Beauté

Je n'utilise plus de shampoing depuis 1 mois : mon bilan No Poo

20 septembre 2017 - 21 : 54

Le mois dernier, je me lançais un défi : ne plus utiliser de shampoing. Je te vois écarquiller les yeux, froncer les sourcils, afficher une mine dégoûtée. Pouah, elle ne se lave plus les cheveux !

Hey, j'ai pas dit ça ! Juste, que je n'utilise plus de shampoing du commerce. Cela s'appelle : le no poo (« no shampoo »).

J'en avais fait un article bien détaillé, mais je te fais un petit résumé, avant de te dire mon ressenti.

Pourquoi

  • C'est chimique, et même s'il n'y a de moins en moins de paraben, il y a d'autres substances qui ne manqueront pas de faire scandale dans quelques années.
  • Ce n'est pas efficace : plus le cuir chevelu est agressé, plus il secrète de sébum. Donc, plus on lave avec ces shampoings, plus ils regraissent vite !
  • C'est cher. 3€ la bouteille, ça commence à faire mal au portefeuille !

Solution :

  • Lavage « no poo » : 2 cuillères à soupe de bicarbonate de soude avec un peu d'eau, on malaxe le cuir chevelu comme si on shampouinait. On rince bien. Et on verse un verre d'eau fraîche auquel on a ajouté deux cuillères à soupe de vinaigre de cidre, en insistant sur les longueurs.
  • 2/ Espacer les lavages, puisqu'ils regraissent moins vite.
  • 3/ Et brosse-toi, Martine ! Au moins trois fois par jour, pour déplacer le sébum des racines jusqu'aux pointes. Ça évite les pointes sèches et les racines grasses.

Il est aussi question d'une période d'un mois de sevrage total, sans lavage aucun. Histoire de bien détoxifier le cuir chevelu. Prévoir une période sans activité, recluse à la maison...

Donc, mon bilan

Un mois sans shampoing, check.

Espacer les lavages, check. Je suis passée d'un shampoing un jour sur deux, soit quatre par semaine, à deux par semaine.

Puis à un et demi (no poo le mardi matin, et le vendredi : lavage juste des longueurs avec savon d'Alep, et rinçage vinaigre / citron).

Faut être honnête, si le lavage no poo en lui-même est efficace (clairement : ça lave, les cheveux sont propres et légers), l'espacement des lavages n'est pas évident : trois jours, ça va, quatre jours... ça se voit.

On est tenté de se laver les cheveux au bout du troisième jour, mais un coup de brosse et on est de suite plus sortable. Je ne suis pas encore totalement détoxifiée, mais le mois sans lavage, ce n'est pas pour demain. J'ai une vie sociale, je vais au bureau, je vois de la famille et des amis, donc bon... j'attendrai mes trois semaines de congés et voyage à l'étranger pour faire le mois sans rien !

Oh, et une dernière chose : il est conseillé d'utiliser un shampoing sec, pour aider à l'espacement des lavages. Genre, avec de l'argile verte. Oui… mais non. Récit de mon foirage à l'argile. Ensuite, j'ai essayé un masque à l'argile, additionné d'huile de coco, pour éviter de trop dessécher le cuir chevelu. Fatale erreur. Enfin, un masque à l'argile et à l'eau, tout basique. Qui m'a permis, enfin, de gagner deux jours de lavage. Une semaine tout pile sans shampoing, sans que j'ai l'air tout droit sortie d'une friteuse, c'est magnifique !

Donc, no poo adopté pour ma part ! Je le fais de façon un peu extrême, mais je pense que pour commencer, si déjà vous remplacez vos shampoings classiques par le mélange no poo, et que vous espacez juste d'une journée, ce sera déjà une belle avancée pour la santé de vos cheveux !

Lire aussi :
J’emmerde le shampoing
Mes secrets pour un lavage des cheveux au bicarbonate et une coupe maison !
Mes 2 recettes d'après-shampoings maison à l'avoine et aux oeufs

Ajouter les points
15
Points