Beauté

J'ai arrêté de me faire les ongles des pieds et bizarrement, j'ai trouvé ça très libérateur

03 novembre 2017 - 10 : 03
par Clémence

Il y a quelques mois, j'ai fait quelque chose qui m'a fait la même impression que si je jetais tous mes soutien-gorges : j'ai arrêté de mettre du vernis sur mes ongles de pieds.

Ca ne semblera peut-être pas grand-chose pour certaines, mais moi, jusqu'à ces dernières mois, mes ongles de pieds étaient toujours recouverts de vernis. C'est-à-dire quasiment tous les jours depuis le lycée, pendant plus de dix ans, sans aucune interruption de plus de quelques jours.

Lorsque mes ongles avaient suffisamment poussé pour qu'on voit un espace visible entre le vernis et la base de l'ongle, soit j'attrapais le dissolvant pour me refaire une couleur, soit je remettais une couche de vernis par-dessus.

Maintenant que j'y pense, je me rends compte que me mettre du vernis à ongles sans arrêt venait de ma conviction que mes pieds avaient besoin d'être parfaits. Et je ne suis pas la seule : beaucoup d'entre nous les traitons comme s'ils étaient moches et complexent énormément sur leurs pieds.

Il y a aussi une grande différence entre les hommes et les femmes. La plupart des hommes se moquent complètement de leurs pieds, et y pensent éventuellement les seules fois où ils se promènent pieds nus au bord de la piscine ou en tongs l'été. En revanche, pour les femmes, c'est une autre histoire.

Nous subissons une pression indéniable — en tout cas, c'est le cas pour moi et mes amies — pour essayer de sublimer nos pieds et limiter nos complexes à leur égard. Mais j'ai fini par me poser la question : pourquoi je devrais modifier mon corps pour le rendre suffisamment beau aux yeux des autres ?

Le maquillage et le vernis à ongles devraient être utilisés par plaisir, pour s'amuser, pour prendre confiance en soi ou comme moyen d'exprimer sa personnalité quand on en a envie. J'ai totalement accepté ça pour mon visage, alors pourquoi ne pas l'accepter pour mes orteils ?

Au bout de plusieurs semaines de réflexion à tourner ces questions en boucle dans ma tête, j'ai fini par me dire tiens, et si je laissais mes orteils nus ? Sans aucun vernis ? Le monde ne s'arrêtera sûrement pas de tourner. Et à moins d'être avec moi à la maison pendant que je suis pieds nus, personne ne le saura. Et c'est comme ça que j'ai cassé mon habitude de vernir systématiquement mes ongles de pieds.

Je m'y suis habituée très vite. Au bout de trois jours, je n'étais plus étonnée de voir mes ongles de pieds sans vernis, et je ne trouvais plus mes pieds aussi moches, simplement plus "simples" puisque mes ongles n'avaient plus de couleur. Pour le reste, ça ne changeait pas grand-chose puisque personne ne voyait mes pieds nus à part moi.

J'ai eu la chance de me rendre à un évènement beauté où l'on pouvait se faire faire des massages de pieds (je sais, le bonheur). J'allais être entourée de blogueuses et journalistes beauté. Et là, je me suis demandée ce qu'elles allaient penser en voyant mes ongles nus, sans rien. J'ai enlevé mes chaussettes, et j'ai étendu mes jambes pour profiter de mon massage.

Et là, quelque chose d'incroyable s'est produit : absolument rien. Personne n'a rien dit, personne n'a même semblé remarqué mes pieds, tout le monde s'en fichait complètement. En fait, mon complexe et mon stress n'étaient que dans ma tête ! J'étais la seule à me préoccuper de l'état de mes orteils. Et quand j'ai pris conscience de ça, j'ai compris qu'en fait, mes orteils étaient enfin libres.

Après deux mois sans vernis, quand je regarde mes pieds nus, j'ai vraiment l'impression d'avoir fait un pas de géant. Parce que même si c'est un tout petit changement dans mes habitudes, c'est très symbolique. Ca m'a montré que mes complexes (celui qui pèse sur mes pieds, et sur mon apparence en général) viennent essentiellement de moi et de ma peur du jugement des autres.

En réalité, me mettre du vernis sur les ongles de mains ou de pieds auraient dû être un plaisir depuis longtemps, pas une nécessité que je m'impose "pour rendre mes pieds passables". On peut avoir la même réflexion pour le maquillage, l'épilation, la coloration de ses cheveux, la perte de poids, le fait de mettre des talons pour celles qui se trouvent trop petites ou de se tenir voutée pour celles qui se trouvent trop grandes.

Je pourrais continuer comme ça longtemps car les exemples sont nombreux : nous avons toutes des complexes, et nous nous imposons beaucoup de choses pour répondre au regard des autres. Nous n'avons simplement pas conscience que le regard des autres changera lorsque nous changerons notre regard sur nous-même et que nous apprendrons à nous aimer.

Je me re-ferai sûrement les ongles des pieds pour y mettre un peu de vernis coloré cet été, mais je pense le faire bien plus occasionnellement désormais, et uniquement pour me faire plaisir, pas pour essayer de rendre mes pieds moins moches.

J'ai compris que me faire les ongles (des pieds ou des mains, d'ailleurs, la réflexion est la même) est un plaisir et, comme pour tous les soins beauté, ne doit en aucun cas devenir une obligation ou une corvée.

Lire aussi :
Comment bien appliquer son vernis à ongles ?
Comment arrêter définitivement de se ronger les ongles ?
Les collants avec des orteils pré-vernis : oui oui, c'est la dernière tendance au Japon !

Ajouter les points
15
Points
Clémence
Je fais partie de la rédac' SBG, et j'aime écrire, sortir, m'amuser, manger (très important, ça aussi !) et partager. Je vous propose donc régulièrement de découvrir mes derniers coups de <3.