Humeurs

Confiance en soi : comment s'aimer soi-même ?

13 novembre 2017 - 12 : 51
par Laura

Je n'aurais jamais cru que je ne m'aimerais pas.

Si quelqu'un m'avait demandé il y a quelques années si je m'aimais, je suis sûre que j'aurais répondu "Oui bien sûr !". Mais la vérité, c'est que j'ai négligé mes envies, mes besoins, mes sentiments... mon bien-être, en fait.

Et ça s'est exprimé de différentes manières. Je me suis beaucoup préoccupée de ce dont les autres avaient besoin et j'ai oublié ce dont moi j'avais besoin. "De quoi as-tu besoin ?" n'a jamais été une question que je me suis posée à moi-même.

Donc si quelqu'un m'avait demandé si je m'aimais, j'aurais répondu "Oui" alors que j'aurais en fait dû répondre "Non". J'ai permis à tous ceux qui m'entouraient de déverser leurs sentiments, leurs angoisses et leurs peurs sur moi sous prétexte que j'avais une bonne écoute et que j'étais une personne réconfortante.

Mais lorsque je sortais de ces conversations, je me sentais lessivée et émotionnellement vidée. J'évitais de partager mes propres sentiments ou mon point de vue pour éviter tout conflit.

Lire aussi : Apprendre à s'aimer soi-même

Et finalement, ce n'est pas ça du tout, s'aimer soi-même. S'aimer, c'est définitivement autre chose. Alors la question que beaucoup se posent, et qui est bien légitime, c'est comment s'aimer soi-même ?

Si cette question vous semble égoïste, dites-vous bien que la plupart d'entre nous avons été élevés selon l'idée erronée que nous devons faire passer les besoins des autres avant les nôtres.

C'est plein de bonne intention, mais parfois, nous appliquons cette règle trop au pied de la lettre et nous oublions que la personne la plus importante dans notre vie, c'est nous-même !

Lorsque j'ai ressenti un gros ras-le-bol au bureau, dans ma relation amoureuse et même chez moi, j'ai su qu'il était temps pour moi de me recentrer et de me concentrer non plus sur les autres mais sur moi-même.

Ce que je n'imaginais pas, c'était que ce changement allait me mener sur le chemin le plus important et le plus intéressant qui soit : celui de l'amour de soi !

Lire aussi : 3 façons de se sentir belle

Comment commencer à vous aimer

Apprendre à vous aimer est un vrai choix de vie, pas une astuce ponctuelle

Encore aujourd'hui, je dis parfois "oui" quand je devrais dire "non" ou j'oublie de me demander "De quoi as-tu besoin ?" lorsque j'essaye de régler les problèmes d'une personne qui se confie à moi.

Ce qui a changé, en revanche, c'est que maintenant que je veux apprendre à m'aimer et que ma priorité dans ma vie, c'est moi, je n'ai plus l'impression que c'est une attitude égoïste et honteuse.

Avec le temps, j'ai appris à mettre en place des habitudes et des routines qui me ramènent rapidement à l'amour de soi lorsque je retombe dans d'anciens réflexes où je me mets de côté.

Le conseil suivant peut vous servir de base à votre propre amour de vous même. Même si ça ne fonctionnera peut-être pas du premier coup, avec une pratique régulière, vous commencerez à construire le chemin qui vous permettra de retrouver votre amour de vous-même lorsque vous vous perdez en route.

Lire aussi :  Se sentir simplement bien

Apprendre à écouter sa voix intérieure

Nous avons tous une petite voix intérieure sage cachée au fond de nous. Quelque part entre le lycée et la vie adulte, j'ai perdu ma connexion à ma voix intérieure et j'ai dû retrouver comment l'écouter. J'ai commencé par moins réfléchir et par plus m'écouter.

C'est une différence capitale. Trop penser vous empêche d'entendre votre sagesse intérieure. Pour commencer à plus écouter, prenez un carnet et un stylo, pensez à une situation difficile et posez-vous les questions suivantes : "De quoi ai-je besoin ?", "Qu'est-ce que je ressens ?" et "Qu'est-ce que je veux ?".

Ecrivez tout ce qui vous vient par la tête et qui répond à ces questions. Imaginez que vous discutez avec une autre personne et que vous écoutez. Ecrivez exactement ce que vous entendez. Ne cherchez pas à analyser les réponses, écrivez simplement tout ce qui vous vient.

