Food

La triste vérité : les personnes les plus pauvres ont plus de chances de devenir grosses

10 juin 2017 - 17 : 02
par Mylène

Pendant des siècles, les gens ont associé le surpoids et les silhouettes opulentes avec le fait d'être riche. Et pendant des siècles, cette supposition était vraie. Être en surpoids était un signe d'abondance, ça voulait bien dire que la personne n'avait jamais faim et avait toujours plus à manger qu'elle n'en avait besoin.

Aujourd'hui, c'est le contraire. Ce sont les personnes les plus pauvres qui ont le plus de chances d'être en surpoids ou obèses, parce que les produits les plus sains sont aujourd'hui les plus chers, que les populations les plus démunies ont des modes de vie très sédentaires et consomment des repas trop copieux et trop gras.

Il y a deux raisons principales pour lesquelles les personnes avec des revenus bas ont plus de chances d'être obèses :

Les plats alimentaires préparés et riches en gras sont les moins chers

Si une pomme ne contient qu'un ingrédient et qu'un paquet de cookies ou de gâteaux en contient plus de 30, pourquoi la pomme est-elle plus chère (si l'on tient compte du prix par calorie) ? Tout simplement parce que les fruits et les légumes bénéficient peu des aides européennes agricoles, alors que les céréaliers et producteurs d'oléoprotéagineux (tournesol, colza, soja, etc.) touchent, eux, énormément de subventions grâce à la Politique Agricole Commune alors même qu'ils n'ont jamais gagné autant d'argent sur les marchés grâce à l'explosion des prix des céréales depuis 2007.

Les subventions et les prix du marché permettent donc de maintenir les coûts du gras, du sucre et des glucides transformés très bas.

Les aliments peu sains pour la santé sont souvent plus copieux et semblent plus rentables

Comme les aliments peu sains sont bourrés de graisses peu saines pour la santé qui font vite monter le nombre de calories, ils sont plus copieux. Donc quand une salade est vendue au même prix qu'un menu Big Mac / Frites, les personnes qui ont des revenus moins élevés ont plus de chances d'opter pour ce deuxième choix car cela leur semble plus rentable en terme de rapport prix / faim ou nombre de calories.

Un chercheur américain, le Docteur Adam Drewnowski, a mené une étude très intéressante. Son but était de voir combien de calories il pouvait acheter en comparant les options saines et les options moins saines pour la santé. L'étude s'est révélée édifiante puisqu'avec un dollar, il a pu acheter environ 1 000 calories de cookies et de chips, mais seulement 250 calories de carottes.

Comme les foyers qui ont un budget limité achètent en priorité les aliments peu chers et copieux, le choix tombe vite sous le sens. Les aliments qui contiennent du sucre raffiné, des céréales et de la graisse ajoutée sont une solution plus rentable sur le court terme. Une consommation de ce type d'aliments trop gras, trop sucré et trop caloriques conduit donc sur le long terme à une surconsommation de calories et à une prise de poids conséquente.

Comment manger sain et pas cher ?

Malgré tous ces obstacles, il y a tout de même plusieurs façons d'éviter les aliments riches en gras et pauvres en nutriments. La clé est de miser sur des aliments plus nutritifs pour en avoir un peu plus pour votre argent :

1. Acheter des légumes surgelés et en conserve : Beaucoup de personnes semblent penser que ces deux options ne sont pas aussi saines que des légumes frais. Pourtant, ce n'est pas vrai du tout ! Au contraire, les légumes surgelés contiendraient même plus de vitamines et de nutriments que les légumes frais, pour une raison toute simple : ils sont cueillis et surgelés immédiatement, ce qui permet de préserver toutes leurs vitamines et leurs nutriments. Autre avantage : vous ne risquez pas de gâcher vos fruits ou vos légumes parce que vous n'avez pas le temps de les cuisiner ou de les manger tout de suite ! En les ayant au congélateur ou en boîte, vous ne les sortez que lorsque vous en avez besoin, et vous ne prenez que la quantité dont vous avez besoin. Vous pouvez utiliser les légumes surgelés ou en boîte à vos soupes, pour cuisiner des poêlées de légumes ou faire de bonnes purées.

2. Manger plus d'oeufs : Les oeufs sont une excellente source de protéines bon marché et de bon gras. Préparez-les en omelette, durs, à la coque ou brouillés à tout moment de la journée. Ils sont en plus très rassasiants et vous permettront de ne pas avoir faim avant plusieurs heures.

3. Les haricots sont souvent mal vus, pourtant, c'est une option peu chère et saine. On peut facilement trouver les haricots verts, les pois chiches et les haricots rouges en conserve. C'est une alternative saine car ils sont pleins de protéines, de bonnes graisses et de glucides. Vous pouvez ajouter des haricots rouges ou des pois chiches à vos soupes ou manger vos haricots verts cuits vapeur avec une toute petite pointe de beurre, c'est délicieux !

4. Les glucides complexes peuvent être difficiles à trouver, mais pour faire le bon choix et trouver des glucides vraiment nutritifs et rassasiants, misez sur les flocons d'avoine et le riz brun.

5. Ne pas oublier les fruits : En économisant de l'argent sur les ingrédients cités précédemment, vous devriez pouvoir libérer quelques euros pour ajouter des fruits à votre régime alimentaire. Les bananes et la pastèque sont des fruits particulièrement bon marché. Les bananes sont riches en potassium et la pastèque en vitamine A et C et en magnésium. Et ce sont en plus deux fruits très rassasiants.

Lire aussi :
5 aliments qui peuvent avoir un impact considérable sur votre santé
Vous ne mangerez plus jamais de bonbons en gélatine quand vous saurez avec quoi ils sont fabriqués
C'était mon dernier MacDo

Ajouter les points
15
Points
Mylène
Je suis Mylène, blogueuse, beauty addict, Rédactrice en Chef du webzine So Busy Girls et maman de 2 petits bouts. Et fana de chocolat. Et de bons polars. On avait dit "courte description" ?! Ah oui, j'ai oublié de dire que j'étais très (très très) bavarde...!