Beauté

A quoi sert le gommage et pourquoi c'est important de se gommer la peau ?

11 septembre 2017 - 23 : 51
par Marie

Quand on parle cosmétique, on parle de crèmes, de sérums, de masques, bref, de plein de choses bourrées d’actifs bons pour nous. Mais on oublie parfois que, pour que ces actifs agissent, il faut qu’ils puissent pénétrer correctement dans la peau. Vous me direz que du moment que vous posez la crème sur votre visage, elle pénètre et puis c’est tout. Oui mais non.

Petit récapitulatif de la structure de notre peau

structure-de-la-peau

Notre peau est constituée de 3 couches principales : l’épiderme, le derme et l’hypoderme. Ce que l’on entend généralement par « peau » c’est en fait la couche supérieure : l’épiderme, voire les couches supérieures de l’épiderme comme on peut le lire sur les produits hydratants. Sur l’image c’est la couche qui est tout en haut.

On oublie aussi autre chose, c’est que la peau est un organe, comme notre cœur ou notre foie elle est vivante (it’s aliiiiiive !!!! humm bref) ! Et elle se renouvelle constamment, de la « nouvelle » peau vient remplacer l’ancienne qui elle… tombe. Eh oui, la peau morte se décolle du corps, ce n’est pas très ragoûtant mais c’est un processus tout à fait naturel.

Le souci ici est que cette peau morte qui reste (un petit moment) à la surface de la peau et fait barrage à ce qui veut pénétrer dans la peau neuve.

La seule alternative que l’on ait pour se débarrasser de ces vilaines peaux mortes, c’est de gommer, jolie image pour expliquer comment ce produit agit sur les cellules mortes. Concrètement un gommage, ou scrub ou exfoliant ou encore peeling, c’est un produit qui va éliminer les cellules mortes à la surface de la peau, que ce soit du visage ou du corps.

gommage-2

Les différents types de gommages

Vous pourrez lire parfois qu’un gommage, ce n’est pas exactement un scrub, ni vraiment un exfoliant. On va passer outre les éventuelles subtilités de la langue et on va généraliser un peu.

Gommage mécanique

C’est vous qui faites tout le boulot ! Le produit gommant comporte de petits grains (de silice, de noyau d’abricot broyé, de sucre, etc…) qui vont accrocher et décoller les peaux mortes pour laisser la peau toute douce.

Les avantages : C’est celle qui gomme qui maîtrise : pression des doigts, mouvements, quantité, etc. Pour un début c’est génial, et on peut même se faire un gommage maison si on a envie. C’est la forme de gommage la plus courante qui soit.

Les inconvénients : Les grains doivent avoir une taille adaptée ! S’ils sont trop gros ou trop durs, on risque de se faire mal ; même chose si on frotte comme une folle. Certaines personnes disent que les gommages mécaniques « rayent » la peau, c’est peut-être le cas avec des grains de mauvaise qualité, mais étant donné la large gamme qui existe je ne pense pas qu’on risque beaucoup.

Voilà une recette de gommage maison 100% naturelle à base de miel et de sucre, à tester de toute urgence !

Gommage chimique

Là, vous ne faites rien ! Vous appliquez le produit sur le visage et vous attendez que ça agisse. Cette fois, ce sont des actifs chimiques qui vont dissoudre et décoller les peaux mortes, un peu de la même façon que la crème dépilatoire agit. Il existe des actifs qui agissent naturellement comme gommage chimique, les AHA (acides de fruit) par exemple.

Les avantages : C’est plus simple d’utilisation. C’est très utile pour faire disparaître une cicatrice ou des taches de pigmentation. On risque moins de se faire mal puisque le dosage des produits est contrôlé.

Les inconvénients : Même si le dosage des actifs gommant est contrôlé, vous pouvez faire une réaction au gommage (peau toute rouge, qui brûle, etc.), c’est évidemment un produit agressif mais c’est bien pour ça qu’on l’achète. Ils sont un peu plus chers que les gommages mécaniques classiques.

