Beauté

Comment bien choisir sa pilule contraceptive ?

03 janvier 2017 - 08 : 54
par Laura

La pilule contraceptive reste à ce jour le moyen de contraception le plus utilisé en France. 56% des Françaises de 15 à 49 ans l'utilisent en effet comme moyen contraceptif dont 83% des 20-24 ans, et on comprend vite pourquoi : c'est la seule protection contre la grossesse efficace à 99%, et elle est pour cette raison utilisée par des millions de femmes. Même si certaines femmes font un lien direct entre la pilule et la prise de poids, cela ne semble pourtant pas gêner le recours à cette méthode contraceptive efficace. Beaucoup de femmes sont ainsi convaincues de la nécessité de prendre la pilule contraceptive, mais il reste toutefois encore à trouver celle qui nous convient le mieux, et c'est là que le choix ne s'avère pas toujours facile. Comment bien choisir sa pilule contraceptive pour une contraception optimale et un minimum d'effets secondaires ?

DEMANDER CONSEIL À SON GYNÉCO

La première chose à faire, lorsqu'on veut prendre la pilule, c'est de prendre rendez-vous chez un gynéco. Lui seul sera suffisamment formé pour vous conseiller dans ce choix de pilule et vous aidez à trouver celle qui vous convient le mieux. Il existe un nombre impressionnant de pilules contraceptives différentes, et si votre meilleure amie supporte très bien la Mélodia, il se peut tout à fait que vous préfériez la Minidril ou la Yaz. N'hésitez donc pas à demander conseil à votre gynéco : c'est son métier, et il a nécessairement plus d'expériences que votre médecin généraliste sur cette question.

NE PAS OUBLIER SA PILULE

Une fois que vous avez commencé à prendre votre pilule, essayez d'être la plus régulière possible. Bien sûr, vous n'êtes jamais à l'abri d'un oubli, mais ne sautez pas de plaquette de manière aléatoire ou ne décidez pas d'enchaîner les plaquettes plusieurs mois d'affilée pour "être tranquille" et ne pas avoir vos règles. Demandez l'avis de votre gynéco à chaque fois que vous voulez prendre ce type de libertés et essayez d'être la plus régulière dans votre prise de pilule : c'est important pour que la contraception soit la plus efficace possible, mais aussi pour ne pas trop perturber votre cycle menstruel. Par ailleurs, si vous n'êtes pas régulière et que vous avez la sensation que votre pilule ne vous convient pas, vous ne saurez pas si c'est à cause de vos prises erratiques ou à cause de la pilule elle-même. 

PARLER DE TOUS LES EFFETS SECONDAIRES GÊNANTS

Vous avez des règles encore plus abondantes qu'avant ? Vos ovaires vous font souffrir à chaque cycle ? Vous avez pris soudainement du poids, vous vous sentez fatiguée, vous avez des migraines intenses ou vous faites des chutes de tension ? Ne prenez pas ces symptômes à la légère et parlez-en à votre gynéco. Même si ce n'est pas forcément lié à la prise de votre pilule, ça peut l'être et dans ce cas, votre gynéco vous prescrira une pilule moins dosée qui pourra peut-être mieux vous convenir.

NE PAS HÉSITER À CHANGER DE PILULE CONTRACEPTIVE SI BESOIN

Dans certains cas (j'ai eu cette chance), il suffit de prendre la première pilule que le gynéco nous prescrit et hop, c'est la bonne : pas d'effets secondaires particuliers, ça colle parfaitement, et on peut la prendre pendant des années sans se poser de questions. Pour d'autres femmes, en revanche, il faut chercher un peu plus longtemps : même après 3 ou 4 essais de pilule, les effets secondaires sont présents et ennuyeux. Il ne faut alors pas perdre courage, parler à son gynéco de tous les effets secondaires qui nous ennuient et changer de pilule jusqu'à ce qu'on trouve la bonne.

Il existe également d'autres méthodes contraceptives hormonales comme le patch contraceptif (parfait pour les têtes en l'air qui ne veulent plus stresser au moins oubli de pilule) ou l'anneau contraceptif. Le plus important est encore une fois de bien en parler avec votre gynéco et d'évoquer avec lui la méthode contraceptive qui vous conviendra le mieux.

Ajouter les points
15
Points
Laura
Je suis gourmande, susceptible et râleuse (surtout quand on veut goûter mon dessert). Mais à part ça, je ne mords pas, je vous jure !