Beauté

Voici ce qu'il se passe vraiment quand vous avez "mal" aux cheveux

20 août 2017 - 11 : 04
par Mylène

Vous connaissez sûrement cette sensation désagréable et très inconfortable qu'on connaît toutes lorsqu'on enlève notre élastique à cheveux pour défaire notre queue de cheval ou lorsqu'on défait une coiffure après une longue journée. Mais vous êtes-vous déjà demandé pourquoi c'est si douloureux et si sensible ? En fait, ce ne sont pas vraiment vos cheveux qui vous font mal.

Ce sont plutôt les terminaisons nerveuses de chacun de vos cheveux qui sont concernées. Les follicules sont ainsi les premiers récepteurs de cette sensation désagréable. Vos cheveux sont un ensemble de composants de votre système nerveux, donc lorsque vous vous faites une queue de cheval ou n'importe quelle autre coiffure qui exerce une pression sur les terminaisons nerveuses qui se situent à la base de vos follicules, ceux-ci finissent par devenir douloureux.

Lire aussi : 8 coiffures incroyablement simples que vous pouvez réaliser en 10 secondes

Cette douleur dépend aussi de la croissance de vos cheveux qui sont habitués à être dans une position précise. Les terminaisons nerveux sont habituées à ce que le cheveu aille toujours dans la même direction. Donc lorsque vous relâchez vos cheveux, les terminaisons nerveuses sont de nouveau stimulées et notre cuir chevelu devient donc plus sensible.

Mais avant de mettre vos cheveux en arrière et de vous faire une queue de cheval puis de vous plaindre de cet inconfort et de cette douleur, réfléchissez-y à deux fois. Vous attacher les cheveux en l'air trop souvent peut être, à force, un risque de ce qu'on appelle l'alopécie de traction. Pour faire simple, vous perdez vos cheveux juste parce que vous les avez relevés trop souvent, les soumettant ainsi à du stress et une trop forte tension. Relever ses cheveux en arrière peut aussi rendre le cheveu plus fin.

Lire aussi : La première teinture qui change de couleur en fonction de la température de la pièce

Sans compter qu'attacher vos cheveux toujours de la même manière, que ce soit pour faire du sport ou toute la journée, peut aussi abîmer vos cheveux. A force, le cheveu meurt, et exercer trop de tension et de pression dessus peut rendre vos cheveux cassants. Pour éviter ça, essayez de varier les coiffures, en vous faisant par exemple des tresses le premier jour, un chignon le deuxième et une queue de cheval le jour suivant.

Quand vous vous faites des tresses, il est important de bien garder en tête que ce sont elles qui sont les principales responsables de l'alopécie de traction. Si vous avez les cheveux tressés en permanence, veillez bien à ce que vos tresses soient suffisamment lâches et ne serrent pas trop les cheveux.

Lire aussi : 12 photos surprenantes qui montrent que les cheveux courts ne vont pas à toutes les princesses Disney

Si vous adorez vous faire de nouvelles coiffures tous les jours et que vous avez peur de perdre vos cheveux, pas d'inquiétude. Il y a plusieurs choses que vous pouvez faire pour prévenir la sensibilité et la douleur de votre cuir chevelu en fin de journée mais aussi une potentielle perte de cheveux. La première règle, c'est de ne pas attacher vos cheveux tous les jours. Si vous avez attaché vos cheveux toute la journée, veillez bien à les laisser détachés la nuit et dès que vous le pouvez. Et n'optez pas pour des cheveux relevés en arrière chaque jour, car c'est là que les problèmes peuvent survenir. En suivant ces conseils simples et en variant les coiffures le plus souvent possible, vous aurez des cheveux magnifiques et en bonne santé pour longtemps !

Ajouter les points
15
Points
Mylène
Je suis Mylène, blogueuse, beauty addict, Rédactrice en Chef du webzine So Busy Girls et maman de 2 petits bouts. Et fana de chocolat. Et de bons polars. On avait dit "courte description" ?! Ah oui, j'ai oublié de dire que j'étais très (très très) bavarde...!