Beauté

Nutrition et sport : comment Daniel Craig s’est préparé pour devenir Bond

31 mars 2021 - 12 : 41
par Laura Daniel Craig s’appuie sur son coach Simon Waterson pour son programme sportif.

Sean Connery, George Lazenby, Roger Moore, Timothy Dalton ou encore Pierce Brosnan. Lorsqu’on se penche sur le physique des acteurs incarnant 007, on peut trouver quelques fois le cliché du brun ténébreux, mais pas vraiment une allure ultra-athlétique. Quoi de plus normal quand on étudie ce que mange et boit le Britannique le plus célèbre du monde. En effet, il n’apprécie pas uniquement la bonne compagnie, mais également les plaisirs gastronomiques. Un vrai épicurien ce James Bond !

Un constat bouleversé par le dernier à jouer ce rôle. Après un début de carrière sympathique sans faire de lui une star internationale, Daniel Craig va intégrer la franchise James Bond dans un volet qui peut être considéré comme le meilleur film de casino de l’histoire.

Au-delà d’amener sa chevelure blonde et ses yeux clairs, c’est surtout son physique tracé et imposant qui va marquer les esprits. Une nouvelle silhouette pour le plus célèbre des agents secrets qui n’est pas le fruit du hasard. Retour sur la préparation de Daniel Craig en termes de nutrition et de musculation avant son dernier tournage !

Éviter les écarts à bientôt 50 ans

bar-bouteilles-alcoolPhoto par Adam Wilson, CC0
L’alcool est prohibé durant la préparation de Daniel Craig avant un tournage.

On l’oublie souvent, mais Daniel Craig vient de passer le cap symbolique de la cinquantaine. Un âge où la prise de poids est plus compliquée à stopper et où des efforts en nutrition sont demandés si on veut conserver sa musculature.

Son régime alimentaire n’est pas vraiment draconien, il mange sainement et bannit l’alcool et le gras en évitant certaines soirées mondaines. Selon différentes sources, il mangerait trois repas par jour ainsi que trois collations. Comme beaucoup de sportifs, il privilégie un assortiment de viande blanche ou de poisson avec des légumes verts et des aliments possédant des glucides complexes (pomme de terre, céréales).

Concernant ses collations, ils se tournent vers des laitages, des fruits frais et des shakers de protéines afin de posséder tous les nutriments qui sont essentiels pour ses nombreuses sessions de musculation.

Un programme de musculation intensif

Daniel Craig n’a pas besoin de nos conseils, il possède son propre coach : Simon Waterson. Ce dernier, qui est une pointure dans le monde d’Hollywood (il a entrainé également Chris Evans qui joue Captain America), a su au fil des années lui faire évoluer son entraînement.

Alors que pour le film Casino Royale (2006), il avait pu axer l’essentiel des exercices sur la force ainsi que sur le couple bras/épaule, pour le dernier James Bond, c’est un programme plus complet qui fut mis en place.

Ce dernier est divisé en 3 phases :

  • Une phase dédiée à la prise de masse musculaire et de poids.

  • Une seconde phase où les exercices vont être plus courts avec des charges plus importantes.

  • Une dernière phase qui aura pour but de sécher et de dessiner ses muscles. Ici les exercices seront souvent longs et basés sur l’endurance.

Son coach a d’ailleurs témoigné sur la nature des exercices en précisant qu’il s’agissait beaucoup de soulevés de poids ou de jetés.

Pour quels résultats ?

Est-ce que tous ces efforts ont payé ? Il suffit de regarder les différents teasers et images déjà sortis du prochain 007, Mourir peut attendre, pour se rendre compte de l’excellente forme physique et la silhouette sportive de Daniel Craig à plus de 50 ans. Cependant peu d’images d’un James Bond torse nu ont filtré, ce qui aurait pu nous aider pour mieux apprécier les résultats de son régime alimentaire et de son entraînement.

On voit bien évidemment qu’il a vieilli depuis son premier Bond il y a maintenant 15 ans, mais l’acteur ne donne pas l’impression de devoir prendre sa retraite. Pourtant c’est bien ce qu’il devra faire après ce dernier film et la reprise du rôle par l’actrice Lashana Lynch.

Laura
Je suis gourmande, susceptible et râleuse (surtout quand on veut goûter mon dessert). Mais à part ça, je ne mords pas, je vous jure !