Humeurs

Pourquoi vous devriez donner la priorité aux expériences plutôt qu'aux objets que vous achetez

02 novembre 2017 - 13 : 45
par Clémence

Lorsqu'on devient adulte, on est très vite aspirés dans la spirale infernale du quotidien et du métro-boulot-dodo. On se retrouve assaillis de responsabilités qui nous poussent à mettre de côté nos rêves et nos ambitions. Nous devenons aveuglés par nos obligations quotidiennes, ensevelis sous les factures ou les crédits.

La maison ou la nouvelle voiture que nous achetons définissent notre niveau de succès dans notre société consumériste, et si nous croisons le chemin de quelqu'un qui a fait un choix différent de ce succès prédéfini et calibré en fonction de nos possessions, nous considérons trop vite qu'il vit en dehors de la société, ou pire, qu'il est en un échec.

Le XXème siècle a été une vraie révolution pour le consommateur : c'est depuis cette période  que le bonheur, le statut et l'identité de chaque consommateur a été défini en fonction de ses possessions matérielles.

Les psychologues ont établi un lien entre le matérialisme et la satisfaction de sa vie en général

De nombreuses études réalisées dans les années 1990 par une équipe de psychologues et de sociologues ont montré un lien entre le matérialisme et les difficultés de la vie qui prend alors la forme du narcissisme, de l'anxiété ou d'une réelle frustration de manière générale. Le bouddhisme a donné raison à cette philosophie avec l'idée que le matérialisme était devenu une entrave au vrai bonheur.

Une autre étude réalisée par les psychologues Darby Saxbe et Rena Repetti a montré que le niveau de stress augmente avec l'accumulation de biens matériels et a des effets très négatifs sur la santé.

Dès que les biens matériels entrent dans nos portefeuilles sous la forme d'argent, nous avons une envie irrépréssible d'acheter. Chaque nouvel achat fait naître une étincelle dans votre esprit. Plusieurs jours passent et... cette étincelle a disparu, il n'en reste plus aucune trace. Le bonheur est-il parti lui aussi ?

Le vrai bonheur vient de nos souvenirs et de nos expériences

Le psychologue Tom Gilovich a étudié le bonheur pendant plusieurs décennies et a conclu que les expériences ont bien plus de chance de nous mener au bonheur que les biens matériels.

Lorsque nous achetons quelque chose de nouveau, ça nous excite, et avec le temps, ça devient une habitude quotidienne et nous nous mettons à chercher sans cesse de nouvelles choses à acheter pour vider nos portefeuilles. Ce phénomène est très néfaste.

Thomas Gilovich du Département de Recherches en Psychologie à l'Université Cornell a précisé que les niveaux de bonheur étaient égaux qu'on achète quelque chose ou qu'on fasse un voyage, mais les souvenirs du voyage résonnent ensuite en nous à chaque fois que nous savourons nos souvenirs.

Acheter un nouveau gadget ou une nouvelle voiture deviendra simplement quelque chose d'ordinaire. Un objet finira par devenir inutilisable, vieux ou dépassé, tandis que les souvenirs restent gravés dans notre mémoire et nous apportent de la joie à chaque fois que nous nous rappelons de l'expérience auxquels ils sont rattachés.

Nous sommes à l'aube de l'ère de l'expérience

Le XXIème siècle est celui de l'ère de l'expérience. Avant de vous enchaîner à des tendances matérialistes, réfléchissez et imaginez l'impossible. Vivez vos envies de nouveautés, d'expériences, de voyage et faites en sorte que cela devienne réalité !

Vous avez toujours eu envie d'apprendre à danser ? Prenez des cours ! Vous rêvez de sauter en parachute ? Demandez à vos proches de vous offrir une box "Aventure" pour votre anniversaire ou le prochain Noël, et sautez le pas ! Vous voulez à tout prix voir New York de vos propres yeux ? Economisez et offrez-vous un beau voyage aux Etats-Unis dans quelques années !

La prospérité et le succès viennent d'une vie riche en expériences, qui permettent d'apprendre, de découvrir et d'explorer. Nous devons donc nous concentrer sur les expériences plutôt que sur les objets que nous pouvons acquérir.

Nous devons aussi changer notre façon de voir les choses et nos réactions : nous sommes toujours instantanément impressionnés par quelqu'un qui a escaladé le Mont Everest ou qui sait magnifiquement bien danser, bien plus que par un sac de luxe ou une nouvelle montre.

Débarrassez-vous des chaînes du matérialisme et soyez prêts à explorer, expérimenter et vivre le plus possible tout au long de votre vie ! Vous n'en serez que bien plus heureux...

A lire aussi :
Acheter moins, c'est mieux
15 endroits magnifiques que vous devez absolument visiter avant qu'ils ne soient pris d'assaut par les touristes
50 choses à faire au lieu de faire du shopping

Ajouter les points
15
Points
Clémence
Je fais partie de la rédac' SBG, et j'aime écrire, sortir, m'amuser, manger (très important, ça aussi !) et partager. Je vous propose donc régulièrement de découvrir mes derniers coups de <3.