Beauté

La chose que vous pouvez faire pour mieux dormir ne vous demandera que 5 minutes chaque soir

17 mai 2018 - 20 : 46
par Mylène

Ca faisait des années que je souffrais d'insomnie, pas parce que j'étais trop stressée ou angoissée, mais plutôt parce que je n'arrivais pas à calmer mon esprit et à arrêter de penser à tout ce que j'avais à faire le lendemain, tout ce que je n'avais pas (bien) fait dans la journée ou de ressasser des choses qui me contrariais et contre lesquelles je ne pouvais rien.

Une fois que j'avais réussi à m'endormir, j'arrivais à dormir assez profondément, mais la plupart du temps, je me retrouvais à fixer le plafond pendant des heures en me demandant ce que j'allais me faire à manger pour le petit-déjeuner, ce que je porterais comme tenue le lendemain ou quels prénoms je donnerais à mes enfants quand j'en aurais.

Oui, je sais, je me pose des questions existentielles, surtout quand j'essaye de dormir.

Lire aussi : 8 façons de retrouver un état d'esprit paisible quand vous traversez des moments difficiles

Quand j'ai parlé à mon médecin de mes difficultés à m'endormir, il m'a conseillé de méditer. Je n'avais jamais fait de méditation jusque-là, mais comme je n'avais rien à perdre et tout à gagner, j'ai essayé de m'y mettre.

Au départ, j'essayais simplement de me concentrer sur ma respiration et d'éviter de penser à toutes ces choses négatives et stressantes qui me traversent l'esprit le soir, en général quand je vais me coucher et que j'essaye de m'endormir.

La première fois que j'ai essayé de méditer, j'ai tenu 30 secondes, puis j'ai réessayé, et là pouf, au bout de 20 secondes je me suis encore retrouvée à faire mentalement ma liste de courses. Alors j'ai continué à essayer plusieurs jours d'affilée.

La première semaine, je me suis mis un réveil au bout de 5 puis 10 minutes, pour ne pas avoir à regarder l'heure et essayer de rester concentrée sans fixer mon attention sur mes pensées négatives pendant ce temps-là.

Et figurez-vous que j'ai beaucoup apprécié mes séances de méditation, même les jours où j'avais l'impression de ne pas réussir à méditer et de mal m'y prendre.

Parce que je vends la mèche tout de suite : on ne peut pas échouer ou s'y prendre mal quand on médite ! Même les jours où on se sent moins concentré ou qu'on a l'impression de ne pas réussir à faire le vide dans son esprit, on profite tout de même des avantages de la méditation.

Pour ma part, le principal avantage de la méditation a été de m'endormir profondément et quasiment immédiatement après avoir posé la tête sur l'oreiller.

Lire aussi : 7 choses que vous ne devriez jamais avoir dans votre chambre

Et plus j'ai réussi à méditer longtemps et à accepter l'idée de ne pas répondre à toutes les questions que j'avais sans cesse dans la tête alors que j'essayais de dormir, plus je m'endormais vite et plus je dormais longtemps.

Même la phase d'endormissement elle-même est devenue plus agréable. Au lieu de rester éveillée et de m'en vouloir parce que je n'étais pas capable de m'endormir, j'ai appris à me détendre et à apprécier de ne pas traiter toutes mes pensées qui me traversaient l'esprit car je savais que je pouvais choisir de les traiter le lendemain.

Si vous rencontrez des difficultés à vous endormir ou que vous souffrez d'insomnie, même si ce n'est qu'une fois de temps en temps, vous n'avez vraiment rien à perdre à essayer la méditation !

Car méditer, c'est gratuit, c'est quelque chose que vous pouvez faire seul, n'importe quand, n'importe où, à chaque fois que vous avez besoin d'un moment de calme ou de vous endormir.

Lire aussi : 5 mauvaises habitudes à perdre pour mieux dormir

Si vous n'avez encore jamais médité et que vous voulez essayer, voici les 3 seules règles à connaître pour que la méditation vous aide à vous endormir et à dormir profondément :

1. Gardez bien en tête que vous aurez des pensées qui vous traverseront l'esprit. Votre esprit est programmé pour toujours penser à quelque chose. Quand vous vous rendez compte qu'une pensée vient de surgir dans votre esprit, ne vous découragez pas et n'arrêtez pas de méditer juste pour ça. Essayez plutôt de prendre conscience de cette pensée et regardez la s'éloigner. Le but de la méditation est de prendre conscience de ses pensées, puis de lâcher prise et de choisir de ne pas les traiter plutôt que de laisser cette pensée prendre le contrôle et vous empêcher de vous détendre.

2. Soyez persévérant. De la même manière que quand on veut se remettre au sport ou manger plus sainement, on ne devient pas plus calme et capable de s'endormir en quelques secondes après une seule séance de méditation. Chaque jour qui passera et où vous méditerez, votre cerveau s'habituera un peu plus à la méditation et votre corps commencera à reconnaître et à profiter de ce moment calme et tranquille pour s'endormir. Intégrer la méditation à votre routine du coucher renforcera votre pratique de la méditation, et méditer vous semblera un peu plus facile chaque soir.

3. Continuez à essayer. Il y aura toujours des nuits ou même des semaines où votre esprit sera stressé par le travail ou aura peur de l'avenir. Au lieu d'être frustré, pratiquer la méditation régulièrement vous permettra de continuer à essayer de trouver les ressources qui vous permettront d'être serein et de réussir à prendre conscience puis laisser aller ces pensées qui vous stressent pour réussir à faire une bonne nuit de sommeil.

Lire aussi : Comment s'endormir en moins d'une minute

data-matched-content-rows-num="3" data-matched-content-columns-num="3"
Ajouter les points
15
Points
Mylène
Je suis Mylène, blogueuse, beauty addict, Rédactrice en Chef du webzine So Busy Girls et maman de 2 petits bouts. Et fana de chocolat. Et de bons polars. On avait dit "courte description" ?! Ah oui, j'ai oublié de dire que j'étais très (très très) bavarde...!