Food

Pourquoi vous ne devriez pas manger autant de viande rouge

25 avril 2018 - 19 : 27
par Seb

Tout le monde n'est pas capable de suivre strictement un régime alimentaire végétarien ou vegan, mais nous pourrions tous ressentir les bienfaits de manger moins de viande rouge.

Vous vous demandez « mais pourquoi, c'est n'est pas si mauvais de manger quelques steacks ou hamburgers de temps en temps » ? Eh bien en fait, si, justement : c'est mauvais pour votre santé

Découvrez vite pourquoi vous ne devriez pas manger autant de viande rouge

Quand on mange moins de viande rouge, on vit plus longtemps

La raison principale pour laquelle vous devriez limiter votre consommation de viande rouge, c'est que cela vous permettra de vivre plus longtemps.

Plusieurs études montrent en effet que manger régulièrement de la viande rouge et des viandes transformées augmente le risque de développer une maladie cardio-vasculaire et d'avoir un cancer, entre autres à cause de la haute teneur en acides gras saturés et en cholestérol contenu dans la viande rouge.

Une étude publiée dans les Archives of Internal Medicine a fait le lien entre la quantité de viande rouge qu'on mange et notre risque de mourir plus jeune. L'étude a ainsi montré qu'en remplaçant ne serait-ce qu'un seul repas à base de viande rouge par jour par un choix riche en protéines plus sain comme le poisson, les légumes ou la volaille, on réduit notre risque de mourir prématurément de 7 à 19%.

Mais ce n'est pas la seule raison de manger moins de viande rouge au quotidien.

Quand on mange moins de viande rouge, on se nourrit mieux

Quand on mange de la viande rouge, bien souvent, on opte pour des accompagnements gras et peu équilibrés : frites, pommes de terre sautées, pâtes au beurre ou pommes de terre grenaille, ce qu'on choisit pour déguster notre steack ou notre entrecôte est rarement un accompagnement sain.

Inversement, quand on ne se rue pas sur un rumsteck ou un faux-filet saignant, on se rend compte qu'on a plus souvent tendance à choisir des aliments plus nutritifs.

En plus de tous les plats à base de légumes, qui sont bien sûr très équilibrés et excellents pour la santé, choisir des protéines maigres plus saines comme la volaille ou le poisson peut aider votre corps à recevoir tous les nutriments dont il a besoin.

Une étude a par exemple montré que manger du poisson pouvait aider à protéger votre cerveau contre le vieillissement prématuré. C'est la raison pour laquelle le régime crétois, riche en poisson et en fruits de mer, est aussi connu pour être bon pour la santé.

Manger du poisson ou des fruits de mer une à deux fois par semaine permet de profiter de tous les bienfaits de ces aliments, car la plupart d'entre eux ont un apport calorique moins élevé que les viandes alors qu'ils contiennent des omégas 3 excellents pour la santé.

Manger moins de viande rouge est meilleur pour l'environnement

La viande rouge n'est pas la seule viande de votre régime alimentaire à avoir des effets désastreux sur l'environnement.

Réduire votre consommation de viande de manière générale peut ainsi avoir un réel effet sur notre écosystème puisque produire de la viande demande des ressources (en énergie, en nourriture et en eau) considérablement plus grandes que pour produire des légumes ou des céréales.

Ca fait tout de même trois raisons importantes qui ont de quoi nous convaincre de manger moins de viande jour chaque semaine. Mais quelle quantité de viande rouge est acceptable, et quelle quantité vaut-il mieux éviter ? On fait le point.

Quelle quantité de viande rouge faut-il manger par semaine ?

Alors concrètement, quelle quantité de viande rouge faudrait-il manger dans l'idéal, et quand doit-on se dire qu'on mange trop de viande rouge ?

Les experts recommandent de consommer le moins de viande transformée possible car la consommation régulière de certains produits comme les saucisses ou la poitrine est liée à l'un des plus hauts risques de mort prématurée (qui serait de 20% plus élevée d'après une étude).

On évite donc à tout prix le petit déjeuner anglais ou américain à base de saucisses ou de poitrines tous les matins !

De manière générale, il faut également essayer de limiter au maximum la quantité de viande rouge qu'on consomme chaque semaine, dans l'idéal à deux ou trois repas par semaine (en misant si possible sur les morceaux les moins gras).

Vous pouvez également devenir semi végétarien ou flexitarien en veillant à ce que la majorité de vos repas soient végétariens. C'est un bon compromis qui vous permettra de profiter de tous les bienfaits d'un régime alimentaire basé essentiellement sur des légumes et des céréales tout en profitant de temps en temps d'un repas de viande.

De plus en plus de personnes choisissent cette option, ce qui leur permet en plus de faire des économies car mine de rien, manger de la viande à chaque repas, ça coûte cher !

A lire aussi :
5 aliments qui peuvent avoir un impact considérable sur votre santé
Sel : pourquoi et comment ne pas manger trop salé
Vous ne mangerez plus jamais de bonbons en gélatine quand vous saurez avec quoi ils sont fabriqués

data-matched-content-rows-num="3" data-matched-content-columns-num="3"
Ajouter les points
15
Points
Seb
Seb est Responsable des partenariats sur le webzine, c'est donc grâce à lui que vous pouvez profiter de chouettes concours ou de codes promos intéressants. Et accessoirement, il rédige quelques billets à ses heures perdues. Enjoy !