Gommage sec

Depuis quelque temps – et tout droit venu d’Asie – on trouve des gommages secs. On les utilise sur peau nettoyée et bien sèche, c’est une crème un peu épaisse que l’on masse sur le visage et qui va s’épaissir en la travaillant. A leur contact, elle va emprisonner les peaux mortes et les décoller (c’est pour ça qu’elle devient plus épaisse), une fois le produit rincé il ne reste rien. Certains gommages eux peluchent, ils partent en miette, les peaux mortes avec.

Les avantages : Le produit est très drôle à utiliser. On risque encore moins qu’avec les deux précédents et on n’a pas toujours besoin de rincer (pratique si on est pressée).

Les inconvénients : je n’en vois pas, si ce n’est que ce type de gommage est plus difficile à trouver en Europe (vive internet donc) et qu’il coûte forcément plus cher que le gommage classique.

Quel gommage pour quelle peau ?

Peau sèche

Forcément quand on a la peau sèche et sensible, on n’a pas envie d’aller la gommer de peur de lui faire du mal. Mais on se trompe, il faut aussi gommer les peaux sèches, les cellules mortes qui s’accumulent sont tout aussi néfastes que pour les autres peaux. On gomme au maximum une fois par semaine et on utilise des produits doux : gommage mécanique à grain TRES fin ou gommage sec. Le gommage chimique est peut-être un peu trop agressif.

gommages-peaux-seches-1

De gauche à droite : Crème douce désincrustante (gommage sec), Esthéderm. 75mL, 29€ ; Exfoliance Confort, Lancôme. 100mL, 36€ ; Gommage surfin physiologique, La Roche-Posay. 50mL, 13€

Peau grasse

Si vous avez la peau grasse, vous faites probablement déjà des gommages ou vous utilisez des produits nettoyant-gommants comme le Garnier Pure Active. Et vous vous décapez le visage !

Il ne faut PAS utiliser de gommage tous les jours, surtout si on a des boutons, ça ne fera qu’empirer. Le premier gommage que vous faites va enlever les peaux mortes, ceux d’après vont s’attaquer à la peau neuve et exciter vos glandes séborrhées qui vont essayer de réparer les dégâts… vous allez briller.

Vous pouvez vous gommer 2 fois par semaine maximum. Pour les produits, tout est permis, vous avez même la chance d’avoir des gommages régulateurs de sébum et purifiants. Cependant attention, les gommages à gros grains sont mauvais pour les boutons (ça fait des cicatrices) utilisez-les avec précaution.

gommages-peaux-grasses-2

De gauche à droite : Gommage doux purifant, Avène. 50mL, 14€ ; Raz de Marée, Lush. 120g, 11€ ; Exfoliant nettoyant pores – Algues – The Body Shop. 75mL, 12€ ; Nettoyant Profond 3 en 1 Pure, Garnier. 150mL, 5€

Peau mixte

Les peaux mixtes n’ont pas de chance, elles sont besoin d’un type de gommage sur les zones grasses, et d’un autre sur les zones normales. Elles ont aussi parfois des petits boutons (ou des gros, mais chuut). La chance c’est qu’elles peuvent piquer des produits dans toutes les catégories, en fait 2 gommages maximum par semaine.

gommage-peaux-mixtes-3

De gauche à droite : Masque Eclat Instantané Turnaround, Clinique. 75mL, 45€ ; La Grande mentheuse, Lush. 125g, 8€ ; Gel désincrustant Profond Pure, Garnier. 150mL, 8€ ; Fraiche Farmacy, Lush. 100g, 8€

Peau normale

J’ai mis cette catégorie, mais je suis convaincue que vraiment peu de gens ont une peau soit de la même nature partout, ni sèche par endroit, ni un bouton, ni un peu de sébum l’été. Si c’est votre cas, je suis en admiration !

Ajouter les points
15
Points
Marie
Je suis Marie et je fais partie de la Rédac' de So Busy Girls. J'aime écrire et partager mes coups de coeur, et c'est pour ça que je suis ravie de pouvoir partager mes articles avec vous !