Humeurs

Comment devenir avocat ? Tout ce qu’il faut savoir

14 avril 2017 - 14 : 52
par Laura

Ca y est, vous avez trouvé votre vocation, vous voulez devenir avocat. Mais comment faire ? Quelles études suivre pour passer le barreau ? On fait le point sur le parcours qui mène à ce beau métier.

Les conditions requises

Tout le monde le sait, pour devenir avocat, il faut réussir l’examen d’entrée à l’école de formation du barreau. Pour cela, plusieurs conditions sont requises :

  • il faut tout d’abord être titulaire au minimum d’un Master 1 de droit ou d’un diplôme d’IEP (toutefois, la plupart des candidats à l’examen sont titulaires d’un Master 2)
  • il faut également respecter des critères de moralité vérifiables avec son casier judiciaire car il ne faut avoir fait l’objet d’aucune condamnation pénale pour agissements contraires à l’honneur, à la probité et aux bonnes mœurs
  • il faut enfin être Français ou Ressortissant d’un Etat membre de l’Union Européenne

Institut d’Etudes Judiciaires (IEJ)

Une fois ces critères respectés, il faut suivre une formation dans un Institut d’Etudes Judiciaires ou IEJ qui préparent à l’examen d’entrée au Centre Régional de Formation Professionnelle d’Avocat (CRFPA). Deux exceptions peuvent dispenser de passer cet examen d’entrée : elles concernent les titulaires d’un Doctorat en Droit et certaines professions comme les notaires, les huissiers de justice ou les administrateurs judiciaires sous conditions.

L’examen d’entrée au Centre Régional de Formation Professionnelle d’Avocat (CRFPA)

L’examen du CRFPA est très sélectif puisqu’il n’y a que 35% d’admis. Il comprend des épreuves écrites et orales. Pour obtenir le CRFPA, il faut obtenir au moins la moyenne, en revanche, on ne peut passer cette examen d’entrée que trois fois.

Après avoir été admis au CRFPA, les futurs avocats suivent une formation à l’école du barreau pendant 18 ans comprenant :

  • une formation théorique
  • un stage en entreprise ou dans une juridiction
  • un stage au sein d’un cabinet d’avocats

Le Certificat d’Aptitude de la Profession d’Avocat (CAPA)

Cette épreuve est beaucoup moins sélective que celle du CRFPA – puisqu’il y a par exemple eu près de 99% de réussite en 2013. Ce certificat est délivré à l’issue d’une formation qui permet aux diplômés de prêter immédiatement serment devant la Cour d’appel et de s’inscrire au barreau de leur choix.

Après ce qui ressemble à un vrai parcours du combattant, les jeunes avocats peuvent enfin devenir collaborateur au sein d’un cabinet d’avocats et développer leur propre clientèle en vue de créer, quelques années plus tard, leur propre cabinet.

Ajouter les points
15
Points
Laura
Je suis gourmande, susceptible et râleuse (surtout quand on veut goûter mon dessert). Mais à part ça, je ne mords pas, je vous jure !