Humeurs

Une guerre de post-it entre 2 buildings new-yorkais s'achève par un sacré final

22 juillet 2017 - 22 : 01
par Seb
Une guerre de post-it entre 2 buildings new-yorkais s'achève par un sacré final
1 / 12

Des post-it. Sans eux, le monde s'écroulerait. Enfin presque. Disons que sans les post-it, certains d'entre nous deviendraient complètement désorganisés et oublieraient tout un tas de choses. Et surtout, plus personne ne pourrait transformer les fenêtres de son bureau en dessins géniaux pour participer à une vraie bataille de post-it comme celle qui a eu lieu entre deux ensembles de bureaux à New York.

Tout a commencé assez innocemment quand un employé a simplement écrit "Hi" ("Salut" en anglais) avec des post-it collés sur une fenêtre de son bureau. Il a ensuite attendu que quelqu'un lui réponde. Et la réponse en question ne s'est pas faite attendre puis des employés du building d'en face ont écrit "Sup" pour "What's up" (autrement dit, "Comment ça va ?"). Ils sont très polis, tous ces gens, en fait.

Sauf que ça ne s'est pas arrêté là, loin de là d'ailleurs puisque les 2 buildings accueillent les bureaux de nombreux agences de communication et de marketing, les employés n'ont pas pu résister à l'envie de répondre à leur tour. Tous ces créatifs s'en sont donc donné à coeur joie, et très vite, quasiment toutes les fenêtres de ces buildings ont été ornées de dessins colorés et de messages rigolos. Jusqu'à un final assez impressionnant !

Pour le découvrir en image, cliquez vite sur les flèches au-dessus de la photo ! N'empêche, ils ont quand même dû bien se marrer, tous (les responsables, nettement moins, ceci dit, parce que mine de rien, ça a dû les occuper, tous ces créas, et tant qu'ils bossaient sur leur post-it eh bah... ils ont dû être beaucoup moins dispos pour leurs dossiers en cours !).

Ajouter les points à la dernière page
30
Points
Seb
Seb est Responsable des partenariats sur le webzine, c'est donc grâce à lui que vous pouvez profiter de chouettes concours ou de codes promos intéressants. Et accessoirement, il rédige quelques billets à ses heures perdues. Enjoy !