources (par exemple à cause d’une maladie ou du chômage de votre conjoint), vous aurez la possibilité de retourner travailler et choisir entre reprendre votre activité initiale, ou exercer une activité à temps partiel et modifier la durée du temps partiel choisi.

conge-parental-avantages-inconvenients-maman-papa-enfant_1

Prendre un congé parental semble être une excellente idée pour passer plus de temps avec les enfants et avoir le temps de s'occuper de toutes les corvées ménagères.

Mais même si toutes les mamans en congé parental que vous connaissez vous le disent sans arrêt, le congé parental n'est pas forcément toujours rose.

Il y a aussi certains inconvénients de prendre un congé parental : on fait le point pour que vous puissiez prendre votre décision en connaissance de cause.

Les mauvaises raisons de prendre un congé parental

pour avoir moins de travail et plus de temps pour soi

Si vous pensiez gagner du temps au quotidien pour vous reposer et être tranquille, méfiez-vous. C'est vrai que vous allez économiser le temps de trajet en voiture ou de transport pour aller au travail et revenir à la maison le soir, que vous n'aurez plus à perdre du temps à déposer le plus jeune chez la nourrice le matin et que vous allez bien évidemment passer plus de temps chez vous.

Mais vous devrez vous occuper des enfants toute la journée, du matin au soir, sans pause, sauf s'ils ont toujours l'habitude de faire une sieste, ce qui peut parfois être fatiguant voire difficile, en particulier les jours de pluie ou lorsqu'ils sont grognons et fatigués.

Autre chose à laquelle on ne pense pas forcément avant de prendre un congé parental : vous allez désormais rester à la maison pendant que votre homme partira travailler. Et ça induit souvent que vous allez faire nettement plus (si ce n'est pas toutes) les corvées ménagères à la maison.

Ca n'a rien de sexiste ou quoi, car si les rôles étaient inversés et que votre homme passait plus de temps que vous à la maison, vous attendriez aussi certainement qu'il en fasse plus que vous (en tout cas, moi c'est ce que j'attendrai de lui si ça m'arrive).

Voilà donc encore un exemple qui ne vous permettra sûrement pas de vous reposer autant que vous le pensiez : entre la préparation des repas, les courses, le ménage, les machines, le repassage, les tâches administratives et les rendez-vous chez le médecin, le temps va sûrement passer vite, très vite... trop vite !

Pour rester sereine, gardez-vous donc du temps rien que pour vous. Une fois que les enfants sont couchés le soir ou pour leur sieste, profitez-en pour souffler quelques minutes.

Allongez-vous pour une courte sieste, buvez un café au calme, téléphonez à votre meilleure amie ou regardez-vous un épisode de votre série préférée. Prenez un peu de temps pour faire une pause et vous détendre.

Car quand on prend un congé parental, c'est aussi pour avoir une vie moins stressante et être moins speed.

pour être plus épanouie

Pour cette raison, vous n'aurez peut-être pas non plus autant de temps que vous le pensiez pour faire des activités que vous aimez.

Vous vouliez profiter de votre congé parental pour apprendre à tricoter, à parler anglais, à créer un site internet ou pour bloguer ? Vous n'aurez sûrement que peu de temps pour vous consacrer pleinement à vos loisirs.

Sans compter que vous n'aurez plus la stimulation intellectuelle du bureau ou l'émulation entre collègues. Aussi étonnant que ça puisse paraître, l'ambiance du travail, les discussions autour de la machine à café et les fous rires entre collègues vont peut-être vous manquer, surtout si vous manquez de relations sociales.

Il faut juste le savoir pour pouvoir l'anticiper et garder du lien social. Essayez de sortir tous les jours : allez faites une promenade avec bébé, sortez faire vos courses, allez acheter les vêtements des enfants en magasin plutôt qu'en ligne, arrivez suffisamment tôt à l'école pour pouvoir échanger quelques mots avec la maîtresse ou les autres parents, téléphonez à vos proches régulièrement, gardez le lien grâce à Facebook ou créez un blog.

Le plus important est que vous puissiez échanger, discuter, vous exprimer, vous confier, échanger avec d'autres personnes, peu importe la manière du moment que vous avez des interactions enrichissantes.

Lire aussi : 7 conseils pour s'accorder du temps pour soi quand on est maman

pour se sentir plus libre

Vous vouliez prendre un congé parental pour vous libérer de toutes les contraintes ? C'est vrai que si vous prenez un congé parental, vous n'aurez plus d'horaires de travail à respecter, plus d'allers-retours domicile, nourrice, école, travail à faire et plus de temps pour vous occuper de vos enfants.

Mais vous devrez toujours respecter les horaires de l'école, vous courrez vraisemblablement partout pour tout faire comme on le disait juste avant et vos sources de revenus vont significativement baisser, ce qui ajoute une contrainte supplémentaire.

Ca aura un impact négatif sur votre situation financière, et vous devrez sûrement faire attention pendant quelques temps pour réduire les dépenses du foyer.

C'est un choix qui peut tout à fait être stratégique et bénéfique pour toute la famille, mais là encore, il faut simplement bien l'avoir en tête et l'anticiper, car certaines personnes n'y pensent pas sur le moment puis vivent très mal ces périodes de restrictions.

Enfin, dernière contrainte à anticiper : après une longue absence du travail, il est tout à fait possible que vous ne retrouviez plus votre poste initial.

En effet, votre employeur doit vous permettre de retrouver votre précédent emploi si celui-ci est disponible, sinon, il peut vous proposer un emploi similaire à partir du moment où il s'accompagne d'une rémunération au moins équivalente.

Aucune garantie de retrouver votre poste, donc, sans compter que les choses auront sûrement bougé pendant votre absence : nouveau service, nouvelles têtes dirigeantes, nouveaux process...

Vous aurez sûrement cette sensation désagréable d'avoir raté quelque chose, surtout si vous travaillez dans une grande entreprise où l'on demande toujours aux employés de garder le rythme.

Même si ce n'est pas voué à perdurer et que vous allez vite vous remettre dans le bain, le retour au travail sera peut-être un peu difficile après un arrêt d'un ou deux ans, et vous pouvez même rater quelques opportunités d’évolution.

Prendre un congé parental est donc une excellente idée si votre foyer peut se le permettre financièrement et si vous avez envie d'avoir plus de temps pour vous occuper de vos enfants.

En revanche, le congé parental a plusieurs inconvénients qu'il vaut mieux anticiper pour que tout se passe bien : manque de temps, lassitude, manque d'interactions sociales, nouvelles contraintes, le congé parental ne sera pas une solution miracle pour vous la couler douce et avoir la belle vie toute la journée.

Et tous ceux qui vous diront le contraire ou sous-entendront que « ça va, tu n’es pas fatiguée puisque tu es un congé parental » n'auront décidément rien compris à tout ça...

Lire aussi :
9 raisons d'être fière (sans culpabiliser !) d'être une mère active
10 astuces pour se faire obéir des enfants sans crier
L'art de se justifier : une discipline néo-parentale

Ajouter les points
15
Points
Laura
Je suis gourmande, susceptible et râleuse (surtout quand on veut goûter mon dessert). Mais à part ça, je ne mords pas, je vous jure !