Famille

Comment dire moins de gros mots ?

29 juillet 2017 - 15 : 22
par Laura Vous avez l'habitude de dire des gros mots souvent, y compris devant les enfants ? Sachant que les enfants répètent tout ce qu'ils entendent et tout ce que leurs parents disent, il est peut-être temps de vous débarrasser de cette mauvaise habitude... Voici comment !

Disons les choses comme elles sont, dire des gros mots, c’est vulgaire. D’accord, ce n’est pas facile de se débarrasser de cette mauvaise habitude, mais il le faut. Pour vous, d'abord, parce que vous ne voulez pas passer pour une personne qui n'a ni retenue ni éducation. Et pour vos enfants aussi, car vous ne pouvez pas vous permettre qu'ils répètent partout les vilains mots que vous dites sans arrêt ! Ce n'est pas aussi difficile que ça en a l'air, car arrêter de dire des gros mots est surtout une question de persévérance et de bonne volonté. On vous donne nos conseils pour y arriver rapidement.

Identifiez les éléments déclencheurs

Il peut s’agir de bouchons, d’une file d’attente interminable, d’une tasse de café qui se renverse ou d’un quelconque incident désagréable... bref, vous seule savez ce qui vous pousse à dire des gros mots. En faisant la liste de ces éléments déclencheurs, vous pourrez, dans certains cas, les éviter ou du moins, prendre conscience de cette mauvaise habitude. Une fois que vous saurez ce qui vous pousse à dire des gros mots, vous réfléchirez à deux fois avant de prononcer un juron.

haddoc-dire-des-gros-mots_1

Trouvez des substitutifs inoffensifs

Dans certaines situations, on ne peut pas s’empêcher de s’exclamer (c’est plus fort que nous). Dans ce cas, pour éviter de dire des gros mots, c'est facile : il faut remplacer les gros mots par d’autres mots qui s’en rapprochent. Par exemple punaise ou mercredi... mais vous pouvez en trouver beaucoup d'autres qui vous plaisent : crétin des alpes plutôt que son équivalent vulgaire ou ours mal léché peuvent par exemple très bien faire l'affaire (et ça fera rire vos enfants au passage, ce qui ne pourra que détendre un peu plus l'atmosphère !).

Surveillez votre environnement

Ce n'est pas toujours évident, on vous l’accorde. Surtout lorsque ce sont votre entourage, vos amis ou vos collègues de travail qui n’arrêtent pas de dire des gros mots à longueur de temps. Vous pouvez tout de même vous tenir à l’écart, du moins le temps de perdre cette mauvaise habitude – comptez 21 à 30 jours pour y arriver sans risquer de rechuter.

Par ailleurs, si vous voulez arrêter de dire des gros mots durablement, vous devez cesser d’écouter de la musique qui banalise les jurons et de regarder des films, des séries et des émissions télévisées au contenu vulgaire. Mine de rien, cela a une mauvaise influence sur vous et notre cerveau finit par enregistrer toutes ces expressions qu'on ne veut pourtant pas répéter.

comment-arreter-de-dire-des-gros-mots

Apprenez de nouvelles expressions

L’utilisation de gros mots résulte souvent du fait qu’on ne trouve pas les bons mots pour exprimer un ressentiment, un mécontentement ou encore notre déception. En développant votre vocabulaire, non seulement vous pourrez arrêter de dire des gros mots, mais en plus vous paraîtrez également plus sage, plus mûre et plus intelligente. C'est donc un effort qui s'avèrera payant à plusieurs niveaux !

Dire des gros mots, nous le faisons tous de temps à autre. Là où ça commence à poser problème, c'est quand ça devient une habitude que nous n'arrivons plus à maîtriser, et que nous disons des gros mots devant les enfants... qui les répètent avec fierté. Heureusement, se débarrasser de cette mauvaise habitude n'est pas si difficile, si toutefois on analyse ce qui nous donne envie d'en dire autant et qu'on trouve des substituts. En tout cas, courage : à force d'efforts, vous allez y arriver, pour votre bien et celui de tout votre entourage !

Lire aussi :
7 choses qu'on ne devrait jamais faire quand on est énervé

Pourquoi vous devriez plus vous exprimer
Ces réflexions qui me mettent hors de moi

Ajouter les points
15
Points
Laura
Je suis gourmande, susceptible et râleuse (surtout quand on veut goûter mon dessert). Mais à part ça, je ne mords pas, je vous jure !