Lifestyle

Quelles visites sympas faire dans le Périgord noir ?

05 janvier 2017 - 14 : 50
par Elisabeth

Quand on parle du Périgord, on pense au foie gras, aux bons vins et aux truffes ! Mais savez-vous que cette région regorge d’innombrables lieux magnifiques classés au Patrimoine Mondial de l’Unesco, à visiter seul ou en famille ?

J’ai eu la chance de représenter la rédac SBG qui était invitée lors d’un voyage organisé par la Semitour-Périgord, un gestionnaire de sites culturels dans le Périgord noir, dont les guides savent captiver l’auditoire avec leurs connaissances et leur enthousiasme !

Pour info, le Périgord est divisé en 4 : le blanc, le vert, le pourpre et le noir.

PHOTO 2

Le plus important de ces sites et le plus étonnant est pour moi le Centre International de l’Art Pariétal à Montignac qu’on appelle Lascaux 4 et que j’ai pu visiter en avant-première avant son ouverture le 15 décembre dernier.

Je vous dirai tout dans la deuxième partie de mon article. Mais avant d’y arriver, d’autres sites valaient le détour comme le premier de la visite :

La grotte du Grand Roc dans la vallée de la Vézère

La Grotte du Grand Roc a été découverte par Jean Maury en 1924 et est classée au Patrimoine mondial de l’Unesco. Si vous avez la chance de vous y rendre, vous assisterez à un spectacle magnifique offert par la nature avec un plafond où pendent des stalactites qui rejoignent parfois au sol les stalagmites pour former des colonnes. Elisabeth la guide vous expliquera, entre autres choses, que l’eau en traversant les couches calcaires, s’est chargée de carbonate de calcite, ce qui donne toutes formes de cristallisation comme les stalagmites, les stalactites, les draperies, les excentriques et des petits triangles étonnants.

grotte-du-grand-roc-vallee-de-vezere-perigord

Quelques mètres plus loin, nous continuons la visite par :

Le site préhistorique de Laugerie-Basse

Egalement classé au Patrimoine Mondial de l’Unesco, ce site fut occupé entre -15 000 ans et -10 000 ans. Le guide Benjamin vous dira tout sur l’homme de Cro-Magnon. Mais au fait, pourquoi Cro-Magnon ? Eh bien parce que lors de la construction d’un route en 1868, 5 squelettes ont été découverts sur le terrain de Monsieur Magnon, Cro signifiant en occitan creux, grotte. On appela donc ces squelettes les hommes de Cro-Magnon.

Le guide vous apprendra que de nombreux vestiges archéologiques y ont été découverts et que le site est composé de 2 abris, l’abri de Marseille qui présente une coupe de terrain où l’on voit les différentes occupations du site, et l’abri dit classique.

A travers un film documentaire en 3D et étayé par les explications du guide, vous en apprendrez plus sur les différents aspects du site et notamment sur la géologie, le mode de vie, l’expression symbolique et l’archéologie. De nombreuses photos et moulages sont également présents dans les abris et illustrent ainsi la variété de tous les objets retrouvés à l’intérieur.

Vous continuerez la visite avec l’aide d’une tablette numérique, puis vous serez invités à réaliser une fouille archéologique virtuelle et à découvrir le site il y a des milliers d’années. L’abri de Marseille présente une coupe de terrain où l’on voit les différentes occupations du site. Cette activité est tout à fait indiquée si vous avez des enfants.

site-prehistorique-laugerie-basse-perigord

Le troisième site que nous avons visité est un monument historique également classé au Patrimoine de l’Unesco :

Le cloître de Cadouin

Située dans un vallon de la forêt de la Bessède entre Sarlat et Bergerac, cette abbaye Cistercienne dont le cloître a été reconstruit à la fin du XVème siècle est d’une richesse architecturale étonnante. Près de dix siècles d’histoire flotte à travers les murs de Cadouin. Camille, la guide, vous fera l’historique de toutes les sculptures de ce chef d’œuvre de l’art gothique flamboyant. Le Saint Suaire de Cadouin a été pris pendant de longues années comme une relique du Christ et vénéré comme tel pour enfin découvrir en 1934 que celui-ci n’était qu’une étoffe musulmane chiite de la fin du XIème siècle. Il est à noter que de nombreux films et téléfilms ont été tournés à Cadouin.

cloitre-de-cadouin-perigord

 Et en prime, vous pouvez déjeuner ou dîner juste en face au restaurant de l’Abbaye où vous pourrez déguster de délicieuses spécialités périgourdines dont le foie gras accompagné d’un verre de Monbazillac et sa tarte aux noix et chocolat.

specialites-perigord

La visite s’est poursuivie à quelques kilomètres de là dans le sud du département :

Le château de Biron

Classé Monument Historique, le Château de Biron est le siège de l’une des quatre baronnies du Périgord. Son histoire est liée à la famille Gontaut-Biron qui en était la propriétaire à partir du Moyen-Âge et pendant huit siècles ce qui explique les différents styles de construction. En 1934, le marquis de Biron, ruiné, a vendu le château. Ce château n’est pas meublé ce qui lui permet avec ses grandes pièces vides de servir à de nombreux tournages de films et téléfilms (La fille de D’Artagnan est un des plus connu). Il accueille également les enfants pour des anniversaires le mercredi et le samedi avec des jeux ludiques intérieurs en bois et extérieurs dans la cour du château.

chateau-de-biron-perigord

De plus, Olivier, le gardien des lieux, est un passionné d’armes médiévales et il en possède quelques-unes, c’est impressionnant ! A noter pour les amateurs que la fondation Maeght y expose parfois des pièces de sa collection d’art moderne et contemporain sous toutes ses formes.

Et nous avons terminé la journée par le Centre d’Interprétation de la Préhistoire :

Le Thot et son parc animalier

C’est une étape dans les visites de la région et à faire particulièrement avec des enfants. Vous aurez la possibilité de voir cinq fac-similés majeurs des peintures de la galerie de la Nef de Lascaux. Vous verrez aussi grâce à un jeu de lumières noires les gravures de Lascaux plus difficiles à voir à l’œil nu. Vous pourrez observer des scènes de vie de notre ancêtre Cro-Magnon. Puis vous saurez tout sur le climat avec un film en 3D expliquant l’évolution des périodes glaciaires.

parc-animalier-centre-d-interpretation-de-la-prehistoire-perigord

Vous irez aussi à la découverte des animaux préhistoriques disparus grâce à la réalité augmentée avant de vous balader dans le parc animalier pour découvrir les descendants vivants : les aurochs, cerfs, chevaux Tarpan, etc… Enfin, des ateliers pédagogiques comme l’art pariétal vous permettront de vous initier aux techniques de peinture de notre ancêtre Cro-Magnon. Vous pourrez compléter votre visite avec des fouilles archéologiques, tailles de silex, fabrication de lampe, atelier de parures préhistorique et jouer aux chasseurs de la préhistoire. Une visite géniale à faire en famille !

Si vous avez envie d’en savoir plus sur le Centre International de l’Art Pariétal à Montignac (appelé aussi Lascaux 4), je vous invite à lire la suite de mon article que je publierai la semaine prochaine : comme je vous le disais plus haut, j’ai pu visiter le site en avant-première avant son ouverture le 15 décembre dernier, et j’ai été ravie de cette découverte !

Ajouter les points
15
Points
Elisabeth
Fan de So Busy Girls depuis les débuts du site, je contribue de temps au temps au webzine pour partager mes tests, mes astuces et ma bonne humeur.