Famille

La mariée décide de se raser la tête pour montrer son soutien à son mari en stade terminal

31 décembre 2016 - 20 : 05
par Mylène
La mariée décide de se raser la tête pour montrer son soutien à son mari en stade terminal
1 / 12

Ce couple a vraiment une histoire d'amour magnifique. Craig et Joan Lyons se connaissent depuis plus de 30 ans, et Craig a toujours été amoureux de Joan. Il a expliqué au Daily Mail qu'il est tombé amoureux d'elle dès le moment où ses yeux se sont posés sur elle, lorsqu'ils avaient 14 ans.

Il y a 18 mois, il a enfin décidé de lui avouer ce qu'il ressentait pour elle, et le couple vient juste de se marier. Le mariage était prévu plus tard dans l'année, mais ils ont préféré avancer la date lorsqu'ils ont appris la mauvaise nouvelle : le cancer du pancréas de Craig était passé au stade terminal.

Les photos de ce mariage sont absolument sublimes : on voit bien que les mariés se regardent avec un amour immense, et plein de douceur. Pour montrer son soutien à son mari, Joan s'est rasé la tête pendant son propre mariage, juste après que leur mariage ne soit célébré.

"C'était la première fois que je voyais Joan sans cheveux, et elle était magnifique, vraiment éblouissante", Craig a-t-il déclaré au Daily Mail. "C'est la femme de mes rêves". Joan a fait don de ses cheveux à Little Princess Trust, une association qui fabrique des perruques pour les enfants qui ont perdu leurs cheveux suite à un traitement anticancéreux.

Découvrez vite les photos absolument poignantes et pleines d'émotion de ce beau couple en cliquant sur les flèches au-dessus de la photo. Et n'oubliez pas : on ne sait jamais de quoi demain sera fait, alors profitez de vos proches tant qu'il est encore temps...

Ajouter les points à la dernière page
30
Points
Mylène
Je suis Mylène, blogueuse, beauty addict, Rédactrice en Chef du webzine So Busy Girls, amoureuse des jolies photos, Consultante Avène et maman d'un petit bout de chou. Et fana de chocolat. Et de bons polars. On avait dit "courte description" ?! Ah oui, j'ai oublié de dire que j'étais très (très très) bavarde...!