Famille

Comment faire de belles rencontres après 30 ans

24 mai 2016 - 17 : 15
par Marie

Depuis quelques années déjà, je m'étais fait la réflexion que la situation n'était pas simple pour tous les trentenaires qui cherchent une relation sérieuse : j'ai l'impression que toutes les personnes de notre âge qui veulent démarrer une relation sont soit assez spéciaux (c'est-à-dire très difficiles à vivre, ou alors un peu bizarres), soit déjà en couple (et du coup, bon, impossible de construire une relation sur le long terme dans l'adultère...).

Après avoir réalisé une petite enquête auprès de mes proches et de mes potes trentenaires (ou proches des 30 ans), je me suis rendue compte d'une chose. C'est que ce phénomène se retrouvait aussi bien dans la recherche d'une rencontre hétéro, d'une rencontre lesbienne ou d'une rencontre homosexuelle.

La fameuse blague qui consiste à dire "oh, bah c'est pas grave, si tu ne trouves pas chaussure à ton pied côté mecs, tu pourras toujours aller voir du côté des nanas" est donc complètement stupide, puisque ça reviendrait exactement au même (ça, ça me permettra de clouer enfin le bec à un de mes potes qui me le répète assez souvent en ricanant bêtement).

Du coup, eh bien... il ne reste plus beaucoup de solutions pour trouver l'amour de sa vie. C'est déjà assez difficile avant 30 ans, alors après, c'est vraiment plus compliqué. Mais pas impossible. Voici 8 conseils pour y arriver :

  • Ne cherchez pas à "tous les essayer pour trouver le bon" : déjà, parce qu'à la longue, ça risque de vous fatiguer, et que vous allez sûrement finir par abaisser sérieusement votre niveau d'exigence et vous contenter au bout d'un moment du premier mec à peu près poli venu. C'est dommage. Prenez plutôt votre temps pour apprendre à connaître l'autre avant de vous lancer dans une relation longue.
  • Ne vous mettez pas trop la pression non plus : inversement, si à chaque fois que vous croisez un homme, vous vous répétez sans cesse "c'est peut-être le bon, c'est peut-être le bon", vous risquez de vous mettre une pression dingue, de LUI coller une pression de folie aussi, et ça va le faire fuir. Soyez vous-même, encore une fois, apprenez à le connaître petit à petit, laissez passer un peu de temps et vous verrez vite où votre relation vous mènera.
  • Ne vous embourbez pas dans une relation longue si vous savez que vous ne ferez pas votre vie avec lui : ayez le courage de rompre ! Je sais que c'est difficile, et qu'on est nombreux à redouter ces moments-là (certains rompent par texto ou finissent par ne plus donner de nouvelles, donc c'est pour dire !), mais c'est primordial de savoir se séparer si on n'a pas l'intention de faire durer une relation.
  • Ecoutez-vous : vous avez toujours dit que vous n'épouseriez JAMAIS un espagnol / un avocat / un fan de foot (ce sont des exemples bien sûr) mais vous vous sentez vraiment bien avec lui ? Alors oubliez vos préjugés et foncez. Inversement, il a tout pour plaire sur le papier, une belle situation, un salaire correct, une belle voiture, mais vous vous sentez mal avec lui ? Alors tournez les talons. Ecoutez votre coeur, parce que si vous devez passer toute votre vie avec lui, il faut que vous vous sentiez bien à ses côtés.
  • Ne vous mentez pas à vous-même : plus facile à dire qu'à faire, je sais. Mais essayez de rester lucide. Plus le temps passe, et plus on a tendance à idéaliser l'homme de sa vie et à ne voir que ce qu'on veut bien voir. Si vous avez tendance à ne pas être assez réaliste, méfiez-vous.
  • Apprenez de vos anciennes relations : vos 3 derniers ex ont rompu avec vous parce que vous étiez trop jalouse ou trop difficile à vivre ? Il est peut-être temps d'essayer de changer et de faire des efforts. Si au contraire, à chaque fois, vous vous retrouvez dans des relations difficiles parce que vous êtes trop gentille et que vous vous laissez faire, il est toujours temps de changer ça : raisonnez-vous, fixez-vous des objectifs et posez vos limites !
  • Gardez espoir : rien n'est jamais perdu. Ce n'est pas parce que vous approchez de la trentaine que vous ne pourrez pas trouver l'homme de votre vie. On peut faire de belles rencontres à tout âge, en tout lieu et à tout moment de sa vie. Donc rien n'est perdu, ne vous rabattez pas sur le premier venu en vous disant que c'est votre dernière chance. On dit "Mieux vaut être seul que mal accompagné", et c'est très vrai... d'autant plus quand on parle d'une relation censée durer toute une vie !
  • Mais dites-vous qu'une relation se construit chaque jour : même si vous êtes bien dans votre relation et même si vous avez trouvé l'amour de votre vie, dites-vous bien que vous devrez construire à deux toute votre vie. C'est important d'avoir des projets communs, d'entretenir sa complicité et de rester un couple uni malgré les difficultés.

J'espère que ces petits conseils vous aideront. En tout cas, ne perdez pas espoir : tout est toujours possible, la preuve, moi j'ai rencontré mon homme à 32 ans passés, et nous sommes aujourd'hui très heureux en couple et mariés depuis déjà 5 ans. Il a fallu une pointe de hasard, une touche de bonne humeur et une sacrée dose d'échanges pour que nous devenions très complices et que nous ayons envie de passer notre vie ensemble. Votre prince charmant vous attend sûrement, quelque part... et je suis sûre qu'il surgira bientôt. A vous de bien ouvrir les yeux pour le voir !

Ajouter les points
15
Points
Marie
Je suis Marie et je fais partie de la Rédac' de So Busy Girls. J'aime écrire et partager mes coups de coeur, et c'est pour ça que je suis ravie de pouvoir partager mes articles avec vous !