Humeurs

J'ai testé la méthode de Marie Kondo pour ranger ma bibliothèque

05 décembre 2016 - 21 : 57
par Fedora

Je l'ai déjà dit et répété, je suis en pleine période de tri. Cette phase a commencé suite à la lecture de Simplifiez votre intérieur de Karen Kingston.

Ce livre a été une véritable révélation pour moi. Il m'a fait prendre conscience que j'accumulais un tas d'objets que je n'utilisais pas pour un tas de très mauvaises raisons. Il m'a donné envie d'approfondir ma réflexion sur le sujet par d'autres lectures, et notamment plusieurs ouvrages de Dominique Loreau, mais aussi en commençant des cours de Feng-Shui.

Pour moi, rangement et Feng-Shui sont intimement liés puisque cette discipline a pour but d'harmoniser nos intérieurs.

Suite à cela, j'ai entrepris une "opération tri" assez fulgurante. D'abord un peu partout dans la maison et, ensuite, de manière plus ciblée. J'ai véritablement retourné ma garde-robe. C'est à cette occasion que j'ai participé à l'écho défi d'Echos Verts "vers une garde-robe éthique et minimaliste". J'ai relaté cette expérience sur mon blog.

Je suis convaincue que l'endroit où on habite a une influence profonde sur notre moi (enfin sur mon moi et sur ton toi... Je ne sais pas si je suis claire ^^). Je pense également qu'une remise en question se nourrit sans cesse. Du coup, je cogite énormément. J'expérimente... Je discute avec d'autres personnes intéressées par le sujet... Et dans la foulée, je teste de nouveaux "trucs".

C'est dans cette optique que j'ai décidé d'appliquer la méthode prônée par Marie Kondo dans son ouvrage La magie du rangement. Comme j'avais déjà bien avancé dans le tri de mon armoire, je me suis lancée dans celui de ma bibliothèque.

la-magie-du-rangement

La méthode Kondo consiste à commencer par trier et jeter avant de ranger. Elle préconise de travailler par catégorie d'objets et non par pièce comme c'est souvent le cas. Le principe est relativement simple : étaler devant soi TOUS les éléments d'une catégorie et, ensuite, prendre chaque pièce en main pour savoir si elle provoque ou non une émotion positive en nous. Si ce n'est pas le cas, Marie Kondo affirme qu'il faut se débarrasser de l'objet en question (cela paraît très résumé mais c'est vraiment l'essence de la méthode Kondo).

J'ai donc commencé par sortir tous mes livres de la bibliothèque (sans oublier ceux qui se trouvaient dans la cuisine). Et là, j'ai cru mourir ! C'est fou ce que ça prend comme place les livres posés les uns à côté des autres sur le sol !! Cette phase permet vraiment de se rendre compte de tout ce que l'on possède.
livres
J'ai ensuite pris chaque livre dans mes mains... En le remerciant d'être là... En l'écoutant me dire si oui ou non, il me procurait du bonheur... Puis, je suis partie vomir  j'ai décidé si oui ou non j'allais garder ledit livre.

Eh bien crois-moi ou non mais les livres ne m'ont pas parlé (elle est bien gentille Marie Kondo mais faut lui dire que les livres, les tables, les pulls NE parlent PAS... Jamais... Si tu as plus de 8 ans et que tu entends un livre te parler, il y a de fortes chances que tu sois schizophrène ! Je te conseille donc de CONSULTER de toute urgence !!!).

Là, j'étais quand même bien embêtée : comment allais-je faire pour choisir quoi jeter si ces fichus bouquins restaient muets ? Alors, j'ai fait appel à mon bon sens et à mon expérience - cela fait maintenant plusieurs mois que je m'interroge sur le rangement... Je peux donc affirmer sans prétention avoir une certaine "expérience" sur le sujet. J'ai donc choisi de garder :

  • les ouvrages que j'ai particulièrement aimé lire et qui, à mes yeux, avaient une certaine "valeur" (cela va des Voleurs de beauté de Bruckner, à L'Alchimiste de Coelho en passant par La Plage d'Ostende d'Harpman et Bonjour tristesse de Sagan... Des livres que j'ai envie de "voir" dans ma bibliothèque) ;
  • les bandes dessinées... Notamment parce que je pense qu'elles plairont à la poulette qui commence à savoir se débrouiller en lecture. Si ce n'est pas le cas, il sera encore temps de me débarrasser des mes précieux albums ;
  • les dictionnaires et autres livres "didactiques" parce que je pense qu'ils vont servir à la poulette dans les mois qui viennent (même si en ce qui me concerne, j'utilise quasi exclusivement Internet pour me documenter... ) ;
  • la plupart des livres de cuisine du Barbare (nan mais j'allais pas virer Jamie Oliver de mes armoires non plus ^^).

Par contre, j'ai évacué sans aucun regret 4 sacs complets de livres (romans, "beaux livres", "ouvrages pratiques", bouquins dédicacés jamais ouverts...). Bref, j'ai quand même trié ma bibliothèque. J'ai gagné une planche et demie ce qui m'a permis de rassembler les livres de cuisine du Barbare avec les autres.

J'ai également évacué du meubles des objets qui n'avaient rien à y faire : allumettes, bougies, cartes de voeux, timbres, lampe de poche, matériel informatique... Et du coup, j'ai libéré de l'espace dans la cuisine par effet de ricochet...

L'expérience est positive. Je retiens essentiellement de la méthode Kondo l'importance de travailler par catégorie d'objets qui permet de faire le point sur ce que l'on possède réellement. Mais je ne suis pas certaine que sa méthode m'aurait convenue si je n'avais pas déjà longuement réfléchi à la question auparavant...

Et toi, envie de faire un tapis de livres chez toi ? ;)

Ajouter les points
15
Points