Humeurs

J’ai testé pour vous : organiser des réunions Tupperware !

18 juin 2017 - 09 : 09

Aujourd'hui, je vais vous parler d'une expérience que j'ai vécue pendant mes études. Quand j'étais en deuxième année à l'université, une de mes meilleures amies a commencé à travailler pour Tupperware.

Malgré tous les préjugés qu'elle avait, elle s'est rendue compte que ce n'était pas que des "petites boîtes". Elle m'a amenée avec elle, pour que je découvre les coulisses de la société. Et là, j’ai découvert une soixantaine de femmes, qui avaient entre 16 et 76 ans, assises sur des chaises fluos au pied d'un podium remplis de produits aux couleurs pop.

Pour être honnête, je ne me souviens pas exactement ce que j’ai pensé à l’époque, mais j’ai accepté directement de travailler avec elle. C’était à mon tour de trouver une personne chez qui je pourrais faire un atelier Tupperware, avec une recette de démo pour vendre les produits. Je ne savais pas cuisiner à l’époque et j’habitais encore chez mes parents.

Lire aussi : 5 façons d'augmenter vos revenus à coup sûr

Concrètement, comment ça se passe en coulisses ?

Eh bien chaque mois, les produits que les personnes reçoivent lorsqu’elles nous accueillent pour un atelier changent, et ceux que les conseillères culinaires peuvent gagner aussi. Je dis bien gagner, car Tupperware est le plus gros système de vente à domicile en France, et aussi il fonctionne complètement à la carotte ! Tout est pyramidal, il faut bosser beaucoup pour gagner beaucoup !

Lire aussi : Un PDG qui a offert 1800€ à chacun de ses employés pour partir en vacances affirme qu'ils n'ont jamais été aussi productifs

La rémunération des conseillères Tupperware

La conseillère est payée de trois façons, elle touche 20% de tout ce qu’elle vend (un atelier est à 500 euros en moyenne soit 100 euros de commission), elle peut recevoir des produits (d’une valeur de 7 à 190 euros) lorsqu’elle fait un atelier (deux pour deux ateliers, etc…), et peut recevoir une prime à partir de 999 euros de ventes sur un mois (à savoir 30 euros, si elle vend plus sa prime s’agrandit). Si elle vend plus de 2500 euros par mois (environ 5 ateliers), elle peut recevoir des cadeaux non-Tupperware.

Lire aussi : Vis ma vie de téléconseillère

Les avantages d'être conseillère Tupperware

J’ai découvert au fur et à mesure de nouveaux produits, je me suis retrouvée à défendre des produits tout simplement car je les adorais (oui, je sais !) même à mes copines. En rien je ne regrette cette expérience, elle m’a permis d’apprendre à cuisiner et d’aimer cuisiner.

Mais elle m’a aussi permis de remplir mes placards de produits innovants qui coûtent un bras (et une jambe !) et que je n’aurais jamais eu les moyens de me payer. Ça m’a appris à parler de façon constructive et pédagogique devant du public (pratique après pour les visites guidées !).

Les inconvénients d'être conseillère

Et pour ce qui est des côtés négatifs ?

On est obligée de se coltiner les mamies grincheuses (mais elles ne sont pas toutes comme ça) et il n’est pas toujours évident de trouver de nouveaux ateliers (plutôt démoralisant).

Ce qu’il faut se dire, c’est que certaines personnes arrivent très bien à vivre avec et gèrent vraiment bien. Par exemple, le record de vente pour une conseillère nantaise pour le mois de janvier 2013 s’est fait en 30 ateliers (sur un mois de 31 jours hein) pour une somme totale de plus de 25 000 euros. Ce qui fait un salaire de 5000 euros, (+ un prime de 300 euros) plus des cadeaux, par exemple : une passoire, une essoreuse, des saladiers colorés, un sac pique-nique, un sèche-cheveux, une nappe, un vélo, un robot Bosch, un appareil photo, un salon de jardin, un écran 119 cm... Bon c'est une liste non exhaustive, mais ça reste impressionnant !

Personnellement, j’ai fait un atelier par mois pendant 4 ans, et j’ai gagné pour 2970 euros de Tupperware ! (Ça en faisait, des cartons chez les parents). Et en recrutant une copine, j’ai gagné une journée (bateau et restaurant) sur l’île de Groix.

Et vous, vous avez déjà participé à une réunion Tupperware ? La vente à domicile, ça vous attire ou ça vous rebute ?

Ajouter les points
15
Points
Emotion Wizard
Je m'appelle Céline, j'ai 27 ans, j'habite à Nantes. Je suis passionnée d'art, d'architecture, de mode, de photos et de vernis !