Culture

En attendant Bojangles d'Olivier Bourdeaut, une vraie pépite d'émotions

06 février 2016 - 10 : 31
par Ma Bibliothèque Bleue Si vous ne deviez lire qu'un titre cette année, choisissez celui-là !

A chaque rentrée littéraire, il y a, parmi les auteurs « phares », un parfait inconnu, un nouvel auteur et son tout premier roman. En ce mois de janvier 2016, c’est Olivier Bourdeaut qui fait une entrée remarquée en littérature avec son titre « En attendant Bojangles », un concentré d'humour, d'amour et de poésie.

« Le temps d’un cocktail, d’une danse, une femme folle et chapeautée d’ailes, m’avait rendu fou d’elle en m’invitant à partager sa démence. »

Georges est tombé éperdument amoureux d'une femme peu conventionnelle. Avec leur fils, leur existence bannit la routine et prône l'extravagance. Le quotidien se doit d'être une fête, la pensée est forcément libre, et si la confusion règne parfois dans l'esprit du jeune garçon, l'amour maternel n'est jamais remis en question.

"Je ne regrettais rien, je ne pouvais pas regretter cette douce marginalité, ces pieds de nez perpétuels à la réalité, ces bras d’honneur aux conventions, aux horloges, aux saisons, ces langues tirées aux qu’en-dira-t-on."

Cependant, un jour, la folie douce va trop loin et la dure réalité va confronter le père et le fils à une situation difficile et délicate. Mais l’amour va tout résoudre !

Pour lire ces quelques 150 pages, installez-vous confortablement, laissez tourner un disque de jazz et, en tournant les pages, vous serez pris dans le tourbillon de la danse, des notes qui vous feront penser à L'écume des jours de Boris Vian.

L'auteur s'amuse avec les mots (maux) et raconte une histoire aux consonances actuelles tout en s'appuyant sur le titre de Nina Simone résolument sixties.

Ce roman décalé mêle tendresse et mélancolie. Il est d'une beauté simple et intemporelle. Vous ne serez pas surpris d’apprendre qu’il vient d’être sélectionné pour le Grand Prix RTL-Lire 2016.

en-attendant-bojangles-avis

Cette pépite d'émotions est parue aux Éditions Finitude.

Si vous ne deviez lire qu’un titre cette année, choisissez celui-ci, vous ne serez pas déçu !

Résumé :

Sous le regard émerveillé de leur fils, ils dansent sur « Mr. Bojangles » de Nina Simone. Leur amour est magique, vertigineux, une fête perpétuelle. Chez eux, il n’y a de place que pour le plaisir, la fantaisie et les amis.

Celle qui donne le ton, qui mène le bal, c’est la mère, feu follet imprévisible et extravagant. C’est elle qui a adopté le quatrième membre de la famille, Mademoiselle Superfétatoire, un grand oiseau exotique qui déambule dans l’appartement. C’est elle qui n’a de cesse de les entraîner dans un tourbillon de poésie et de chimères.

Un jour, pourtant, elle va trop loin. Et père et fils feront tout pour éviter l’inéluctable, pour que la fête continue, coûte que coûte.

A lire aussi :
Les 5 livres de mon enfance
Sandman Slim, le roman fantastique de Richard Kadrey
J'ai lu "Un tout petit rien" de Camille Anseaume et j'ai été subjuguée

Ajouter les points
15
Points
Ma Bibliothèque Bleue
La lecture, je suis tombée dedans quand j’étais petite. Cette passion m’a entrainée sur les chemins du livre, de la littérature. Avec mon blog "Ma Bibliothèque Bleue", via les réseaux sociaux, lors de salons, ou d’événements que j’organise, j’ai à cœur de mettre en avant culture et littérature.