Beauté

Une bague d'autodéfense pour se défendre en cas d'attaque lorsqu'on court seule

18 décembre 2016 - 16 : 20
par Laura

Vous aimez courir et vous avez l'habitude d'aller courir le soir, à la nuit tombée ou lorsque les rues sont un peu désertes ? Si vous avez envie de vous sentir un peu plus en sécurité simplement, vous pouvez miser sur cette bague d'autodéfense qui vous permettra d'augmenter vos chances de vous sauver et de repousser votre agresseur si vous êtes victime d'une attaque.

bague-autodefense-go-guarded-2

Cette bague d'autodéfense en plastique au rebord dentelé s’appelle Go Guarded et peut être portée sur n’importe quel doigt. La différence majeure entre cette bague d'autodéfense et une bombe lacrymogène ou une bombe lacrymogène au poivre est que cette bague reste fermement accrochée à votre main en cas de situation dangereuse.

bague-autodefense-go-guarded-1

Et ça, c'est important, car le principe même d'une agression est qu'elle nous surprend souvent au moment où on s'y attend le moins. Difficile dans ce cas de dégainer sa bombe lacrymo, le mieux est de concentrer toute son attention et son énergie pour se défaire de l'emprise de l'agresseur et fuir le plus vite possible dans un endroit en sécurité.

bague-autodefense-go-guarded-3

D'après le site qui vend ce produit, "Go Guarded est une nouvelle arme d’autodéfense pour les femmes actives" qui permet d'utiliser naturellement ses mains pour se défendre d'une attaque. D'après la marque, avec cette bague sur son doigt, on peut augmenter ses chances de se sauver et de se mettre en sécurité.

bague-autodefense-go-guarded-3

Après tout, pourquoi pas, le plus important étant de ne pas avoir la boule au ventre à chaque fois qu'on part courir et de ne pas se mettre en danger non plus sous prétexte qu'on a cette bague au doigt. Pour ne courir aucun risque, si vous le pouvez, essayez d'aller courir avec votre moitié (ce sera une occasion de faire une activité à deux !), avec un groupe de copines (si vous courrez en groupe, vous serez forcément moins la cible d'agression), et évitez les lieux isolés de toute habitation : courir dans les champs, en forêt ou sur une route déserte, c'est agréable car c'est ressourçant, mais c'est vraiment dangereux. Si jamais une personne mal intentionnée venait à passer par là, vous ne pourriez obtenir de l'aide nulle part. Enfin, essayez de ne jamais courir lorsque la nuit tombe, car en plus des risques d'agression s'ajoutent les risques de se faire renverser par une voiture qui ne vous aurait pas vu faute de plus de lumière !

Bien évidemment, il ne faut pas tomber dans la paranoïa et penser que vous allez vous faire agresser dès que vous allez mettre le pied dehors. Mais il faut bien garder en tête que des agressions de jeune femme qui court seule le soir ou en rase campagne, ça arrive. Donc pour ne courir aucun risque, essayez de courir en salle quand il fait nuit (ça vous évitera de courir dans le froid ou sous la pluie tout l'hiver) et dans un stade ou un parc le midi, ou avec des amis, comme ça, vous joindrez l'utile à l'agréable, et vous pourrez courir en toute sécurité !

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi :
10 erreurs à ne pas faire quand on pratique le running
6 conseils pour bien débuter le running
Voici comment les gymnastes musclent leurs abdos

Ajouter les points
15
Points
Laura
Je suis gourmande, susceptible et râleuse (surtout quand on veut goûter mon dessert). Mais à part ça, je ne mords pas, je vous jure !