Humeurs

10 choses qu'on ne devrait jamais dire à une femme

11 juillet 2017 - 15 : 18
par Mylène

On entend beaucoup de remarques blessantes ou méchantes, mais les pires sont sûrement les remarques sexistes. Aujourd'hui, heureusement, nous vivons dans une société où les rôles qu'on peut nous attribuer en fonction de notre sexe sont complètement dépassés. Et pourtant, il y a toujours un certain nombre de personnes qui semblent s'y attacher. Nous avons toutes déjà entendu un commentaire ou une remarque qui nous a fait nous demander si la personne n'était pas restée coincée au siècle dernier. Et même quand ce n'est pas non plus à ce point-là, certaines phrases peuvent être dites sans intention d'offenser qui que ce soit – mais qui sont tout de même déplacées. Hélas, nous les femmes, nous savons trop bien ce que c'est, mais nous ne devrions pas accepter qu'on nous dise certaines phrases, et en particulier les 10 phrases suivantes qui ne devraient jamais être dites à une femme :

1. "Parce que tu es une femme"

Cet argument, en plus d'être complètement nul, sexiste et infondé, ne devrait jamais être prononcé, car ce n'est jamais une bonne raison ! Même lorsqu'on parle de différence de salaire, on ne devrait jamais dire ça pour justifier quoi que ce soit. Non seulement ça n'a pas de sens, mais c'est en plus une excellente façon de nous énerver.

2. "Tu as tes règles ou quoi ?"

Ne posez JAMAIS cette question, même (surtout) si c'est effectivement le cas. JAMAIS. Il n'y a pas de meilleure façon de nous énerver, surtout si nous sommes en train de lutter contre la douleur des règles. On ne peut pas tout attribuer aux règles — on ne réagit pas toutes de la même manière, on ne perd pas toutes automatiquement notre self-control pendant cette période du mois, et quoi qu'il arrive, cette réflexion méchante et malvenue ne nous aidera pas du tout à nous sentir mieux. Sans compter que bon, nous avons nos règles depuis l'adolescence, donc nous avons en toute logique appris au fil des années comment nous comporter comme des adultes même lorsque nous devons affronter nos règles (ce qui fait de nous des superwomans, pas des faibles, contrairement à ce que les personnes qui sont capables de poser cette question semblent penser !).

3. "Sois belle et tais-toi"

Je n'ai jamais entendu cette phrase prononcée à voix haute, mais souvent, on comprend bien que c'est tout ce que la personne attend de nous. Seulement, nous sommes capables de faire bien plus de choses que ça : nous sommes douées d'intelligence, nous sommes capables de prendre des décisions difficiles, de gérer des équipes... En fait, nous sommes capables de faire tout ce qu'un homme peut faire, ET PLUS. Donc quand quelqu'un sous-entend (un homme, souvent, notre chef, parfois) que ce serait bien que nous fassions simplement preuve de présence avec nos sourires alors que nous sommes tout à fait capables d'intervenir, c'est extrêmement agaçant (et injuste). 

4. "Laisse un homme prendre soin de ça pour toi"

C'est très gentil... mais je suis capable de m'en charger toute seule, merci ! A moins qu'on ne vous demande de l'aide, ne supposez pas qu'on ne s'en est pas déjà occupé. Nous n'avons besoin de personne pour faire les choses. Donc merci d'avoir proposé, mais non merci.

5. "Tu es trop autoritaire"

C'est typiquement le genre de phrase qu'on ne dirait jamais à un homme ! Un homme qui parle fort, qui est franc, affirmé et honnête serait qualifié de leader fantastique, pas "autoritaire". Mais lorsqu'une femme présente les mêmes qualités, on se dit que c'est difficile de travailler avec elle. Ce n'est pas franchement logique, n'est-ce pas ?

6. "Souris"

A moins qu'on ne prenne une photo de groupe, ne nous demandez pas de sourire. Nous sommes aussi "jolies" lorsque nous ne sourions pas, et nous conseiller de sourire pour avoir l'air plus amicales ou moins intimidantes, c'est agaçant. Pourquoi les femmes devraient avoir l'air aimables tout le temps pour être mieux appréciées ? Tout comme les hommes, on s'en fiche d'être appréciées, ce qu'on veut, c'est être prises au sérieux.

7. "Ce n'est pas féminin"

Dire des gros mots, s'asseoir les jambes écartées, boire de l'alcool ou autre n'est pas le monopole des hommes. Les femmes ne devraient pas se limiter à ce qu'on attend qu'elles fassent et à ce qui est "féminin", car d'une part, nous avons autant de liberté que n'importe qui d'autre, et d'autre part, si on se limitait à ce que les autres pensent que nous devrions faire, nous ne ferions vraiment pas grand-chose...

8. "Comme une fille"

Si c'est un compliment, alors merci. Mais si cette phrase est prononcée comme une insulte, ça ne témoigne que de l'ignorance de la part de celui qui la prononce. Car de toute évidence, celui-là ne sait pas tout ce dont une fille est capable, sinon, il utiliserait des expressions bien plus créatives.

9. "Ce n'est pas la place d'une femme"

Mais quelle est la place d'une femme, dans ce cas ? A la cuisine, à la maison, avec les enfants ? Eh non, la place d'une femme est là où elle a envie d'être, même au poste de Directrice, au Conseil d'Administration d'une entreprise ou encore au gouvernement si ça lui chante. Ne nous dites jamais où nous devrions être ou nous ne devrions pas être, parce que quoi qu'il arrive, on ne vous écoutera pas. Nous irons là où nous méritons d'aller, point barre.

10. "Waouh, tu aimes le sport ?"

Les femmes sont autorisées à aimer les mêmes choses que les hommes. Donc ne soyez pas étonnés si nous arrivons à vous battre à votre jeu vidéo préféré ou si nous suivons les actualités sportives. Ca ne devrait d'ailleurs pas être si étonnant puisque les femmes ont montré qu'elles pouvaient être des athlètes, des ingénieurs et même des Présidentes Directrices Générales talentueuses. Donc oui, nous pouvons aimer le sport, nous aussi !

Ajouter les points
15
Points
Mylène
Je suis Mylène, blogueuse, beauty addict, Rédactrice en Chef du webzine So Busy Girls et maman de 2 petits bouts. Et fana de chocolat. Et de bons polars. On avait dit "courte description" ?! Ah oui, j'ai oublié de dire que j'étais très (très très) bavarde...!