Si écrire n'est pas trop votre truc, vous pouvez vous enregistrer avec votre téléphone ou votre ordinateur. Faites cette exercice chaque semaine pour commencer à "retrouver le lien" avec votre voix intérieure.

Ecouter plus souvent son instinct

Pendant une journée entière, faites uniquement ce que vous avez envie de faire. Par exemple, faites une sieste quand vous sentez que vous en avez besoin. Vous avez très envie de commander des pizzas à emporter avec une amie et d'aller voir un film ?

Alors faites-le. Vous n'avez qu'une envie, c'est d'aller courir ? Enfilez vos baskets et partez vous faire une bonne séance. Faites uniquement ce que vous avez envie de faire pendant une journée entière, puis engagez-vous à faire plus souvent comme vous le sentez.

Un des principaux obstacles de l'amour de soi est de vouloir contrôler et maîtriser tous ses désirs parce que, dans votre esprit, vous "devriez" faire autrement.

Le problème, c'est que ce fonctionnement peut vous éloigner de toute activité rigolote, drôle, amusante et enthousiasmante parce que nous faisons passer nos objectifs et les désirs des autres avant les nôtres.

Cette pratique, lorsqu'elle est faite consciemment, peut vous permettre de commencer à répondre petit à petit à vos propres besoins. Lorsque nous satisfaisons nos besoins, nous nous sentons plus épanouis et par conséquent plus aimés.

S'exprimer librement

Trouver une façon de vous exprimer plus librement. Je trouve que cette expression libre est l'une des fondations essentielles de l'amour de soi. Que ce soit par la danse, la peinture, une activité de loisirs créatifs, l'écriture ou la réalisation de travaux, autorisez-vous à vous exprimer comme vous en avez envie, et sans jugement.

Par exemple, si vous choisissez de peindre, faites-le pour la simple joie d'exprimer ce que vous avez envie de peindre et ne vous demandez pas si c'est "beau" ou pas. Pratiquez votre activité sans jugement, sans analyse et sans avoir besoin de comprendre pourquoi ou ce que vous faites. S'exprimer librement crée un espace sécurisant qui vous permet de vous mettre vraiment à l'honneur.

S'aimer comme on aime les autres

Et si vous vous accordiez à vous même la même quantité de soin, de respect et d'attention que vous donnez aux autres ? Ne méritez-vous pas ce type d'amour vous aussi ? Vous pouvez vous l'accordez en changeant tout simplement les rôles.

Demandez-vous ce que vous voudriez faire pour votre moitié, votre meilleure amie ou vos proches lorsqu'ils doivent prendre une décision, qu'ils ont besoin d'une journée de congé ou qu'ils doivent se préparer pour une réunion importante. Qu'espéreriez-vous pour eux dans ces moments aussi importants qu'ordinaires ? Quel conseil leur donneriez-vous ?

Prenez ensuite ces petites attentions et ces conseils et appliquez-les à vous-même. Diriez-vous à votre meilleure amie de prendre une journée de congé pour faire un break et prendre du temps pour elle ?

Alors faites pareil ! Diriez-vous à votre moitié d'aller oser demander l'augmentation de salaire qu'il mérite depuis si longtemps ? Alors préparez votre discours et allez frapper à la porte du bureau de votre patron !

Se traiter avec tendresse

A chaque fois que votre voix critique intérieure ressort, soyez indulgent avec elle. Imaginez que votre voix intérieure qui est négative, râleuse et critique tout, c'est la partie de vous qui a 7 ans, qui est apeurée, qui veut être vue et qui veut qu'on la considère elle aussi comme étant importante.

Lorsque notre voix critique intérieure est dans le jugement et nous assaille de reproches, nous avons du mal à nous sentir aimé et nous nous demandons même à ce moment précis si nous sommes aimable.

Lorsque cela arrive, imaginez dans ce cas une version plus jeune de vous même qui parle à votre voix critique intérieure. Quand vous entendez cette voix de petite fille apeurée et râleuse, soyez tendre avec vous même et pardonnez-vous. Essayez simplement de vous concentrer sur l'amour que vous avez pour vous même.

Traitez votre voix intérieure négative comme un parent traiterait son enfant unique. Aimez-la, pardonnez-lui et comprenez pourquoi elle est terrifiée. Cela vous permettra de ressentir de la compassion pour vous-même et vous permettra de ressentir pleinement votre amour de vous-même.

Ajouter les points
15
Points
Laura
Je suis gourmande, susceptible et râleuse (surtout quand on veut goûter mon dessert). Mais à part ça, je ne mords pas, je vous jure !