Beauté

LA chose sur laquelle je me suis concentrée pour réussir à perdre du poids

18 août 2017 - 14 : 31
par Laura

Quand j'ai commencé mon régime en automne, j'avais une attitude positive, ce qui n'était pas le cas lors de toutes les tentatives de régime que j'avais faites jusque là. J'avais essayé de perdre du poids rapidement, mais j'avais à chaque fois échoué à tenir mon régime car je trouvais que les résultats n'étaient pas assez rapides, et à chaque fois, je me décourageais. Sauf que cette fois ci, ça ne s'est pas passé comme ça.

Ce régime consistait surtout à rééquilibrer mon alimentation : je m'étais tournée vers un nutritionniste pour m'aider, et les grandes lignes qu'il m'avait expliquées étaient très simples. Je devais manger à ma faim à chaque repas et même prévoir un ou deux encas dans la journée si besoin, mais je devais à tout prix chasser le gras, le sucre, l'alcool, les plats préparés et les produits industriels et manger si possible un maximum de repas « maison ».

Je devais aussi faire au moins 30 minutes d'activité physique par jour et boire 2 litres d'eau. D'après lui, je pouvais me permettre de manger tous les aliments que je voulais si je respectais ces grandes lignes.

Du coup, ça ne m'a jamais paru très drastique, et même si j'ai au départ eu du mal à renoncer à toutes les sucreries (je suis un vrai bec sucré et il y a encore quelques mois, je grignotais sans arrêt), j'ai trouvé ça assez facile à suivre dans la mesure où je n'avais jamais faim.

Lire aussi : Pourquoi je n'arrive pas à maigrir

C'était très différent de mes précédents régimes, bien plus stricts, dont un en particulier que j'avais fait il y a quelques années : il s'agissait d'un régime hyperprotéiné à base de boissons minceur protéinées.

Très frustrant au quotidien puisqu'on ne mange rien de solide ou presque, ça a été très efficace au départ car j'ai littéralement fondu et perdu beaucoup de poids très vite (-7 kilos sur la balance, vous imaginez comme j'étais contente !) pour finalement tout reprendre encore plus vite que je ne l'avais perdu.

Sur le coup, j'étais super contente, car je voulais perdre vite et facilement. J'étais paresseuse et tellement impatiente que je ne me rendais pas compte à quel point c'est aberrant de vouloir faire un régime efficace sur le long terme avec cet état d'esprit.

Toutes celles qui ont tenté ce type de régime (et qui connaissent cette attitude !) vous le diront : c'est en réalité le meilleur moyen d'échouer et de reprendre plus de kilos qu'on n'en a perdus.

Lire aussi : 6 conseils efficaces pour perdre du poids et ne pas le reprendre

comment-perdre-du-poids-boire-de-l-eau

Sachant que j'avais tendance à me concentrer sur le nombre de kilos perdus plus que sur mon bien-être ou sur ma réussite à long terme, j'en ai parlé à mon nutritionniste, qui m'a demandé de réfléchir à ce qui me mène généralement à réussir mes objectifs.

Et c'est seulement là que j'ai réalisé que dans ma vie en général, je me concentrais essentiellement sur les petits objectifs. J'ai besoin de voir quotidiennement ou chaque semaine que je réussis, que j'y arrive et que j'avance, et ça vaut aussi bien pour mon attitude positive ou mes objectifs au bureau que pour ma perte de poids.

Du coup, c'est à partir de ce moment là que j'ai arrêté de me concentrer sur les 20 kilos que je voulais perdre et que j'ai commencé à penser différemment. Chaque semaine, au moment de me peser, je me dis "Mon objectif aujourd'hui est d'avoir perdu un peu de poids".

Et même si c'est seulement 100 ou 200g, j'estime que mon objectif est tenu. Je ne fais plus une obsession pour perdre beaucoup très vite, et je me réjouis de chaque petite perte de poids que je vois parce que je sais que je me dirige dans la bonne direction pour atteindre mon objectif final.

Lire aussi : 7 conseils pour perdre des kilos sans vrai régime

Maintenant, je n'ai plus un seul objectif en tête que je me répète sans arrêt (et qui, au final, finit vite par me frustrer et me décourager) : je veux simplement changer mes habitudes alimentaires, vivre plus sainement et être en meilleure forme physique.

Jusqu'à présent, ce nouvel état d'esprit semble bien fonctionner car j'ai perdu presque 12 kilos en 5 mois, sans me sentir frustrée. La clé du succès est, comme souvent, un ensemble de choses, mais d'après mon nutritionniste, ne pas se concentrer uniquement sur les chiffres et voir uniquement un objectif global y est pour beaucoup.

Ce n'est pas toujours facile de ne plus penser à un bon gros nombre de kilos perdus, mais se forcer à dépasser cette pensée permet de mettre toutes les chances de son côté pour perdre du poids durablement.

Lire aussi : 12 photos avant / après inspirantes de personnes qui ont réussi à perdre beaucoup de poids

Ajouter les points
15
Points
Laura
Je suis gourmande, susceptible et râleuse (surtout quand on veut goûter mon dessert). Mais à part ça, je ne mords pas, je vous jure !